Le rover Rosalind-Franklin a passé une série de tests concluants

La virée sur Mars n'a rien d'une promenade de santé. Une température extérieure de -120°C, des circuits électroniques qui devront fonctionner à -50°C et sous une pression 100 fois moindre que sur Terre...Des conditions extrêmes que devra pourtant supporter le rover Rosalind-Franklin de l'ESA. Pour le préparer à cette rude épreuve scientifique, le robot a subi une série de tests afin d'évaluer sa résistance au climat de Mars. C'est à Toulouse, sur le site de l'avionneur Airbus que le rover a été éprouvé. L'engin a été soumis à plusieurs chocs thermiques, secoué sous vide, exposé à des concentrations importante de dioxyde de carbone...Et il s'en est bien sorti, les ingénieurs ayant validé cette rigoureuse campagne d'essais environnementaux simulant les conditions que Rosalind-Franklin connaîtra dans l'espace et sur Mars.
Pour autant, il n'est pas encore prêt à partir. L'engin va désormais entrer dans une phase de vérification finale de ses systèmes. Elle consistera à s'assurer de l'alignement de ses instruments et de ses systèmes intégrés. Le rover sera ensuite envoyé à Cannes, chez Thales Alenia Space, pour une ultime vérification des interfaces avec la plate-forme de surface et son module de descente. Une fois que ces opérations seront achevées, le rover sera dirigé vers son site de lancement, à Baïkonour au Khazakhstan.


Source : sciencesetavenir.fr
 
   

(heure de Paris)
Lever de Mars: 6h49
Coucher de Mars: 15h49
Distance Terre-Mars
367,8 millions de km
 
   
 
 
À l’occasion de la Biennale des Arts Numériques 2021, l’artiste Luke Jerram a installé à Paris une reproduction géante de Mars au sein de la verrière 104, dans le 19ème arrondissement.
 
 
Avec ce 17ème vol, Ingenuity va poursuivre son voyage de retour vers Wright Brothers Field sur le site d'atterrissage d'Octavia E. Butler, au plus tôt le 5 décembre 2021.
 
 
La sonde européenne Mars Express et le rover chinois Zhurong ont réussi une série de tests de communications, bien que les systèmes radio de leurs instruments ne soient pas totalement compatibles.
   
 
Quelle est la position de chaque sonde et rover de la NASA sur Mars? Une modélisation de l'agence américaine permet de suivre en temps réel toutes les missions en cours sur la planète rouge.
 
 
Des chercheurs sont capables de décrire les deux cents premiers mètres de la croûte martienne en traçant les réverbérations du bruit du vent sur les couches de sol et de roches.
 
 
Le 23 novembre 2021, la NASA a publié une image remarquable prise par Curiosity sur le flanc du mont Sharp. Stupéfaits par sa beauté, les scientifiques de la mission l'ont diffusé sur leur site.
   
 
Six personnes reproduisant sur Terre les conditions de longue mission dans l'espace, ont vécu coupés du monde dans une « station martienne », dans le désert du Néguev, en Israël.
 
 
Pourquoi avoir creusé deux fois dans la même roche ? Le sujet semble en tout cas avoir un intérêt scientifique, pour que l’astromobile réalise deux forages dans la même cible.
 
 
La NASA a publié le 18 novembre 2021 une nouvelle vidéo montrant le décollage du drone martien Ingenuity lors de son 13ème vol effectué le 4 septembre 2021.
 
 
Le rover Perseverance a annoncé avoir creusé une partie d'une roche martienne. L'opération va permettre de savoir ce qu'il se cache à l'intérieur du sol de la planète.