La sonde arabe Hope capture le spectromètre ultraviolet de Mars

Sylvie Montard - 13 mars 2021


Images en fausses couleurs de l'instrument EMUS. Le violet et le bleu montrent la réflexion de la lumière du soleil des atomes d'hydrogène entourant Mars. Le vert montre la réflexion de la lumière du soleil sur les atomes d'oxygène de la haute atmosphère. L'orange montre des électrons énergétiques faisant briller d'autres atomes d'oxygène. Le rouge montre une combinaison d'émissions provenant de molécules de monoxyde de carbone. (Crédit: Emirates Mars Mission / EMUS)
 
La sonde Hope de la Emirates Mars Mission (EMM) est la première exploration interplanétaire entreprise par un pays arabe. Elle a franchi une étape importante le 20 février 2021 avec le retour des premières images scientifiques du spectromètre ultraviolet EMUS, l'un des trois instruments scientifiques à bord de la sonde.
 
Le Centre spatial Mohammed bin Rashid (MBRSC) a publié ces images le 9 mars 2021, un mois jour pour jour depuis la mise en orbite de la sonde Hope autour de Mars. « Nous sommes très heureux de passer en orbite scientifique et de débuter la collecte des données planétaires », déclare Hessa Al Matroushi, responsable scientifique de l'EMM.

Le spectromètre infrarouge EMIRS mesure l'énergie infrarouge thermique émise par la surface de Mars (rangée du haut) et son interaction avec l'atmosphère martienne (rangée du bas). (Crédit: Emirates Mars Mission/EMIRS)

EMUS est le premier instrument en orbite autour de Mars capable de mesurer toutes les longueurs d'ondes ultraviolettes. La première série d'images a été collecté à une altitude orbitale de 36000 km. Chaque image en fausses couleurs représente la lumière collectée à une longueur d'onde ultraviolette différente, fournissant des informations sur la composition de la haute atmosphère de Mars.
 
Le spectromètre EMUS mesure donc les caractéristiques globales et la variabilité de l'hydrogène et de l'oxygène dans la haute atmosphère de Mars, jusqu'à la frontière avec le vide de l'espace. Les images obtenues par la sonde Hope montrent le signal mesuré de la lumière du soleil diffusée par l'hydrogène et l'oxygène, et par les émissions de monoxyde de carbone dans la thermosphère de Mars, produites par la dégradation de vapeur d'eau et du dioxyde de carbone dans l'atmosphère.


Hope Probe Instrument highlight (Credit: MBRSC)

Les observations d'EMUS permettent de mieux comprendre les interactions entre la haute et la basse atmosphère de Mars, et d'expliquer la disparition progressive de l'atmosphère martienne dans l'espace. « La similitude de ces premières images par rapport à nos modèles de simulation m'impressionne. Mais si nous pouvons prédire de nombreux aspects de l'atmosphère de Mars, il existe de nombreuses inconnues qui seront étudiées tout au long de la mission », affirme le Dr Greg Holsclaw, spécialiste des instruments EMUS.
 
« Nous avons déjà rassemblé quelque 60 Go de données à partir des instruments de Hope », ajoute Hessa Al Matroushi. « Parallèlement aux premiers flux de données d'EMUS et de son instrument compagnon EMIRS, nous avons également pu prendre une gamme d'images très détaillées de la planète à l'aide de notre imageur EXI, aidés par le fait que lorsque nous sommes à notre point le plus proche de notre orbite, nous sommes du côté ensoleillé de Mars ».
 

Source: marsdaily.com
 
   

(heure de Paris)
Lever de Mars: 6h49
Coucher de Mars: 15h49
Distance Terre-Mars
367,8 millions de km
 
   
 
 
À l’occasion de la Biennale des Arts Numériques 2021, l’artiste Luke Jerram a installé à Paris une reproduction géante de Mars au sein de la verrière 104, dans le 19ème arrondissement.
 
 
Avec ce 17ème vol, Ingenuity va poursuivre son voyage de retour vers Wright Brothers Field sur le site d'atterrissage d'Octavia E. Butler, au plus tôt le 5 décembre 2021.
 
 
La sonde européenne Mars Express et le rover chinois Zhurong ont réussi une série de tests de communications, bien que les systèmes radio de leurs instruments ne soient pas totalement compatibles.
   
 
Quelle est la position de chaque sonde et rover de la NASA sur Mars? Une modélisation de l'agence américaine permet de suivre en temps réel toutes les missions en cours sur la planète rouge.
 
 
Des chercheurs sont capables de décrire les deux cents premiers mètres de la croûte martienne en traçant les réverbérations du bruit du vent sur les couches de sol et de roches.
 
 
Le 23 novembre 2021, la NASA a publié une image remarquable prise par Curiosity sur le flanc du mont Sharp. Stupéfaits par sa beauté, les scientifiques de la mission l'ont diffusé sur leur site.
   
 
Six personnes reproduisant sur Terre les conditions de longue mission dans l'espace, ont vécu coupés du monde dans une « station martienne », dans le désert du Néguev, en Israël.
 
 
Pourquoi avoir creusé deux fois dans la même roche ? Le sujet semble en tout cas avoir un intérêt scientifique, pour que l’astromobile réalise deux forages dans la même cible.
 
 
La NASA a publié le 18 novembre 2021 une nouvelle vidéo montrant le décollage du drone martien Ingenuity lors de son 13ème vol effectué le 4 septembre 2021.
 
 
Le rover Perseverance a annoncé avoir creusé une partie d'une roche martienne. L'opération va permettre de savoir ce qu'il se cache à l'intérieur du sol de la planète.