La sonde InSight pourra entendre l'arrivée du rover Perseverance


 
La mission Mars 2020 traverse l'espace depuis bientôt 5 mois, avec à son bord le rover Perseverance, chargé de rechercher d'anciennes traces de vie à la surface de Mars. Le 18 février prochain, le rover entamera une phase d'entrée similaire à son cousin Curiosity, qui sillonne la planète rouge depuis plus de 8 ans. Mais cette fois-ci, il sera possible d'observer l'atterrissage grâce aux caméras installées sur le vaisseau qui transporte Perseverance, et sur le rover lui-même.
 
Pour la première fois également, le son de cette phase cruciale de la mission sera retransmis puisque le rover est équipé de microphone. Et cerise sur le gâteau, la sonde InSight située à 3200 kilomètres pourra aussi entendre l'arrivée de Perseverance. La phase d'atterrissage générera des signaux sismiques suffisamment puissants pour être détectés.
La capsule pénètrera dans l'atmosphère martienne à environ 12000 km/h, avant d'être freinée par la friction. Un parachute sera ensuite déployé pour accentuer la décélération. Après les fameuses "7 minutes de terreur", le rover sera descendu au bout de trois câbles à 21 mètres au-dessus du sol. Puis, Perseverance dépliera ses roues avant de toucher le sol de Mars.
Pendant cette phase d’entrée et d'atterrissage, deux étapes importantes sont susceptibles de produire des signaux relativement puissants.
Le premier sera engendré par un “boom sonique” quand le rover se trouvera à environ 100 km de la surface martienne. Une partie de l’énergie de ce boom atteindra la surface martienne et sera convertie en ondes sismiques. Mais ce signal ne sera pas assez puissant pour être capté par InSight.
En revanche, les signaux engendrés par la libération des deux “Cruise Mass Balance Devices” (CMBD), visant à corriger le centre de masse du vaisseau, pourraient être captés par l’atterrisseur. Ces deux CMBD, dont chacun pèse 77 kg, seront largués à une altitude d’environ 1450 km, avant de heurter le sol à plus de 14000 km/h.
Une telle détection sera une occasion unique pour les membres de l’équipe InSight. Ils connaîtront précisément la provenance de ces ondes et à quelle vitesse elles ont voyagé. Grâce à ces informations, ils pourront alors déterminer les structures par lesquelles elles se sont propagées.
Perseverance n’est pas le seul rover à atterrir sur Mars cette année. La mission chinoise Tianwen-1 arrivera en effet sur place le 10 février, pour déposer ensuite un véhicule au mois de mai. Là encore, l’équipe InSight aimerait en profiter pour “écouter” cet atterrissage. A condition que les autorités chinoises acceptent de communiquer l'heure et le lieu exact de l'atterrissage.


 
 
   
 
 
L'analyse d'images des profondeurs de Valles Marineris, le grand canyon martien, incite la science à y rechercher des indices d'activité biologique ancienne sur Mars.
 
 
Une animation présente les moments clés de la campagne Mars Sample Return, depuis l'atterrissage sur Mars et la sécurisation des tubes d'échantillons jusqu'à leur lancement vers la Terre.
 
 
La sonde Mars Express de l'ESA a révélé que Mars produit des modèles de nuages étonnamment semblables à ceux de la Terre, évoquant ceux des régions tropicales de notre planète.
   
 
L'ingénieur en chef Bob Balaram est le principal concepteur de l'hélicoptère Ingenuity qui évolue sur Mars depuis avril 2021. Il vient de dévoiler le design des futurs drones martiens.
 
 
Un survol récent de Phobos, la plus grande lune martienne, a permis de tester l'une des dernières améliorations de l'instrument MARSIS sur la sonde européenne Mars Express.
 
 
Pour la première fois depuis sa mise en orbite autour de Mars il y a 8 ans, la sonde MAVEN a été témoin de deux types d'aurores ultraviolettes simultanées, causées par des tempêtes solaires.
   
 
Sans tectonique des plaques, l’histoire de la croûte de Mars semblait simple à comprendre. Une nouvelle étude suggère cependant que sa formation pourrait être plus complexe que prévu.
 
 
La NASA continue de rechercher sur Mars des traces organiques ou minérales dont l'origine ne peut s'expliquer autrement que par la présence de structures ou d'activités biologiques.
 
 
Capturée le 1er novembre 2022 par le rover Perseverance, cette photo laisse entrevoir une forme rocheuse qui évoque celle d'une pyramide. Serait-ce la preuve d'une intelligence extraterrestre ?
   
 
Perseverance sillonne le cratère Jezero en carottant des échantillons de roche, qui seront stockés en surface puis rapportés sur Terre en 2033. La NASA a sélectionné le site de récupération.
 
 
Des chercheurs américains ont dévoilé une nouvelle preuve de la présence d'un ancien océan sur Mars, qui se serait formé il y a 3,5 milliards d'années, durant la période du Noachien/Hespérien.
 
 
La Russie devait fournir la fusée et la plate-forme d’atterrissage du programme ExoMars. Moscou étant désormais hors course, l’ESA cherche un moyen de poser son rover Rosalind Franklin.
   
 
La NASA a dévoilé un film sur son rover Opportunity, qui aura foulé le sol de Mars pendant 15 ans. Le film documentaire arrivera sur Amazon Prime Video le 23 novembre 2022.
 
 
Et si le meilleur moyen d'atterrir sur Mars était de s'écraser au sol ? Ce prototype d'atterrisseur utilise une base pliable en forme d'accordéon qui absorbe l'énergie d'un choc violent.
 
 
Après avoir voyagé cet été à travers un passage étroit bordé de sable, Curiosity est récemment arrivé dans une zone contenant des sulfates, longtemps convoitée pour ses minéraux salés.