Selon la NASA le rover Opportunity est définitivement perdu

Il roulait vaillamment sur Mars depuis 2004. Le robot Opportunity, qui a confirmé que de l’eau y coulait autrefois, a été déclaré mort, mercredi 13 février 2019, par la NASA. « Je déclare la mission Opportunity terminée », a déclaré le responsable scientifique Thomas Zurbuchen, lors d’une conférence de presse à Pasadena en Californie. Cette annonce signe la fin officielle d’une des missions les plus fructueuses de l’histoire de l’exploration du Système solaire.
Le contact était perdu depuis le 10 juin 2018, quand une tempête de poussière a englobé la planète rouge, obscurci l’atmosphère pendant plusieurs mois et empêché le rover de recharger ses batteries. Après huit mois et des centaines de messages envoyés depuis la Terre restés sans réponse, la NASA a annoncé que l’ultime tentative avait eu lieu le soir du mardi 12 février. La communauté de chercheurs et d’ingénieurs impliqués dans le programme semblait avoir fait son deuil du mythique rover.
« J'ai passé la soirée au JPL pour les tout derniers ordres envoyés au rover Opportunity sur Mars. C’était silencieux. On a pleuré. On s’est embrassés. On a partagé souvenirs et rires », a tweeté Tanya Harrison, directrice de recherche à l’Arizona State University et collaboratrice du programme, installé au Jet Propulsion Laboratory près de Los Angeles. « Bon vent, Opportunity », a écrit Keri Bean, qui a eu « le privilège » d’envoyer le message final au robot, dans la soirée de mardi. « Saluons la reine de Mars », a tweeté Mike Seibert, ancien pilote d’Opportunity.
Le bilan d’Opportunity est extraordinaire dans l’histoire de l’exploration planétaire : 45,16 kilomètres parcourus, plus que le rover soviétique Lunokhod 2 sur la Lune dans les années 1970 et plus que le rover conduit par les astronautes américains de la mission Apollo 17 sur la Lune en 1972 (35 kilomètres). Opportunity a aussi envoyé sur Terre 217594 images, toutes mises à disposition sur Internet.
« Pour le grand public, Mars est devenu cet endroit dynamique qu’on pouvait explorer tous les jours », dit Emily Lakdawalla, experte de l’exploration spatiale, qui écrit pour la Planetary Society. « Le rover était si mobile qu’il semblait être une créature animée », continue-t-elle. « Il avait cette perspective quasi humaine sur la surface de Mars, ses yeux étaient écartés comme des yeux humains, à une hauteur d’environ 1,50 mètre du sol, comme des humains. C’était comme un avatar de l’humanité qui voyageait sur la surface. »
Opportunity avait atterri sur une grande plaine où il a passé la moitié de sa vie, traversant des kilomètres de plat et restant même bloqué quelques semaines dans une dune de sable. C’est là que le robot, avec ses instruments de géologie, a permis de confirmer que de l’eau liquide s’était un jour trouvé sur Mars.
La seconde partie de sa vie, il a remonté les flancs du cratère Endeavour, prenant de spectaculaires clichés panoramiques… et découvrant des veines de gypse, nouvelle preuve que de l’eau coulait entre ces roches. Son jumeau, Spirit, a atterri trois semaines avant lui et s’est éteint en 2010. Les deux ont largement rempli les attentes de leurs concepteurs : leurs missions devaient théoriquement durer quatre-vingt-dix jours, des durées souvent dépassées mais rarement d’autant…


Source : lemonde.fr
 
   
 
 
Après avoir effectué son douzième carottage dans le sol martien, le rover Perseverance a détecté un étrange débris dans le système de prélèvement d'échantillons.
 
 
Fort du succès d'Ingenuity, la NASA a annoncé lors d'une conférence le 27 juillet 2022 le lancement de deux autres hélicoptères, dans le cadre de la mission de retour d'échantillons martiens.
 
 
Une nouvelle mission martienne est en préparation, baptisée Mars Life Explorer (MLE). Son objectif est de creuser profondément dans la glace de Mars pour y chercher des signes de vie.
   
 
Le rover Curiosity poursuit son ascension du Mont Sharp. Des rochers qui se sont détachés d'une falaise ont attiré l'attention de la NASA. L'un d'entre eux présente une forme très particulière.
 
 
Des chercheurs sont parvenus à localiser le site d’éjection de la météorite Black Beauty, fournissant des informations essentielles sur l’histoire magmatique et climatique de Mars.
 
 
Le rover Perseverance n'en finit pas de déceler d'étranges objets sur Mars, tandis qu'il cherche des formes de vie passées dans le delta du cratère Jezero. L'image date du 12 juillet 2022.
   
 
Jusqu'à présent, seuls des satellites, des rovers et un petit hélicoptère ont exploré la planète rouge. La NASA étudie un nouveau mode de déplacement pour explorer une zone méconnue.
 
 
La NASA publie chaque mois de nouvelles photos fascinantes de la surface de Mars, capturées par la puissante caméra haute résolution HiRISE de la sonde MRO (Mars Reconnaissance Orbiter).
 
 
Poser des hommes sur Mars nécessitera des charges utiles plus imposantes et plus lourdes, et un bouclier thermique beaucoup plus grand que ceux existant actuellement.
   
 
Curiosity continue de faire des découvertes intéressantes sur Mars. Les scientifiques ont récemment découvert un élément essentiel à la vie dans les échantillons prélevés par le rover.
 
 
Une expérience de laboratoire suggère que les rovers opérant sur Mars devront probablement creuser à au moins deux mètres de profondeur pour trouver des signes de vie ancienne.
 
 
Des chercheurs ont identifié des microbes dans l’une des sources d’eau les plus froides du monde. Les exobiologistes estime que des conditions de vie similaires pourraient exister sur Mars.
 
 
Sur Mars, Perseverance a encore rencontré un étrange objet. Dans l’une des nombreuses images prises par le robot, le 23 juin 2022, on distingue un objet inhabituel posé sur le sol de Mars.
 
 
Les roches de Hogwallow Flats semblent être à grain fin, ce qui est passionnant pour les scientifiques, car elles ont de meilleures chances de préserver des preuves de vie passée sur Mars.
 
 
La Chine prévoit de rapporter ses premiers échantillons martiens en 2031, soit deux ans avant la NASA et l’Agence spatiale européenne (ESA) dans le cadre de leur mission conjointe.