La sonde InSight pourra entendre l'arrivée du rover Perseverance


 
La mission Mars 2020 traverse l'espace depuis bientôt 5 mois, avec à son bord le rover Perseverance, chargé de rechercher d'anciennes traces de vie à la surface de Mars. Le 18 février prochain, le rover entamera une phase d'entrée similaire à son cousin Curiosity, qui sillonne la planète rouge depuis plus de 8 ans. Mais cette fois-ci, il sera possible d'observer l'atterrissage grâce aux caméras installées sur le vaisseau qui transporte Perseverance, et sur le rover lui-même.
 
Pour la première fois également, le son de cette phase cruciale de la mission sera retransmis puisque le rover est équipé de microphone. Et cerise sur le gâteau, la sonde InSight située à 3200 kilomètres pourra aussi entendre l'arrivée de Perseverance. La phase d'atterrissage générera des signaux sismiques suffisamment puissants pour être détectés.
La capsule pénètrera dans l'atmosphère martienne à environ 12000 km/h, avant d'être freinée par la friction. Un parachute sera ensuite déployé pour accentuer la décélération. Après les fameuses "7 minutes de terreur", le rover sera descendu au bout de trois câbles à 21 mètres au-dessus du sol. Puis, Perseverance dépliera ses roues avant de toucher le sol de Mars.
Pendant cette phase d’entrée et d'atterrissage, deux étapes importantes sont susceptibles de produire des signaux relativement puissants.
Le premier sera engendré par un “boom sonique” quand le rover se trouvera à environ 100 km de la surface martienne. Une partie de l’énergie de ce boom atteindra la surface martienne et sera convertie en ondes sismiques. Mais ce signal ne sera pas assez puissant pour être capté par InSight.
En revanche, les signaux engendrés par la libération des deux “Cruise Mass Balance Devices” (CMBD), visant à corriger le centre de masse du vaisseau, pourraient être captés par l’atterrisseur. Ces deux CMBD, dont chacun pèse 77 kg, seront largués à une altitude d’environ 1450 km, avant de heurter le sol à plus de 14000 km/h.
Une telle détection sera une occasion unique pour les membres de l’équipe InSight. Ils connaîtront précisément la provenance de ces ondes et à quelle vitesse elles ont voyagé. Grâce à ces informations, ils pourront alors déterminer les structures par lesquelles elles se sont propagées.
Perseverance n’est pas le seul rover à atterrir sur Mars cette année. La mission chinoise Tianwen-1 arrivera en effet sur place le 10 février, pour déposer ensuite un véhicule au mois de mai. Là encore, l’équipe InSight aimerait en profiter pour “écouter” cet atterrissage. A condition que les autorités chinoises acceptent de communiquer l'heure et le lieu exact de l'atterrissage.


 
 
   
 
 
Après avoir effectué son douzième carottage dans le sol martien, le rover Perseverance a détecté un étrange débris dans le système de prélèvement d'échantillons.
 
 
Fort du succès d'Ingenuity, la NASA a annoncé lors d'une conférence le 27 juillet 2022 le lancement de deux autres hélicoptères, dans le cadre de la mission de retour d'échantillons martiens.
 
 
Une nouvelle mission martienne est en préparation, baptisée Mars Life Explorer (MLE). Son objectif est de creuser profondément dans la glace de Mars pour y chercher des signes de vie.
   
 
Le rover Curiosity poursuit son ascension du Mont Sharp. Des rochers qui se sont détachés d'une falaise ont attiré l'attention de la NASA. L'un d'entre eux présente une forme très particulière.
 
 
Des chercheurs sont parvenus à localiser le site d’éjection de la météorite Black Beauty, fournissant des informations essentielles sur l’histoire magmatique et climatique de Mars.
 
 
Le rover Perseverance n'en finit pas de déceler d'étranges objets sur Mars, tandis qu'il cherche des formes de vie passées dans le delta du cratère Jezero. L'image date du 12 juillet 2022.
   
 
Jusqu'à présent, seuls des satellites, des rovers et un petit hélicoptère ont exploré la planète rouge. La NASA étudie un nouveau mode de déplacement pour explorer une zone méconnue.
 
 
La NASA publie chaque mois de nouvelles photos fascinantes de la surface de Mars, capturées par la puissante caméra haute résolution HiRISE de la sonde MRO (Mars Reconnaissance Orbiter).
 
 
Poser des hommes sur Mars nécessitera des charges utiles plus imposantes et plus lourdes, et un bouclier thermique beaucoup plus grand que ceux existant actuellement.
   
 
Curiosity continue de faire des découvertes intéressantes sur Mars. Les scientifiques ont récemment découvert un élément essentiel à la vie dans les échantillons prélevés par le rover.
 
 
Une expérience de laboratoire suggère que les rovers opérant sur Mars devront probablement creuser à au moins deux mètres de profondeur pour trouver des signes de vie ancienne.
 
 
Des chercheurs ont identifié des microbes dans l’une des sources d’eau les plus froides du monde. Les exobiologistes estime que des conditions de vie similaires pourraient exister sur Mars.
 
 
Sur Mars, Perseverance a encore rencontré un étrange objet. Dans l’une des nombreuses images prises par le robot, le 23 juin 2022, on distingue un objet inhabituel posé sur le sol de Mars.
 
 
Les roches de Hogwallow Flats semblent être à grain fin, ce qui est passionnant pour les scientifiques, car elles ont de meilleures chances de préserver des preuves de vie passée sur Mars.
 
 
La Chine prévoit de rapporter ses premiers échantillons martiens en 2031, soit deux ans avant la NASA et l’Agence spatiale européenne (ESA) dans le cadre de leur mission conjointe.