On sait désormais produire de l'oxygène avec le CO² de l'atmosphère martienne

Sylvie Montard - 22 avril 2021


Les techniciens du Jet Propulsion Laboratory de la NASA abaissent et installent l'instrument MOXIE dans le ventre du rover Perseverance. Crédits: NASA/JPL-Caltech
 
Grâce au rover Perseverance et son instrument MOXIE (Mars Oxygen In-Situ Resource Utilization Experiment), la science fait un pas supplémentaire vers une future exploration humaine de la planète rouge, en convertissant pour la première fois le dioxyde de carbone (présent en grande quantité dans l'atmosphère de Mars) en oxygène. L'instrument expérimental de la taille d'un grille-pain a accompli la tâche avec succès, lors du 60ème jour martien de la mission Mars 2020, le 20 avril 2021.
 
Alors que la démonstration technologique ne fait que commencer, elle pourrait ouvrir la voie aux premières missions habitées sur Mars, qui nécessiteront de produire et de stocker de l'oxygène, pour propulser les fusées de retour, depuis la surface martienne.
De tels dispositifs pourraient aussi un jour fournir de l'air respirable aux astronautes eux-mêmes. MOXIE est un instrument expérimental, tout comme la station météorologique Mars Environmental Dynamics Analyzer (MEDA). Ces outils sont parrainés par la Direction des missions de technologie spatiale (STMD) de la NASA et la Direction des missions d'exploration et d'exploitation humaine.



Crédits: NASA

« Il s'agit d'une première étape cruciale pour convertir le dioxyde de carbone en oxygène sur Mars », a déclaré Jim Reuter, administrateur associé à  la STMD. « MOXIE a encore du travail à faire, mais les résultats de cette démonstration technologique sont pleins de promesses, alors que nous nous dirigeons vers notre objectif de voir un jour des humains sur Mars. L'oxygène n'est pas seulement ce que nous respirons. Le propulseur de fusée dépend de l'oxygène, et les futurs explorateurs dépendront de la production de ce propulseur sur Mars pour rentrer chez eux. »
 
Pour faire décoller quatre astronautes de la surface martienne, il faut environ 7 tonnes de carburant, et 25 tonnes d'oxygène. En revanche, les astronautes vivant et travaillant sur Mars auront besoin de beaucoup moins d'oxygène pour respirer, environ une tonne pour une année passée à la surface de la planète rouge.
Transporter 25 tonnes d'oxygène de la Terre à Mars serait une tâche ardue. Le transport d'un convertisseur d'oxygène d'une tonne (un descendant plus gros et plus puissant de MOXIE) serait beaucoup plus économique et pratique.



Crédits: NASA/JPL-Caltech

L'atmosphère de Mars est composée à 96% de dioxyde de carbone. MOXIE fonctionne en séparant les atomes d'oxygène des molécules de dioxyde de carbone, qui sont constituées d'un atome de carbone et de deux atomes d'oxygène. Le monoxyde de carbone résiduel est rejeté dans l'atmosphère martienne.
 
Ce processus de conversion nécessite des niveaux élevés de chaleur pouvant atteindre 800°C. Pour tenir compte de cela, l'outil MOXIE est fabriqué avec des matériaux résistants à la chaleur. Ceux-ci comprennent des pièces en alliage de nickel imprimées en 3D, qui chauffent et refroidissent les gaz qui les traversent, et un aérogel léger qui aide à retenir la chaleur. Une fine couche d'or enrobe l'extérieur de MOXIE pour empêcher la chaleur d'endommager potentiellement d'autres parties de Perseverance.


Crédits: NASA/JPL-Caltech

Durant cette première opération, MOXIE a produit environ 5 grammes d'oxygène, soit l'équivalent de 10 minutes d'oxygène respirable pour un astronaute. MOXIE est conçu pour générer jusqu'à 10 grammes d'oxygène par heure.
Les prochains cycles de production d'oxygène se dérouleront dans des conditions atmosphériques variables, à différentes heures de la journée, et à différentes saisons.

 
Source: mars.nasa.gov
 
   

(heure de Paris)
Lever de Mars: 9h15
Coucher de Mars: 1h32
Distance Terre-Mars
312,8 millions de km
 
   
 
 
Le rover Perseverance a utilisé l'un de ses microphones pour écouter l'hélicoptère Ingenuity le 30 avril 2021, alors qu'il volait sur Mars pour la quatrième fois.
 
 
Une nouvelle étude géochimique suggère qu'une vie microbienne ancienne pourrait encore prospérer sous la surface de la planète rouge.
 
 
Après avoir prouvé que le vol motorisé et contrôlé est possible sur Mars, Ingenuity se lance dans une nouvelle phase d'opération aérienne, pour assister les déplacements de Perseverance.
   
 
Lors de son troisième vol sur Mars le dimanche 25 avril 2021, l'hélicoptère Ingenuity a volé plus vite et plus loin que lors de tous les tests qu'il a subi sur Terre.
 
 
La Chine a nommé le samedi 24 avril 2021 son premier rover sur Mars, baptisé "Zhurong", le dieu du feu dans la mythologie chinoise.
 
 
Ce jeudi 22 avril 2021, Ingenuity réalise son deuxième décollage dans l'atmosphère de Mars. Il s'agit d'un vol un peu plus haut et plus long que le précédent.
   
 
Grâce à Perseverance et son instrument MOXIE, la science fait un pas supplémentaire vers une future exploration humaine de Mars, en convertissant le dioxyde de carbone en oxygène.
 
 
Après le succès de son premier vol, Ingenuity va tenter d'autres manoeuvres. Mais la dernière pourrait lui être fatale. La NASA souhaite tester ses limites, au risque de le voir s'écraser au sol.
 
 
Cette fois-ci, c'est la bonne ! L'hélicoptère Ingenuity tente enfin de décoller depuis la surface de Mars. La NASA diffuse en direct la réception des premières données du vol.
 
 
Alors que le premier vol du petit hélicoptère Ingenuity est imminent sur la planète Mars, la NASA travaille déjà à la conception d’un successeur plus performant.
 
 
Une anomalie s'est produite lors d'un test sur les hélices d'Ingenuity. Initialement prévu le 11 avril 2021, le premier essai de vol sur une autre planète est reporté trois jours plus tard.
 
 
Curiosity vient de prouver que le climat de Mars a connu des alternances de périodes sèches et d'autres plus humides, avant de s'assécher complètement il y a environ 3 milliards d'années.
 
 
Les scientifiques étaient dans l’attente du premier bulletin météo fourni par le rover, afin de connaître les conditions atmosphériques de la planète rouge plus en détail.
 
 
Du 4 février au 7 mars 2021, le télescope HiRISE de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter a capturé près de 500 photos de la surface de Mars, dont des dunes aux formes variées et fascinantes.
 
 
Peu après avoir déposé Ingenuity sur Mars, Perseverance s'est photographié avec l'hélicoptère. Sur ce superbe selfie, on voit nettement la différence de taille entre les deux robots.
 
 
La NASA prévoit au plus tôt le dimanche 11 avril 2021 d'effectuer la première tentative de vol de l'hélicoptère Ingenuity sur Mars. L'agence invite le public à suivre l'évènement en direct.
 
 
Le fond du cratère présente des preuves géologiques indéniables d'anciens cours d'eau, mais sans aucune trace de canaux d'entrée extérieurs où l'eau aurait pu pénétrer dans le cratère.
 
 
En mars 2021, Curiosity a commencé à s'approcher d'une impressionnante formation rocheuse que les scientifiques ont surnommée «Mont Mercou», un surnom tiré d'une montagne en France.