Perseverance s'apprête à vivre un moment critique de sa mission sur Mars

Sylvie Montard - 2 novembre 2022


Crédits: NASA/JPL-Caltech

 
La mission de Perseverance doit répondre à une question essentielle : la vie est-elle un jour apparue sur Mars ? Pour le savoir, le rover sillonne le cratère Jezero qui abritait jadis un lac alimenté par un delta de rivière. Le site n’a évidemment pas été choisi au hasard. En effet, sur Terre, les stromatolites, la forme de vie la plus ancienne connue, évoluaient dans ce type d’environnement il y a environ 3,45 milliards d’années.
 
Pour opérer, Perseverance collecte des roches et des régolithes (poussières brisées) à l’extrémité ouest du cratère et les stocke dans des tubes. Ils seront récupérés lors d’une mission ultérieure pour être rapportés sur Terre en 2033. Pour l’heure, le rover a déjà parcouru plus de douze kilomètres sur Mars et collecté quatorze échantillons. La NASA s’interrogeait toutefois sur l’endroit où laisser ces tubes.


Les tubes d'échantillons de roches martiennes stockés dans le rover Perseverance. Crédits: NASA/JPL-Caltech

Le site choisi devait en effet être suffisamment plat et accessible pour favoriser la récupération des échantillons. Après réflexion, les équipes de la NASA ont jeté leur dévolu sur une zone baptisée Three Forks. Les premiers échantillons y seront déposés dès le mois prochain, selon un communiqué. Il s’agira d’un moment critique de la mission.
 
Concernant la récupération des échantillons, il est toujours question d’envoyer un atterrisseur sur place d’ici la fin de la décennie. Perseverance sera chargé de remettre les tubes d’échantillons laissés au sol directement sur l’atterrisseur. Deux petits hélicoptères seront également disponibles en cas de problème avec Perseverance. Si tel est le cas, ils se chargeront ainsi de récupérer eux-mêmes les échantillons pour les remettre à l’atterrisseur.


Crédits: NASA/JPL-Caltech

Ces échantillons seront ensuite placés dans une petite fusée d’environ trois mètres de long avant d’être lancés en orbite martienne. Pour opérer, les ingénieurs conçoivent un système de ressort capable d’élancer la fusée avec une inclinaison d’environ 45 degrés dans les airs, celle-ci ne pouvant allumer son moteur directement sur l’atterrisseur. La fusée allumera ensuite son moteur environ une seconde après le lancement.
 
De là, un autre vaisseau spatial devait saisir le conteneur en orbite martienne pour le rapporter sur Terre. Une fois récupérés, ces échantillons seront transférés vers un laboratoire dédié pour être analysés tout en évitant les risques de contamination. Les scientifiques pourront examiner la géologie martienne. Avec un peu de chance, ils pourraient également trouver des microfossiles.



L'étoile sur cette carte représente l’emplacement actuel de Perseverance. Le point de dépôt prévu des échantillons se situe à droite dur rover (Three Forks). Crédits : NASA/JPL-Caltech/Université d’Arizona/USGS
 
Source: sciencepost.fr
 
   
 
 
Une occultation de Mars par notre Lune va se produire dans la nuit du 7 au 8 décembre prochain. Ce spectacle astronomique est rarement visible en France.
 
 
L'analyse d'images des profondeurs de Valles Marineris, le grand canyon martien, incite la science à y rechercher des indices d'activité biologique ancienne sur Mars.
 
 
Une animation présente les moments clés de la campagne Mars Sample Return, depuis l'atterrissage sur Mars et la sécurisation des tubes d'échantillons jusqu'à leur lancement vers la Terre.
   
 
La sonde Mars Express de l'ESA a révélé que Mars produit des modèles de nuages étonnamment semblables à ceux de la Terre, évoquant ceux des régions tropicales de notre planète.
 
 
L'ingénieur en chef Bob Balaram est le principal concepteur de l'hélicoptère Ingenuity qui évolue sur Mars depuis avril 2021. Il vient de dévoiler le design des futurs drones martiens.
 
 
Un survol récent de Phobos, la plus grande lune martienne, a permis de tester l'une des dernières améliorations de l'instrument MARSIS sur la sonde européenne Mars Express.
   
 
Pour la première fois depuis sa mise en orbite autour de Mars il y a 8 ans, la sonde MAVEN a été témoin de deux types d'aurores ultraviolettes simultanées, causées par des tempêtes solaires.
 
 
Sans tectonique des plaques, l’histoire de la croûte de Mars semblait simple à comprendre. Une nouvelle étude suggère cependant que sa formation pourrait être plus complexe que prévu.
 
 
La NASA continue de rechercher sur Mars des traces organiques ou minérales dont l'origine ne peut s'expliquer autrement que par la présence de structures ou d'activités biologiques.
   
 
Capturée le 1er novembre 2022 par le rover Perseverance, cette photo laisse entrevoir une forme rocheuse qui évoque celle d'une pyramide. Serait-ce la preuve d'une intelligence extraterrestre ?
 
 
Perseverance sillonne le cratère Jezero en carottant des échantillons de roche, qui seront stockés en surface puis rapportés sur Terre en 2033. La NASA a sélectionné le site de récupération.
 
 
Des chercheurs américains ont dévoilé une nouvelle preuve de la présence d'un ancien océan sur Mars, qui se serait formé il y a 3,5 milliards d'années, durant la période du Noachien/Hespérien.
   
 
La Russie devait fournir la fusée et la plate-forme d’atterrissage du programme ExoMars. Moscou étant désormais hors course, l’ESA cherche un moyen de poser son rover Rosalind Franklin.
 
 
La NASA a dévoilé un film sur son rover Opportunity, qui aura foulé le sol de Mars pendant 15 ans. Le film documentaire arrivera sur Amazon Prime Video le 23 novembre 2022.
 
 
Et si le meilleur moyen d'atterrir sur Mars était de s'écraser au sol ? Ce prototype d'atterrisseur utilise une base pliable en forme d'accordéon qui absorbe l'énergie d'un choc violent.