Structure interne de Mars

Tout comme la Terre, la planète Mars est composée de trois principales zones.
- La croûte dont l'épaisseur varie entre 35 et 80 Km.
- Le manteau, principalement composé d'olivine et de pyroxènes, des minéraux riches en fer et en magnésium.
- Le noyau, de 2000°, composé d'un alliage de fer et de nickel.
Le schéma ci-dessous s'étend du pôle nord (à gauche) au pôle sud (à droite). On note une forte dyssimétrie entre le nord et le sud. Alors que l'épaisseur de la croûte martienne est d'environ 35 km sous les basses plaines de l'hémisphère nord, elle atteint 80 km au niveau de l'hémisphère sud. Les valeurs extrêmes atteignent 92 Km d'épaisseur dans la région de Syria Planum, et moins de 3 Km sous le bassin d'impact d'Isidis Planitia.

La roche magmatique de l'hémisphère nord est principalement composée d'andésite, tandis que celle de l'hémisphère sud est constituée de basalte. La croûte martienne est en moyenne trois fois plus épaisse que la croûte terrestre, et empêcherait toute activité tectonique.
Le manteau de Mars est probablement très similaire à celui de la Terre. Son épaisseur serait comprise entre 1100 et 1900 Km. Il est principalement constitué d'olivine et de pyroxènes.
En l'absence de données sismiques exploitables (les sismomètres des sondes Viking étaient trop sensibles au vent pour effectuer des mesures fiables, et aucune autre expérience de ce type n'a eu lieu depuis), la structure du manteau martien reste encore très méconnue à ce jour. Il faudra attendre les prochaines données de la sonde Insight, équipée d'un sismomètre, début 2019.
Le noyau de Mars est principalement composé de fer et de sulfure de fer. Il contiendrait également du nickel et du soufre. Contrairement au noyau de la Terre qui est partiellement fondu, le noyau martien est probablement solide, car le champ magnétique de Mars est faible. C'est en effet le mouvement à l'intérieur d'un noyau fondu qui rend le noyau d'un objet magnétique. Les données de Mars Global Surveyor montrent que certaines des plus vieilles roches de la planète rouge se sont formées en présence d'un champ magnétique intense. Ainsi, dans un passé lointain, le noyau de Mars était beaucoup plus chaud et donc en fusion. Son rayon serait compris entre 1300 et 2000 Km.
 
 
10 ans après son arrivée sur Mars, le brave Curiosity roule toujours. Ce vaillant rover arpente encore la planète rouge et renseigne les scientifiques sur l’habitabilité de son environnement.
 
 
Le plus célèbre amas d'étoiles des Pléiades croise périodiquement la trajectoire des planètes de notre système solaire. En ce mois d'août, c'est Mars qui s'apprête à transiter à proximité.
 
 
Après avoir effectué son douzième carottage dans le sol martien, le rover Perseverance a détecté un étrange débris dans le système de prélèvement d'échantillons.
   
 
Fort du succès d'Ingenuity, la NASA a annoncé lors d'une conférence le 27 juillet 2022 le lancement de deux autres hélicoptères, dans le cadre de la mission de retour d'échantillons martiens.
 
 
Une nouvelle mission martienne est en préparation, baptisée Mars Life Explorer (MLE). Son objectif est de creuser profondément dans la glace de Mars pour y chercher des signes de vie.
 
 
Le rover Curiosity poursuit son ascension du Mont Sharp. Des rochers qui se sont détachés d'une falaise ont attiré l'attention de la NASA. L'un d'entre eux présente une forme très particulière.
   
 
Des chercheurs sont parvenus à localiser le site d’éjection de la météorite Black Beauty, fournissant des informations essentielles sur l’histoire magmatique et climatique de Mars.
 
 
Le rover Perseverance n'en finit pas de déceler d'étranges objets sur Mars, tandis qu'il cherche des formes de vie passées dans le delta du cratère Jezero. L'image date du 12 juillet 2022.
 
 
Jusqu'à présent, seuls des satellites, des rovers et un petit hélicoptère ont exploré la planète rouge. La NASA étudie un nouveau mode de déplacement pour explorer une zone méconnue.
   
 
La NASA publie chaque mois de nouvelles photos fascinantes de la surface de Mars, capturées par la puissante caméra haute résolution HiRISE de la sonde MRO (Mars Reconnaissance Orbiter).
 
 
Poser des hommes sur Mars nécessitera des charges utiles plus imposantes et plus lourdes, et un bouclier thermique beaucoup plus grand que ceux existant actuellement.
 
 
Curiosity continue de faire des découvertes intéressantes sur Mars. Les scientifiques ont récemment découvert un élément essentiel à la vie dans les échantillons prélevés par le rover.
 
 
Une expérience de laboratoire suggère que les rovers opérant sur Mars devront probablement creuser à au moins deux mètres de profondeur pour trouver des signes de vie ancienne.
 
 
Des chercheurs ont identifié des microbes dans l’une des sources d’eau les plus froides du monde. Les exobiologistes estime que des conditions de vie similaires pourraient exister sur Mars.
 
 
Sur Mars, Perseverance a encore rencontré un étrange objet. Dans l’une des nombreuses images prises par le robot, le 23 juin 2022, on distingue un objet inhabituel posé sur le sol de Mars.