Revivez l'émouvant atterrissage de Curiosity sur Mars il y a 10 ans

Sylvie Montard - 12 août 2022



 
Depuis dix ans, la NASA dispose d’un laboratoire scientifique à la surface de Mars : le rover Curiosity. Le 6 août 2012, l’engin s’était en effet posé sur la planète rouge, pour y étudier l’habitabilité de Mars. Alors que sa mission initiale ne devait durer que 687 jours (un peu moins de 2 ans), le robot a largement dépassé cette attente. Sa résistance et sa longévité ne sont plus à démontrer.
 
Infatigable, le rover montre toutefois des signes d'usure, notamment sur ses roues, trouées à plusieurs endroits. Malgré cela, Curiosity continue d’avancer et est même en train de grimper sur une montagne. Voici ses principales réalisations en chiffres, et en bonus, l'émouvante joie et le soulagement de tous les ingénieurs et scientifiques de la NASA quand Curiosity s'est posé sur le sol de Mars, après les 7 fameuses minutes de terreur.


L'affiche du 10ème anniversaire de Curiosity, et son message "restez curieux avec la NASA et célébrez les 10 ans d'exploration". Crédits : NASA/JPL-Caltech.

29 kilomètres
Depuis ses premiers tours de roue sur Mars, Curiosity a avancé sur une distance de 29 kilomètres. Cela semble peu, mais c’est en fait un véritable périple pour un robot sur une autre planète. Il faut garder à l’esprit que la vitesse maximale du rover est de 4 centimètres par seconde, soit 144 mètres par heure, selon la Nasa. Et, encore, ces grandeurs ne valent que lorsque Curiosity roule sur une surface plane et dure. Or, sur Mars, aucune route n’existe et les obstacles sont nombreux. Le robot doit donc progresser très prudemment.
 
625 mètres
Curiosity est un grimpeur. Depuis qu’il est arrivé sur Mars, il a réussi à s’élever de 625 mètres, lors de son exploration du cratère Gale. Actuellement, il est en train de réaliser l’ascension de la montagne qui se trouve au centre du cratère, le mont Sharp. Une aventure entamée en 2014. Cette formation culmine à 5,5 kilomètres par rapport au cratère.


Le trajet de 29 kilomètres accompli par Curiosity à la date du 8 août 2022. Crédits : NASA/JPL-Caltech.


41 échantillons
Au gré de son périple sur Mars, Curiosity a croisé des roches et des sols que les scientifiques ont jugés digne d’intérêt. À l’aide de ses instruments, le rover a procédé au recueillement et à l’analyse d’un total de 41 échantillons. Contrairement à Perseverance, il ne peut pas les conserver afin qu’ils soient un jour renvoyés sur notre planète, mais cela n’empêche pas Curiosity de se rendre très utile pour les scientifiques.
 
3561 sols
À la date du 12 août 2022, Curiosity en est au 3561ème sol de sa mission sur Mars. Les sols n’ont rien à avoir ici avec une quelconque surface : c’est un terme qui désigne le temps qui passe sur Mars en une journée sur place. Un sol dure un peu plus longtemps que le jour terrestre : environ 1 jour et 36 minutes.



Revivez l'immense émotion de la NASA et du public à travers toute la planète qui ont suivi en direct les 7 minutes de terreurs et l'atterrissage historique de Curiosity sur Mars.

966.440 images
Curiosity se passionne pour les cailloux et le sol sur Mars et nous le fait savoir en envoyant très régulièrement des photos de ses trouvailles. En 10 ans, le robot a envoyé vers la Terre 966.440 images. Ce sont des images qualifiées de brutes, c’est-à-dire qui n’ont pas été retravaillées. Cette impressionnante galerie de clichés est consultable sur le site de la NASA consacré à la mission de Curiosity. Pour contempler les panoramas grandioses du rover (créés avec les images brutes, assemblées), c’est par ici.
 

Source: numerama.com
 
   
 
 
La mission Mars Orbiter (MOM), exploitée par l’Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO), vient de tirer sa révérence, faute de carburant.
 
 
La planète Mars continue de dévoiler ses secrets avec une flopée de nouvelles images de sa surface, capturées du 3 au 29 juillet 2022 par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter.
 
 
L’hélicoptère martien de la NASA a effectué son 33ème vol le samedi 24 septembre dernier. Lors du trajet, sa caméra de navigation a aperçu un morceau de débris accroché à l'un de ses pieds.
   
 
Conçue par la maison horlogère Col&MacArthur, cette montre de luxe contient des particules de météorites martiennes dans une petite capsule disposée sur le côté du cadran.
 
 
Perseverance a réalisé un panorama composé de 2,5 milliards de pixels. Le précédent record était un panorama du cratère Gale réalisé par le Curiosity qui contenait 1,8 milliard de pixels.
 
 
Le rover chinois est équipé d'un instrument qui donne une image de la surface de Mars jusqu’à près de 100 mètres de profondeur, grâce à des ondes radios qui rebondissent contre les obstacles.
   
 
Depuis le début des années 1960, plus de quarante sondes spatiales, orbiteurs, atterrisseurs et rovers ont été envoyés vers Mars. Cette exploration y a laissé une grande quantité de débris.
 
 
L'étude de ces anciens lacs, dont l'existence remonte à plusieurs milliards d'années, est importante pour déterminer les conditions climatiques qui ont régné sur Mars au début de son histoire.
 
 
La sonde InSight a entendu sur Mars la chute d’une météorite, une première sur une autre planète que la Terre. Le cratère provoqué par l’impact a été repéré et confirme la découverte.
   
 
La NASA a affirmé lors d'une conférence le 15 septembre avoir franchi une étape majeure dans sa quête de traces de vie sur Mars avec la collecte des échantillons "les plus précieux" jusqu'ici.
 
 
L'ouvrage "En avant Mars !" paru le 15 septembre 2022 a été présenté en avant-première au salon du Livre sur la place de Nancy. Fascinant et très accessible, il est publié par Nicolas Beck.
 
 
Selon une étude parue le 7 septembre 2022, il suffirait peut-être de creuser quelques centimètres sous la surface de Mars pour y détecter, si elles existent, des traces de vie encore préservées.
 
 
Produire de l'oxygène à partir de l'atmosphère martienne : c'est ce que fait Moxie, instrument intégré à Perseverance, depuis l'arrivée du rover sur Mars en février 2021.