Le sol martien reconstitué est désormais disponible à la vente

La planète rouge étant inhabitable « à la mode terrienne », il est nécessaire de tester comment nos ressources pourraient réagir à l’environnement froid et sec de la planète. L’idée consiste alors à recréer les conditions retrouvées sur place en laboratoire. Des chercheurs de l’Université de Floride Centrale (UCF) ont pour cela mis au point une méthode capable de simuler de la terre martienne.
« Le simulant est utile pour la recherche lorsque nous cherchons à aller sur Mars, explique en effet Dan Britt, membre du groupe des sciences planétaires de l’UCF. Si nous partons, nous aurons besoin de nourriture, d’eau et d’autres éléments essentiels. Alors que nous développons des solutions, nous avons besoin d’un moyen de tester comment ces idées se porteront ».
Pour ce faire les chercheurs se sont appuyés sur la signature chimique des échantillons de sols collectés sur Mars par le rover Curiosity. Recréée ensuite en laboratoire, cette fausse terre martienne pourrait, par exemple, permettre les tests de nouvelles techniques en botanique – vous ne plantez pas des pommes de terre ou des tomates sur Mars comme vous le feriez sur Terre. Les chercheurs sont également capables, grâce à Curiosity, de simuler différents types de sols martiens.
« Sur Terre, par exemple, nous avons du sable noir, du sable blanc, de l’argile et de la terre végétale pour en nommer quelques-uns, note Kevin Cannon, co-auteur de l’étude. Sur d’autres mondes, vous pourriez trouver des sols riches en carbone, des sols riches en argile et des sols riches en sel. Avec cette technique, nous pouvons produire de nombreuses variantes ».
La technique est aujourd’hui standardisée, de sorte que les chercheurs de l’UCF peuvent se permettre de vendre leurs substituts. Ils proposent également la “recette”, gratuitement. Mais chercher tous les ingrédients nécessaires et mijoter le tout dans votre cuisine pourrait s’avérer compliqué. Il vous en coûtera ici en moyenne 20 dollars le kilo. Une trentaine de laboratoires ont d’ores et déjà passé commande à travers le monde.


Source : sciencepost.fr
 
   

(heure de Paris)
Lever de Mars: 6h49
Coucher de Mars: 15h49
Distance Terre-Mars
367,8 millions de km
 
   
 
 
À l’occasion de la Biennale des Arts Numériques 2021, l’artiste Luke Jerram a installé à Paris une reproduction géante de Mars au sein de la verrière 104, dans le 19ème arrondissement.
 
 
Avec ce 17ème vol, Ingenuity va poursuivre son voyage de retour vers Wright Brothers Field sur le site d'atterrissage d'Octavia E. Butler, au plus tôt le 5 décembre 2021.
 
 
La sonde européenne Mars Express et le rover chinois Zhurong ont réussi une série de tests de communications, bien que les systèmes radio de leurs instruments ne soient pas totalement compatibles.
   
 
Quelle est la position de chaque sonde et rover de la NASA sur Mars? Une modélisation de l'agence américaine permet de suivre en temps réel toutes les missions en cours sur la planète rouge.
 
 
Des chercheurs sont capables de décrire les deux cents premiers mètres de la croûte martienne en traçant les réverbérations du bruit du vent sur les couches de sol et de roches.
 
 
Le 23 novembre 2021, la NASA a publié une image remarquable prise par Curiosity sur le flanc du mont Sharp. Stupéfaits par sa beauté, les scientifiques de la mission l'ont diffusé sur leur site.
   
 
Six personnes reproduisant sur Terre les conditions de longue mission dans l'espace, ont vécu coupés du monde dans une « station martienne », dans le désert du Néguev, en Israël.
 
 
Pourquoi avoir creusé deux fois dans la même roche ? Le sujet semble en tout cas avoir un intérêt scientifique, pour que l’astromobile réalise deux forages dans la même cible.
 
 
La NASA a publié le 18 novembre 2021 une nouvelle vidéo montrant le décollage du drone martien Ingenuity lors de son 13ème vol effectué le 4 septembre 2021.
 
 
Le rover Perseverance a annoncé avoir creusé une partie d'une roche martienne. L'opération va permettre de savoir ce qu'il se cache à l'intérieur du sol de la planète.