Voici les zones choisies par SpaceX pour atterrir sur Mars

Des scientifiques utilisant les données des orbiteurs martiens de la Nasa sont en train d'étudier des sites potentiels d'atterrissage pour le Starship de SpaceX et l'installation d'une base habitée. À partir de critères précis, plusieurs ont été identifiés et une première liste a été rendue publique. L'endroit devra notamment être suffisamment plat, ensoleillé et à proximité de grandes quantités d'eau (glacée) afin de répondre aux besoins d'une colonie humaine. Il devra aussi être bas en altitude pour que le Starship ait le temps de freiner.
L'université de l'Arizona a rendu publique une série de plusieurs images (ci-dessous) montrant des sites potentiels d'atterrissage dans une région localisée à la frontière entre les deux grandes plaines du nord, Arcadia Planitia et Amazonis Planitia. Ces images ont été acquises par la caméra HiRISE (High Resolution Imaging Science Experiment) de la sonde MRO de la NASA qui tourne autour de la planète Mars.
En raison d'un accord de confidentialité qui lie SpaceX, la NASA et les scientifiques qui ont travaillé sur ces images, aucun commentaire n'a été fourni sur ces images. Seules des informations basiques ont été diffusées concernant la localisation précise des sites en question et la résolution des images qui, toutes, montrent des détails de seulement 89 centimètres.

À la différence des sites d’atterrissage des rovers martiens, les critères scientifiques sont moins présents dans la sélection du site d'atterrissage pour SpaceX. Cela ne veut évidemment pas dire que le site où SpaceX construira sa base martienne Alpha sera choisi au hasard. Bien au contraire. Ces sites potentiels à l'étude ont été choisis sur la base de critères très précis de façon à favoriser au mieux la vie des futurs explorateurs martiens, et qu'elle perdure aussi longtemps que possible.

Du fait de la faible densité de l'atmosphère martienne et pour que le Starship ait suffisamment de temps pour freiner, il est nécessaire qu'il se pose sur des terrains aussi bas que possible en altitude, ce qui signifie une pression atmosphérique plus élevée par rapport aux sites de plus hautes altitudes. C'est pourquoi ces sites sont localisés sur des terrains situés à basse altitude, dans une bande de latitude nord située entre 30 et 60 degrés où l'on suppose une très forte concentration de glaciers en surface ou légèrement enfouis et facilement accessibles. À cela s'ajoute que d'après les dernières données, Arcadia Planitia est l'une des rares régions où la glace est abondante et peu profonde à ces altitudes. Ces sites ont également comme autres avantages d'être tous à environ 40 degrés de latitude, ce qui signifie que leur climat sera relativement doux pour Mars et qu'ils bénéficient d'un fort taux d'ensoleillement.


 


Source : futura-sciences.com
 
   
 
 
La mission Mars Orbiter (MOM), exploitée par l’Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO), vient de tirer sa révérence, faute de carburant.
 
 
La planète Mars continue de dévoiler ses secrets avec une flopée de nouvelles images de sa surface, capturées du 3 au 29 juillet 2022 par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter.
 
 
L’hélicoptère martien de la NASA a effectué son 33ème vol le samedi 24 septembre dernier. Lors du trajet, sa caméra de navigation a aperçu un morceau de débris accroché à l'un de ses pieds.
   
 
Conçue par la maison horlogère Col&MacArthur, cette montre de luxe contient des particules de météorites martiennes dans une petite capsule disposée sur le côté du cadran.
 
 
Perseverance a réalisé un panorama composé de 2,5 milliards de pixels. Le précédent record était un panorama du cratère Gale réalisé par le Curiosity qui contenait 1,8 milliard de pixels.
 
 
Le rover chinois est équipé d'un instrument qui donne une image de la surface de Mars jusqu’à près de 100 mètres de profondeur, grâce à des ondes radios qui rebondissent contre les obstacles.
   
 
Depuis le début des années 1960, plus de quarante sondes spatiales, orbiteurs, atterrisseurs et rovers ont été envoyés vers Mars. Cette exploration y a laissé une grande quantité de débris.
 
 
L'étude de ces anciens lacs, dont l'existence remonte à plusieurs milliards d'années, est importante pour déterminer les conditions climatiques qui ont régné sur Mars au début de son histoire.
 
 
La sonde InSight a entendu sur Mars la chute d’une météorite, une première sur une autre planète que la Terre. Le cratère provoqué par l’impact a été repéré et confirme la découverte.
   
 
La NASA a affirmé lors d'une conférence le 15 septembre avoir franchi une étape majeure dans sa quête de traces de vie sur Mars avec la collecte des échantillons "les plus précieux" jusqu'ici.
 
 
L'ouvrage "En avant Mars !" paru le 15 septembre 2022 a été présenté en avant-première au salon du Livre sur la place de Nancy. Fascinant et très accessible, il est publié par Nicolas Beck.
 
 
Selon une étude parue le 7 septembre 2022, il suffirait peut-être de creuser quelques centimètres sous la surface de Mars pour y détecter, si elles existent, des traces de vie encore préservées.
 
 
Produire de l'oxygène à partir de l'atmosphère martienne : c'est ce que fait Moxie, instrument intégré à Perseverance, depuis l'arrivée du rover sur Mars en février 2021.