Des tourbillons de poussière ont endommagé des capteurs de Perseverance

Sylvie Montard - 3 juin 2022


Crédits: JPL/MSSS/NASA

 
Un rapport de la NASA du 1er juin 2022 révèle que le rover Perseverance observe pratiquement tous les jours d'intenses tourbillons de poussière, un phénomène typique de la planète rouge. Le cratère Jezero où évolue le robot depuis plus d'un an est la région qui offre à ce jour le plus souvent ce phénomène météorologique.
 
« Au cours de ses 216 premiers jours dans le cratère Jezero, Perseverance a vu une activité de poussière la plus intense jamais observée par une mission envoyée à la surface de la planète rouge », explique le Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA sur Twitter. Les tourbillons de poussière, appelés également "dust devil" sont bien connus sur Mars. Les précédents rovers martiens ont déjà eu l'occasion d'en apercevoir, mais jamais à une telle fréquence.


Perseverance a filmé des tourbillons depoussière le 20 juillet 2021. Crédit: NASA

Une étude publiée dans la revue Sciences Advances le 25 mai 2022 démontre les nombreuses manifestations météorologiques observés par Perseverance depuis son atterrissage en février 2021 dans le cratère Jezero. Parmi les centaines de tourbillons de poussière dont il a été témoin, le rover a obtenu le 20 juillet 2021 une vidéo inédite (ci-dessus) de ces soulèvements de poussière.
 
En moyenne, quatre "dust devil" sont passés devant Perseverance, dont 25% étaient particulièrement chargés en poussière. La plupart d'entre eux ont été immortalisé grâce aux caméras du rover, mais aussi à sa station météorologique embarquée, nommée MEDA (Mars Environmental Dynamics Analyzer), capable de détecter ces tourbillons.


Le système MEDA de Perseverance permet aux chercheurs de mieux appréhender les conditions météo du cratère Jezero. Crédits: NASA/JPL-Caltech/MSSS

La surface rugueuse du cratère Jezero semblerait propice aux soulèvements de poussière. Ceci expliquerait qu’il soit plus facile pour le vent de soulever la poussière, qu’à d’autres endroits sur la planète. A plus de 3000 kilomètres de Perseverance, ce phénomène est rare dans la région d'Elysium Planitia, où se situe la sonde InSight depuis novembre 2018. L’atterrisseur devrait bientôt cesser de fonctionner, car ses panneaux solaires sont surchargés de poussière. Là-bas, le tourbillon qui permettrait de les nettoyer se fait désespérément attendre.
 
Le sol de la plaine d'Elysium Planitia est apparemment beaucoup moins rugueux que le cratère exploré par Perseverance. La poussière semble se soulever moins facilement, alors que les vents du cratère Jezero sont moins puissants que dans la zone sondée par InSight.



Cette animation est issue de plusieurs photos capturées par Perseverance un mois seulement après son arrivée dans le cratère Jezero. Crédit: NASA/JPL-Caltech/MSSS

Ces fréquents tourbillons de poussière ne sont pas sans conséquence pour le dernier robot de la NASA. Les capteurs de sa station MEDA subissent les assauts du vent martien, à tel point que des grains de sable ont vraisemblablement endommagé les câbles fins de ces capteurs, qui dépassent légèrement du mât (la structure qui soutient la "tête") de Perseverance. La NASA teste des corrections logicielles afin de permettre aux capteurs de continuer à fonctionner normalement.
 

Source: numerama.com
 
   
 
 
Une expérience de laboratoire suggère que les rovers opérant sur Mars devront probablement creuser à au moins deux mètres de profondeur pour trouver des signes de vie ancienne.
 
 
Des chercheurs ont identifié des microbes dans l’une des sources d’eau les plus froides du monde. Les exobiologistes estime que des conditions de vie similaires pourraient exister sur Mars.
 
 
Sur Mars, Perseverance a encore rencontré un étrange objet. Dans l’une des nombreuses images prises par le robot, le 23 juin 2022, on distingue un objet inhabituel posé sur le sol de Mars.
   
 
Les roches de Hogwallow Flats semblent être à grain fin, ce qui est passionnant pour les scientifiques, car elles ont de meilleures chances de préserver des preuves de vie passée sur Mars.
 
 
La Chine prévoit de rapporter ses premiers échantillons martiens en 2031, soit deux ans avant la NASA et l’Agence spatiale européenne (ESA) dans le cadre de leur mission conjointe.
 
 
Une météorite martienne suggère que la planète rouge se serait formée très vite, et que l’atmosphère aurait évolué d’une manière mystérieuse.
   
 
Malgré des conditions hivernales rudes et un capteur défaillant, Ingenuity est parvenu à effectuer un déplacement supplémentaire, le 29ème, pour se rapprocher du rover Perseverance.
 
 
Le rover Perseverance gravit peu à peu le delta de l'ancienne rivière qui se jetait autrefois dans le cratère Jezero. Le 13 juin 2022, il a photographié un étrange objet coincé contre un rocher.
 
 
Avec ses paysages orange-brun s'étendant à perte de vue, Mars n'est pas réputée pour son apparence colorée. Mais certains reliefs sont néanmoins riches en couleurs selon les normes martiennes.
 
 
Cette animation interactive, composées de photos prises par Ingenuity le 20 avril 2022, permet d’explorer le lieu où la coque et le bouclier de Perseverance se sont écrasés sur le sol de Mars.
 
 
Perseverance a débuté l'exploration des roches sédimentaires de l'ancien delta du cratère Jezero. L'érosion des vents de Mars donnent parfois aux reliefs des formes insolites.
 
 
Comment choisir une roche sur Mars ? Parfois, ce n'est pas nécessaire, c'est elle qui vous choisit. Depuis 4 mois, Perseverance a un compagnon de route inattendu, installé dans l'une de ses roues.
 
 
En 15 mois d'exploration dans le cratère Jezero, le rover Perseverance a observé quotidiennement des "diables de poussière", confirmant l'activité intense de ce phénomène dans cette région.
 
 
Une nouvelle étude montre comment les futurs habitants de la planète rouge pourraient s'appuyer sur une source d'énergie solaire ou nucléaire, selon l'endroit où ils s'installent.
 
 
Les paréidolies martiennes remonte à 1877, quand les astronomes aperçoivent dans leur télescope des canaux. Internet a boosté cette tradition à trouver des formes dans les roches de Mars.