Quel est le poids total des déchets humains à la surface de Mars ?

Sylvie Montard - 26 septembre 2022



 
Depuis le début des années 1960, plus de quarante sondes spatiales, orbiteurs, atterrisseurs et rovers ont été envoyés vers Mars. Le Bureau des affaires spatiales des Nations Unies (UNOOSA) compte au moins 18 objets de fabrication humaine deployés sur la planète rouge au cours de 14 différentes missions. Beaucoup de ces missions ne sont d’ailleurs pas encore achevées. Cependant, cette exploration de la surface de Mars y a laissé plusieurs débris.
 
Pour assurer les missions vers la surface de cette planète, les vaisseaux spatiaux ont besoin de module qui le protège. Ce module est composé d’un bouclier thermique, permettant à l’engin de traverser l’atmosphère, d'un parachute et du matériel d’atterrissage lui permettant de se poser doucement. Ces derniers mois, le rover martien Perseverance a repéré plusieurs débris issu de sa phase d'atterrissage en février 2021.


Un des nombreux débris repéré par le rover Perseverance à quelques centaines de mètres de sa zone d'atterrissage. Crédits : NASA/JPL-Caltech

L’appareil abandonne des morceaux du module lors de sa descente. Ces morceaux se retrouvent souvent à des endroits distincts. Ils se brisent en petits morceaux lorsqu’ils s’écrasent sur le sol. Ensuite, le vent les éparpille. Le 13 juin 2022, le rover Perseverance a, par exemple, détecté une grande couverture thermique brillante coincée dans des rochers à 2 kilomètres sa zone d'atterrissage.
 
La surface de Mars abrite neuf engins spatiaux inactifs, dont la plupart sont intacts. Ils sont considérés comme des reliques historiques. Cependant, certains d’entre eux ont laissé pas mal de débris éparpillés. Plusieurs morceaux de roues de Curiosity se sont par exemple détachées. Le vent a dû ensuite les disperser. D’ailleurs, certains de ces déchets sont intentionnels.


Le 13 juin 2022, Perseverance a détecté un morceau de couverture thermique brillante coincée dans des rochers à 2 kilomètres sa zone d'atterrissage. Crédits : NASA/JPL-Caltech

La descente est la partie la plus difficile de l’atterrissage. Au moins deux vaisseaux spatiaux se sont écrasés, et quatre autres ont perdu le contact avant ou juste après leur atterrissage. Ces engins écrasés et leurs pièces font partie des plus importants déchets humains à la surface de Mars.
 
À l’heure actuelle, on compte environ 7119 kg de déchets humains sur Mars. Ces déchets pourraient représenter des risques pour les missions actuelles et futures. Ainsi, les équipes de Perseverance enregistrent et vérifient tous les résidus qu’elles croisent pour éviter de compromettre les échantillons recueillis.


Le parachute de Perseverance échoué au sol après l'atterrissage du rover le 18 février 2021. Crédits : NASA/JPL-Caltech


Les ingénieurs de la NASA ont également examiné si Perseverance pouvait s’emmêler dans les débris de l’atterrissage, mais ont conclu que le risque était faible. L’importance de ces débris sur Mars vient de leur place dans l’histoire. Les vaisseaux spatiaux et leurs pièces représentent les premiers repères de l’exploration de la planète rouge par l’Homme.
 
Source: fredzone.org
 
   
 
 
Une occultation de Mars par notre Lune va se produire dans la nuit du 7 au 8 décembre prochain. Ce spectacle astronomique est rarement visible en France.
 
 
L'analyse d'images des profondeurs de Valles Marineris, le grand canyon martien, incite la science à y rechercher des indices d'activité biologique ancienne sur Mars.
 
 
Une animation présente les moments clés de la campagne Mars Sample Return, depuis l'atterrissage sur Mars et la sécurisation des tubes d'échantillons jusqu'à leur lancement vers la Terre.
   
 
La sonde Mars Express de l'ESA a révélé que Mars produit des modèles de nuages étonnamment semblables à ceux de la Terre, évoquant ceux des régions tropicales de notre planète.
 
 
L'ingénieur en chef Bob Balaram est le principal concepteur de l'hélicoptère Ingenuity qui évolue sur Mars depuis avril 2021. Il vient de dévoiler le design des futurs drones martiens.
 
 
Un survol récent de Phobos, la plus grande lune martienne, a permis de tester l'une des dernières améliorations de l'instrument MARSIS sur la sonde européenne Mars Express.
   
 
Pour la première fois depuis sa mise en orbite autour de Mars il y a 8 ans, la sonde MAVEN a été témoin de deux types d'aurores ultraviolettes simultanées, causées par des tempêtes solaires.
 
 
Sans tectonique des plaques, l’histoire de la croûte de Mars semblait simple à comprendre. Une nouvelle étude suggère cependant que sa formation pourrait être plus complexe que prévu.
 
 
La NASA continue de rechercher sur Mars des traces organiques ou minérales dont l'origine ne peut s'expliquer autrement que par la présence de structures ou d'activités biologiques.
   
 
Capturée le 1er novembre 2022 par le rover Perseverance, cette photo laisse entrevoir une forme rocheuse qui évoque celle d'une pyramide. Serait-ce la preuve d'une intelligence extraterrestre ?
 
 
Perseverance sillonne le cratère Jezero en carottant des échantillons de roche, qui seront stockés en surface puis rapportés sur Terre en 2033. La NASA a sélectionné le site de récupération.
 
 
Des chercheurs américains ont dévoilé une nouvelle preuve de la présence d'un ancien océan sur Mars, qui se serait formé il y a 3,5 milliards d'années, durant la période du Noachien/Hespérien.
   
 
La Russie devait fournir la fusée et la plate-forme d’atterrissage du programme ExoMars. Moscou étant désormais hors course, l’ESA cherche un moyen de poser son rover Rosalind Franklin.
 
 
La NASA a dévoilé un film sur son rover Opportunity, qui aura foulé le sol de Mars pendant 15 ans. Le film documentaire arrivera sur Amazon Prime Video le 23 novembre 2022.
 
 
Et si le meilleur moyen d'atterrir sur Mars était de s'écraser au sol ? Ce prototype d'atterrisseur utilise une base pliable en forme d'accordéon qui absorbe l'énergie d'un choc violent.