Ces roches arrondies témoignent de la force des eaux qui les ont façonnées

Sylvie Montard - 4 mars 2021

 
Si la NASA rend public presque tous les jours de nombreuses images brutes (non traitées) prises par le rover Perseverance, les photos traitées arrivent quant à elles au compte goutte. Et justement, l'agence spatiale américaine vient de mettre en ligne le 2 mars 2021 la version traitée du panorama à 360° capturé par son rover Perseverance, quatre jours après son arrivée dans le cratère Jezero.
 
 
Cet ensemble de 79 images est issu de la première séquence d'imagerie panoramique haute résolution, obtenu par la caméra droite MastCam-Z. Celle-ci a reçu l'ordre de prendre ces images en pivotant le mât à 360 degrés autour de l'horizon visible depuis le site d'atterrissage. Cette mozaïque pèse 93355 x 2127 pixels, soit plus de deux mètres de long et 54 cm de haut si elle était imprimée. Le sommet d'une partie du bord du cratère éloigné est coupé dans certaines images, pour s'assurer qu'elles couvrent la crête avant de l'ancien delta du cratère Jezero, qui n'est qu'à environ 2 kilomètres du rover, au centre de ce panorama. A cette distance, la MastCam-Z peut observer avec précision des roches de seulement 50 cm de long. Grâce à la haute résolution de ce panorama, il est donc possible d'admirer en détail de nombreux rochers qui jonchaient autrefois le fond de ce lac. En apparence, ce ne sont que de vulgaires cailloux, mais la forme arrondie de beaucoup d'entre eux témoigne de la force des eaux qui les ont façonnées.
 
 
La mosaïque d'image n'est pas équilibrée en blanc mais affiche plutôt une version calibrée préliminaire d'un composite de couleur naturelle, simulant approximativement le rendu qu'une personne verrait si elle était présente à côté de Perseverance.
Vous pouvez la télécharger en format PNG (153mo), où l’admirer ci-dessous. Sur mobile, il est préférable de basculer en mode paysage et en plein écran.
 


 
   
 
 
La mission Mars Orbiter (MOM), exploitée par l’Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO), vient de tirer sa révérence, faute de carburant.
 
 
La planète Mars continue de dévoiler ses secrets avec une flopée de nouvelles images de sa surface, capturées du 3 au 29 juillet 2022 par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter.
 
 
L’hélicoptère martien de la NASA a effectué son 33ème vol le samedi 24 septembre dernier. Lors du trajet, sa caméra de navigation a aperçu un morceau de débris accroché à l'un de ses pieds.
   
 
Conçue par la maison horlogère Col&MacArthur, cette montre de luxe contient des particules de météorites martiennes dans une petite capsule disposée sur le côté du cadran.
 
 
Perseverance a réalisé un panorama composé de 2,5 milliards de pixels. Le précédent record était un panorama du cratère Gale réalisé par le Curiosity qui contenait 1,8 milliard de pixels.
 
 
Le rover chinois est équipé d'un instrument qui donne une image de la surface de Mars jusqu’à près de 100 mètres de profondeur, grâce à des ondes radios qui rebondissent contre les obstacles.
   
 
Depuis le début des années 1960, plus de quarante sondes spatiales, orbiteurs, atterrisseurs et rovers ont été envoyés vers Mars. Cette exploration y a laissé une grande quantité de débris.
 
 
L'étude de ces anciens lacs, dont l'existence remonte à plusieurs milliards d'années, est importante pour déterminer les conditions climatiques qui ont régné sur Mars au début de son histoire.
 
 
La sonde InSight a entendu sur Mars la chute d’une météorite, une première sur une autre planète que la Terre. Le cratère provoqué par l’impact a été repéré et confirme la découverte.
   
 
La NASA a affirmé lors d'une conférence le 15 septembre avoir franchi une étape majeure dans sa quête de traces de vie sur Mars avec la collecte des échantillons "les plus précieux" jusqu'ici.
 
 
L'ouvrage "En avant Mars !" paru le 15 septembre 2022 a été présenté en avant-première au salon du Livre sur la place de Nancy. Fascinant et très accessible, il est publié par Nicolas Beck.
 
 
Selon une étude parue le 7 septembre 2022, il suffirait peut-être de creuser quelques centimètres sous la surface de Mars pour y détecter, si elles existent, des traces de vie encore préservées.
 
 
Produire de l'oxygène à partir de l'atmosphère martienne : c'est ce que fait Moxie, instrument intégré à Perseverance, depuis l'arrivée du rover sur Mars en février 2021.