Satellite Phobos

Phobos (peur en grec ) est le plus grand des deux satellites de Mars,  et aussi le plus proche. Il orbite à seulement 6000 km au-dessus du sol martien. Phobos est un corps très irrégulier, beaucoup trop petit pour être en équilibre hydrostatique, ce qui l'empêche de prendre une forme quasi-sphérique. Il semble être composé de chondrite carbonée, une composition similaire à celles des astéroïdes de type C, dans la ceinture d'astéroïdes externe. L'origine de Phobos pourrait d'ailleurs provenir de cette ceinture d'astéroïdes. Il aurait ensuite été capturé par Mars.
Des images provenant de Mars Global Surveyor montrent que Phobos est recouvert d'une couche de régolithe d'au moins 100 m d'épaisseur. Il s'agit d'une couche de poussière produite par l'impact des météorites. Phobos mesure 26,8 x 22,4 x 18,4 km. Il orbite en-dessous de l'orbite synchrone, c'est-à-dire qu'il réalise une révolution autour de Mars en moins de temps qu'il n'en faut pour que Mars ne tourne sur elle-même. Sa période orbitale n'est que de 7 h 39 min. Pour un observateur martien,  Phobos se lève à l'ouest, traverse le ciel en 4 h 15 min, et se couche à l'est à peu près deux fois par jour. Il transite régulièrement devant le soleil (animation ci-dessous), mais il n'est pas assez grand pour couvrir le disque solaire, et ne peut donc pas créer d'éclipse totale. Vu de Phobos, la planète Mars est 6400 fois plus grande et 2500 fois plus brillante que la pleine lune vue de la Terre.
De nombreux cratères sont présents à la surface de Phobos. Le plus grand d'entre eux se nomme Stickney. L'impact qui l'a créé a probablement failli détruire le satellite Phobos. De nombreux sillons s'étendent à la surface de Phobos, dont l'origine serait des dépôts de matériaux déplacés par des impacts provenant de la surface de Mars. 
Phobos a été photographié de nombreuses fois par des sondes spatiales dont l'objectif principal était l'exploration de Mars. La première était Mariner 9 en 1971, suivie par Viking 1 en 1977, Mars Global Surveyor en 1998 et 2003, et Mars Express en 2004. Les deux seules sondes dédiées à Phobos furent les sondes soviétiques Phobos 1 et Phobos 2 en 1988. La première fut perdue sur le trajet entre la Terre et Mars, la seconde a eu le temps d'envoyer quelques images et données avant de tomber en panne.
L'orbite basse de Phobos démontre qu'il sera un jour détruit. Les forces de marées abaissent progressivement son orbite, au rythme de 1,8 m par siècle. Il devrait donc s'écraser à la surface de Mars dans environ 11 millions d'années, puis former un anneau planétaire.

(heure de Paris)
Lever de Mars: 14h21
Coucher de Mars: 3h36
Distance Terre-Mars
100,8 millions de km

Arrivée du rover
Perseverance
sur Mars dans


 
   
 
Des rovers de toutes tailles circulent sur Mars, mais ils ne sont pas aussi mignons que le nouveau rover ExoMy de l’Agence Spatiale Européenne, à fabriquer soi-même grâce à une imprimante 3D.
 
 
Une équipe d'ingénieurs américains a validé un système d'électrolyse de la saumure dans des conditions martiennes typiques.
 
 
Des experts en géologie et planétologie testent à Chypre des équipements destinés à dater les roches sur Mars, géologiquement similaire à celle de l'île méditerranéenne.
   
 
Curiosity, a pris bon nombre de photos du sol, près du mont Sharp. Le cratère de Gale, présente de nombreuses traces fossiles d’anciens courants d’eau, comme des vagues figées dans la pierre.
 
 
Le 12 novembre 2020, l’astronome amateur Ethan Chappel a découvert l’émergence d’une tempête sur Mars, non loin de Valles Marineris.
 
 
Le rover Perseverance évolue dans l'espace interplanétaire, en direction de Mars. L'un de ses microphones a pu réaliser un enregistrement du bruit de ses rouages pendant ce voyage.
 
 
En 2019, l’Agence spatiale européenne était en difficulté après deux échecs consécutifs avec les parachutes de son rover Rosalind Franklin, qui doivent le ralentir dans sa chute.
 
 
Découverte en 2011 au Maroc, elle dévoile des données du plus profond de la planète Mars et indiquent que le centre de la planète ne s'est quasiment pas modifié depuis sa formation.
 
 
Lors de sa récente opposition, Mars a été activement observée au Pic du Midi, permettant de réaliser une vue globale sous la forme d’une carte et d’une animation.
 
 
Les photos d’un étonnant triplet de cratères sur Mars ont récemment été dévoilées par L’ESA. Ces nouvelles photographies viennent enrichir nos connaissances de la planète rouge.
 
 
SpaceX semble estimer que c'est à lui de décider l'organisation juridique et politique d'une colonie sur Mars, si la firme en est à l'origine. Mais dans les faits, c'est moins évident.
 
 
Une étude des données de la sonde indienne MOM et de sa consœur américaine Maven montre que, lors de la tempête de poussières planétaire de 2018, l'atmosphère de Mars s'échappait plus vite.
 
 
L'autosuffisance en terme de nourriture sera l'un des enjeux majeurs pour maintenir une présence humaine sur Mars en parfaite autonomie.
 
 
Le concept, développé en partenariat avec la NASA, promet non seulement une poussée plus élevée par rapport à celle des fusées traditionnelles, mais aussi plus de fiabilité.
 
 
Le rover Perseverance est désormais à la moitié de son voyage en direction de Mars, a annoncé la NASA le 27 octobre 2020. Encore 235,4 millions de kilomètres et il arrivera à destination.
 
 
La NASA a publié une magnifique illustration du cratère Jezero quand la planète Mars possédait encore de l'eau liquide à sa surface.
 
 
L'équipe du Flight Mission Support Center du centre de recherche Langley de la NASA a reçu des données du vaisseau spatial pour la première fois depuis son lancement en juillet 2020.
 
 
Une caméra sur le bras d'InSight a récemment pris des images du trou de « la taupe » désormais partiellement rempli, ne montrant que l'attache scientifique de l'appareil dépassant du sol.