Un supposé OVNI écrasé sur Mars trouve finalement une explication rationnelle

Sylvie Montard - 18 décembre 2021


Crédits : NASA/JPL/UArizona
 
Diffusée par un Youtubeur, une rumeur circule sur la présence d'un OVNI échoué sur la planète Mars. Cette supposée découverte provient d'une vidéo publiée sur YouTube début décembre 2021 par le sud-africain Jean Ward. Il prétend avoir détecté sur de véritables photos un mystérieux objet qui aurait crashé sur le sol de la planète rouge.
 
« L’anomalie ressemble à un objet en forme de disque qui a heurté la surface de Mars à un angle très faible et a laissé une tranchée derrière lui », affirme l’homme dans la description d'une image de Mars capturée en 2006 par la sonde américaine Mars Reconnaissance Orbiter (MRO), qui peut être consultée sur le site de l’Université de l’Arizona. Celle-ci mentionne « des couches spectaculaires exposées au fond de Candor Chasma, un grand canyon du système Valles Marineris ».
 
À en croire l’hypothèse de Jean Ward, la trace à laquelle il consacre sa vidéo aurait pu être provoquée par un objet mesurant entre 12 et 15 mètres de diamètre. Donc, une sorte de… soucoupe volante. Nous voilà donc face à un cas de paréidolie : une tendance à voir dans un paysage une forme familière (ici, celle d’une soucoupe volante tant popularisée par le cinéma). Alors qu’il s’agit le plus vraisemblablement d’une dune de sable, comme celles environnantes d’ailleurs.
« C’est une image classique sur Mars, c’est vrai qu’elle prend une forme bizarre et que c’est amusant, commente l’astrophysicien François Forget, directeur de recherche au CNRS. C’est à la fois rigolo et pas du tout énigmatique pour moi. Si on va chercher la photo originale et qu’on fait un zoom arrière, on se rend compte que toute la zone est comme ça. » Selon le scientifique, cette forme peut correspondre à plusieurs éléments qu’on retrouve sur Mars (en fonction de la latitude sur la planète) :
• Un graben, c’est-à-dire une faille d’effondrement.
• Un tunnel de lave effondrée.
• Un canyon formé à cause de la glace.


Crédits : NASA/JPL/UArizona

Pour l’astrophysicien, « ce qui est absolument certain, c’est que ces petits croissants, comme le morceau de la "soucoupe", ce sont des dunes. Il y en a partout sur Mars, il n’y a aucune ambiguïté. On les a vues de près, de loin, nos rovers passent leur temps à contourner des dunes comme celle-là ».
D’ailleurs, si on lit la description de la vidéo de Jean Ward jusqu’au bout, on se rend compte que le vidéaste prend finalement quelques pincettes : « Mon intention est seulement de partager les anomalies que j’ai découvertes sur Mars et non de convaincre qui que soit qu’il y a ou a eu une civilisation sur Mars ». Il ajoute que les « artéfacts » qu’il prétend identifier peuvent tout aussi bien être « des caractéristiques géologiques naturelles ».
Et effectivement, comme l’ajoute le planétologue Erwin Dehouck, il est même possible de caractériser ces formations géologiques. « Elles peuvent prendre des formes variées en fonction de la topographie locale et de l’orientation des vents dominants. Quant à la "trainée" de la "soucoupe", c’est une dépression peu profonde créée par l’érosion, qui laisse apparaître une couche de roches plus claires en dessous. »


Source: numerama.com
 
   

(heure de Paris)
Lever de Mars: 6h32
Coucher de Mars: 14h37
Distance Terre-Mars
330,0 millions de km
 
   
 
 
Une tempête de poussière locale est survenue dans le cratère Jezero début janvier 2022. Subissant un important dépôt de poussière, Perseverance a observé les changements dans les paysages.
 
 
Un GIF animé montre l'éjection des cailloux tombant sur la surface martienne, sous le rover Perseverance, qui a utilisé sa perceuse à percussion pour faire vibrer son carrousel d'échantillonnage.
 
 
En analysant de la poudre de roche prélevée sur Mars par le rover Curiosity dans le cratère Gale, des scientifiques ont identifié des composés organiques particulièrement intéressants.
   
 
L'origine de ces mystérieuses taches pourrait apporter des détails sur le passé de Mars, notamment sur l'éventuelle présence d'une forme de vie.
 
 
Si vous souhaitez suivre en temps réel les déplacements de Perseverance sur le sol de Mars, ce site propose des vues immersives autour du rover, mises à jour quotidiennement.
 
 
La sonde américaine continue de capturer des images de la surface de Mars. Elle se concentre notamment sur les emplacements de cratères d'impact, qui révèlent mieux la nature du sol martien.
   
 
L’atterrisseur InSight est passé en mode sans échec sur Mars. Il a été pris dans une tempête de poussière qui complique sa production d’énergie solaire.
 
 
Perseverance a débuté la nouvelle année en filmant un tourbillon de poussière dans le cratère Jezero. A l'aide de la caméra HiRISE de la sonde MRO, sa trajectoire a pu être repérée.
 
 
La NASA fait face à un nouveau défi. Des débris de la taille de cailloux gênent le système de collecte d'échantillons de roches du rover Perseverance.
 
 
Gilles Clément étudie à l’université de Caen les effets de l’apesanteur sur la fonction d’équilibre des astronautes ayant séjourné dans la Station Spatiale Internationale.
 
 
Lors du 18ème vol d'Ingenuity effectué le 15 décembre 2021, le petit hélicoptère a capturé avec sa caméra haute résolution de splendides images de la surface martienne.
 
 
Pour échapper à une mort certaine, comme son ancêtre Spirit, le futur rover européen Rosalind Franklin sera capable de sillonner les dunes de sable martiennes sans s'enliser.
 
 
Ce lot d'images comprend un selfie de la sonde Tianwen-1, un gros plan de l'orbiteur, la calotte glaciaire du pôle Nord de Mars, et la topographie de surface capturée par le rover Zhurong.
 
 
La responsable de la mission du rover, Jessica Samuels, revient sur une année remplie de découvertes révolutionnaires dans le cratère Jezero et explique les prochaines étapes.
 
 
La première question de ce quiz concerne justement un évènement survenu un jour de Noël sur la planète Mars.