Un supposé OVNI écrasé sur Mars trouve finalement une explication rationnelle

Sylvie Montard - 18 décembre 2021


Crédits : NASA/JPL/UArizona
 
Diffusée par un Youtubeur, une rumeur circule sur la présence d'un OVNI échoué sur la planète Mars. Cette supposée découverte provient d'une vidéo publiée sur YouTube début décembre 2021 par le sud-africain Jean Ward. Il prétend avoir détecté sur de véritables photos un mystérieux objet qui aurait crashé sur le sol de la planète rouge.
 
« L’anomalie ressemble à un objet en forme de disque qui a heurté la surface de Mars à un angle très faible et a laissé une tranchée derrière lui », affirme l’homme dans la description d'une image de Mars capturée en 2006 par la sonde américaine Mars Reconnaissance Orbiter (MRO), qui peut être consultée sur le site de l’Université de l’Arizona. Celle-ci mentionne « des couches spectaculaires exposées au fond de Candor Chasma, un grand canyon du système Valles Marineris ».
 
À en croire l’hypothèse de Jean Ward, la trace à laquelle il consacre sa vidéo aurait pu être provoquée par un objet mesurant entre 12 et 15 mètres de diamètre. Donc, une sorte de… soucoupe volante. Nous voilà donc face à un cas de paréidolie : une tendance à voir dans un paysage une forme familière (ici, celle d’une soucoupe volante tant popularisée par le cinéma). Alors qu’il s’agit le plus vraisemblablement d’une dune de sable, comme celles environnantes d’ailleurs.
« C’est une image classique sur Mars, c’est vrai qu’elle prend une forme bizarre et que c’est amusant, commente l’astrophysicien François Forget, directeur de recherche au CNRS. C’est à la fois rigolo et pas du tout énigmatique pour moi. Si on va chercher la photo originale et qu’on fait un zoom arrière, on se rend compte que toute la zone est comme ça. » Selon le scientifique, cette forme peut correspondre à plusieurs éléments qu’on retrouve sur Mars (en fonction de la latitude sur la planète) :
• Un graben, c’est-à-dire une faille d’effondrement.
• Un tunnel de lave effondrée.
• Un canyon formé à cause de la glace.


Crédits : NASA/JPL/UArizona

Pour l’astrophysicien, « ce qui est absolument certain, c’est que ces petits croissants, comme le morceau de la "soucoupe", ce sont des dunes. Il y en a partout sur Mars, il n’y a aucune ambiguïté. On les a vues de près, de loin, nos rovers passent leur temps à contourner des dunes comme celle-là ».
D’ailleurs, si on lit la description de la vidéo de Jean Ward jusqu’au bout, on se rend compte que le vidéaste prend finalement quelques pincettes : « Mon intention est seulement de partager les anomalies que j’ai découvertes sur Mars et non de convaincre qui que soit qu’il y a ou a eu une civilisation sur Mars ». Il ajoute que les « artéfacts » qu’il prétend identifier peuvent tout aussi bien être « des caractéristiques géologiques naturelles ».
Et effectivement, comme l’ajoute le planétologue Erwin Dehouck, il est même possible de caractériser ces formations géologiques. « Elles peuvent prendre des formes variées en fonction de la topographie locale et de l’orientation des vents dominants. Quant à la "trainée" de la "soucoupe", c’est une dépression peu profonde créée par l’érosion, qui laisse apparaître une couche de roches plus claires en dessous. »


Source: numerama.com
 
   
 
 
L'analyse d'images des profondeurs de Valles Marineris, le grand canyon martien, incite la science à y rechercher des indices d'activité biologique ancienne sur Mars.
 
 
Une animation présente les moments clés de la campagne Mars Sample Return, depuis l'atterrissage sur Mars et la sécurisation des tubes d'échantillons jusqu'à leur lancement vers la Terre.
 
 
La sonde Mars Express de l'ESA a révélé que Mars produit des modèles de nuages étonnamment semblables à ceux de la Terre, évoquant ceux des régions tropicales de notre planète.
   
 
L'ingénieur en chef Bob Balaram est le principal concepteur de l'hélicoptère Ingenuity qui évolue sur Mars depuis avril 2021. Il vient de dévoiler le design des futurs drones martiens.
 
 
Un survol récent de Phobos, la plus grande lune martienne, a permis de tester l'une des dernières améliorations de l'instrument MARSIS sur la sonde européenne Mars Express.
 
 
Pour la première fois depuis sa mise en orbite autour de Mars il y a 8 ans, la sonde MAVEN a été témoin de deux types d'aurores ultraviolettes simultanées, causées par des tempêtes solaires.
   
 
Sans tectonique des plaques, l’histoire de la croûte de Mars semblait simple à comprendre. Une nouvelle étude suggère cependant que sa formation pourrait être plus complexe que prévu.
 
 
La NASA continue de rechercher sur Mars des traces organiques ou minérales dont l'origine ne peut s'expliquer autrement que par la présence de structures ou d'activités biologiques.
 
 
Capturée le 1er novembre 2022 par le rover Perseverance, cette photo laisse entrevoir une forme rocheuse qui évoque celle d'une pyramide. Serait-ce la preuve d'une intelligence extraterrestre ?
   
 
Perseverance sillonne le cratère Jezero en carottant des échantillons de roche, qui seront stockés en surface puis rapportés sur Terre en 2033. La NASA a sélectionné le site de récupération.
 
 
Des chercheurs américains ont dévoilé une nouvelle preuve de la présence d'un ancien océan sur Mars, qui se serait formé il y a 3,5 milliards d'années, durant la période du Noachien/Hespérien.
 
 
La Russie devait fournir la fusée et la plate-forme d’atterrissage du programme ExoMars. Moscou étant désormais hors course, l’ESA cherche un moyen de poser son rover Rosalind Franklin.
   
 
La NASA a dévoilé un film sur son rover Opportunity, qui aura foulé le sol de Mars pendant 15 ans. Le film documentaire arrivera sur Amazon Prime Video le 23 novembre 2022.
 
 
Et si le meilleur moyen d'atterrir sur Mars était de s'écraser au sol ? Ce prototype d'atterrisseur utilise une base pliable en forme d'accordéon qui absorbe l'énergie d'un choc violent.
 
 
Après avoir voyagé cet été à travers un passage étroit bordé de sable, Curiosity est récemment arrivé dans une zone contenant des sulfates, longtemps convoitée pour ses minéraux salés.