Perseverance s'est arrêté devant une roche à l'aspect inhabituel

Sylvie Montard - 6 novembre 2022


Cette image a été acquise le 4 novembre 2022 par Perseverance. Crédits: NASA/JPL-Caltech

 
Sur Mars, l'agence spatiale américaine maintient son ultime objectif, celui de rechercher des traces minérales ou organiques qui apporteraient la preuve irréfutable d'une activité biologique, témoignant par conséquent d'une forme de vie passée sur la planète rouge.
 
Dans le cratère Jezero, les journées martiennes se suivent mais ne se ressemblent pas forcément. Depuis le 12 septembre 2022, et pendant plus d'un mois, le rover Perseverance a pris le temps d'étudier une zone sans effectuer de grand déplacement. Durant cette période, il a effectué son 14ème et 15ème prélèvement de roche. Ces échantillons doivent être ramenés sur Terre pour être analysés. La NASA prévoit de les rapporter d'ici 2033.


Le 20 octobre 2022, Perseverance a quitté la zone explorée depuis plus d'un mois, pour se diriger vers le nord-ouest. De nouveaux paysages martiens se dessinent chaque jour autour du rover. Crédits: NASA/JPL-Caltech

Le 20 octobre 2022, Perseverance a repris la route en se dirigeant vers le nord-ouest, le long du fameux ancien delta fluvial qui s'est formé il y a environ 3,5 milliards d'années. Chaque jour, de nouvelles photos de paysages martiens nous parviennent. Le rover américain prend le temps de scruter le décor autour de lui, dénichant des roches aux formes multiples.
 
Durant les deux dernières semaines, Perseverance a parcouru près de 200 mètres, pour s'arrêter dans une région intéressante. Le 4 novembre 2022, le robot a repéré à l'aide de sa caméra SHERLOC WATSON une roche plate qui présente un aspect inhabituel. Celle-ci est séparée par une démarcation proéminente assez curieuse. Il est pour l'heure difficile de comprendre comment a pu se former ce relief minéral. La NASA doit observer de plus près cette étrange formation rocheuse pour tenter d'en savoir plus.


Crédits: NASA/JPL-Caltech

Les chercheurs seront sûrement tentés d'investiguer sur cette nouvelle roche. Dans le meilleur des cas, la NASA pourrait décider d'effectuer un carottage pour y détecter de potentielles biosignatures. De précédents prélèvements se sont avérés très prometteurs dans cette quête de vie ancienne sur Mars.
 
Le 15 septembre dernier, l'agence spatiale américaine avait annoncé la découverte des échantillons de matière organique les plus abondants sur Mars à ce jour. Deux carottes avaient été prélevées en perçant dans une roche baptisée "Wildcat ridge", grande d’environ un mètre (photo ci-dessous).



Crédits: NASA/JPL-Caltech

« Je pense qu’on peut dire qu’il va s’agir, et qu’il s’agit déjà, des échantillons de roche les plus précieux jamais collectés », avait déclaré David Shuster, qui travaille sur ces échantillons. Analysée séparément par un instrument au bout du bras robotique de Perseverance, la roche a révélé la présence de composés organiques, la plus abondante détectée depuis le début de la mission, il y a un an et demi. Ces composés (principalement du carbone et de l’hydrogène) « sont les éléments de base de la vie », avait ajouté Ken Farley, en charge de la partie scientifique de la mission.
 
Source: mars.nasa.gov
 
   
 
 
 
Une occultation de Mars par notre Lune va se produire dans la nuit du 7 au 8 décembre prochain. Ce spectacle astronomique est rarement visible en France.
 
 
L'analyse d'images des profondeurs de Valles Marineris, le grand canyon martien, incite la science à y rechercher des indices d'activité biologique ancienne sur Mars.
 
 
Une animation présente les moments clés de la campagne Mars Sample Return, depuis l'atterrissage sur Mars et la sécurisation des tubes d'échantillons jusqu'à leur lancement vers la Terre.
   
 
La sonde Mars Express de l'ESA a révélé que Mars produit des modèles de nuages étonnamment semblables à ceux de la Terre, évoquant ceux des régions tropicales de notre planète.
 
 
L'ingénieur en chef Bob Balaram est le principal concepteur de l'hélicoptère Ingenuity qui évolue sur Mars depuis avril 2021. Il vient de dévoiler le design des futurs drones martiens.
 
 
Un survol récent de Phobos, la plus grande lune martienne, a permis de tester l'une des dernières améliorations de l'instrument MARSIS sur la sonde européenne Mars Express.
   
 
Pour la première fois depuis sa mise en orbite autour de Mars il y a 8 ans, la sonde MAVEN a été témoin de deux types d'aurores ultraviolettes simultanées, causées par des tempêtes solaires.
 
 
Sans tectonique des plaques, l’histoire de la croûte de Mars semblait simple à comprendre. Une nouvelle étude suggère cependant que sa formation pourrait être plus complexe que prévu.
 
 
La NASA continue de rechercher sur Mars des traces organiques ou minérales dont l'origine ne peut s'expliquer autrement que par la présence de structures ou d'activités biologiques.
   
 
Capturée le 1er novembre 2022 par le rover Perseverance, cette photo laisse entrevoir une forme rocheuse qui évoque celle d'une pyramide. Serait-ce la preuve d'une intelligence extraterrestre ?
 
 
Perseverance sillonne le cratère Jezero en carottant des échantillons de roche, qui seront stockés en surface puis rapportés sur Terre en 2033. La NASA a sélectionné le site de récupération.
 
 
Des chercheurs américains ont dévoilé une nouvelle preuve de la présence d'un ancien océan sur Mars, qui se serait formé il y a 3,5 milliards d'années, durant la période du Noachien/Hespérien.
   
 
La Russie devait fournir la fusée et la plate-forme d’atterrissage du programme ExoMars. Moscou étant désormais hors course, l’ESA cherche un moyen de poser son rover Rosalind Franklin.
 
 
La NASA a dévoilé un film sur son rover Opportunity, qui aura foulé le sol de Mars pendant 15 ans. Le film documentaire arrivera sur Amazon Prime Video le 23 novembre 2022.
 
 
Et si le meilleur moyen d'atterrir sur Mars était de s'écraser au sol ? Ce prototype d'atterrisseur utilise une base pliable en forme d'accordéon qui absorbe l'énergie d'un choc violent.