Thales Alenia Space dévoile le coeur du rover Rosalind Franklin

Réalisé par Thales Alenia Space, le laboratoire d'analyse des échantillons ALD (Analytical Laboratory Drawer) aura pour tâche d'étudier les échantillons récoltés par la foreuse du rover, qui pourra forer le sous-sol martien jusqu'à une profondeur de deux mètres. Un ensemble d'analyses chimiques, physiques et spectrales détaillées seront alors exécutées à l'intérieur du laboratoire qui permettra notamment de déterminer les dérivés chimiques obtenus par pyrolyse, de détecter de potentiels groupes organiques et de caractériser la minéralogie des sols avec une précision microscopique sans précédent.
Dit autrement, cet instrument recherchera de la matière organique dans le sous-sol martien et essayera d'établir un lien avec une potentielle forme de vie. Il s'agit principalement de rechercher puis caractériser des molécules organiques (molécules carbonées, y compris celles nécessaires à la vie telle que nous la connaissons) qui pourraient se trouver dans le sol de Mars. Il devrait également permettre de renseigner la possible origine du méthane détecté dans l'atmosphère de Mars, mais dont TGO ne parvient pas à détecter, et qui pourrait théoriquement être produit par des organismes méthanogènes.
ALD est doté d'une panoplie de trois instruments scientifiques sophistiqués et particulièrement bien adaptés pour rechercher des signes de vie :
-le microscope hyperspectral infrarouge MicrOmega ;
-le laser spectromètre Raman LSR ;
-l'analyseur de molécules organiques Mars Organic Molecule Analyser.
Ces instruments sont directement actionnés par un jeu de mécanismes capables d'extraire et de traiter les échantillons de sol récupérés sous la surface martienne par la foreuse.



Source : futura-sciences.com
 
   
 



Créer un site
Créer un site