Ce nouveau livre vous offre tout ce que vous devez savoir sur la planète Mars

Sylvie Montard - 14 septembre 2022


Crédits : Editions Edp Sciences

 
"En avant Mars" est un ouvrage fascinant et très accessible, publié aux éditions Edp Sciences par Nicolas Beck, directeur de la vie universitaire et de la culture à l’Université de Lorraine, et deux planétologues du Grand Est Jessica Flahaut et Sylvain Breton. « On a souhaité faire ce livre pour y intégrer les dernières informations que l’on peut avoir grâce aux missions qui sont menées actuellement Perseverance et Curiosity en particulier, explique Jessica Flahaut. Depuis plusieurs années, on revoit notre façon de penser Mars. Par exemple, la découverte d’océans souterrains sous la calotte polaire sud remet en cause certains modèles. »
 
L’ouvrage est une mine d'informations scientifiques sur la planète Mars. Ludique et pratique, on peut y piocher ou y trouver des réponses à toutes les questions que l'on se pose sur Mars. Chaque chapitre est indépendant et illustrer de photos, de croquis et même de vidéos grâce à des QR codes. C'est un peu tout Mars dans la poche.


Crédits : Editions Edp Sciences

Jessica Flahaut travaille sur la composition de roches très atypiques de la famille des granites observées sur Mars. « C’est ce qui forme la croute continentale sur la Terre. On ne s’attendait pas à en trouver. On pensait que c’était une spécificité de notre planète. Il s’agit de roches liées à la tectonique des plaques. Cela bouleverse nos connaissances. Elles posent de nouvelles questions : comment s’est formée la planète ? Comment elle a évolué dans les premiers millions d’années ? Ces questions ont aussi à voir avec la fameuse question de la vie sur Mars. Pour moi, qui suis géologue, ces roches sont assez étonnantes ».
 
Jessica Flahaut ajoute : « On peut aussi mentionner les découvertes récentes : du méthane, de l’eau liquide salée. On pensait que Mars était totalement gelée. À la surface, il y a des tornades des avalanches, des écoulements d’eau et probablement une activité volcanique actuelle. » Dans l'ouvrage, on peut lire : « Nous ne sommes toujours pas au bout de nos surprises en ce qui concerne l’eau sur Mars. En effet, en 2020, la sonde Mars Express a détecté la présence de trois ou quatre lacs larges d’une dizaine de kilomètres (d’eau hypersalée très probablement) enfouis à environ 1,5 km sous la calotte polaire Sud de Mars. Encore un paradis potentiel pour la vie martienne ? »



Pour mener ses travaux, Jessica Flahaut ne dispose d’aucun échantillon. Puisqu’à ce jour, il n’est pas possible d’en rapporter. Elle travaille sur les données des satellites. Il y a aussi quelques météorites tombées sur Terre et dont on pense qu’elles viennent de Mars. Actuellement, sur place, il y a des robots : Curosity, Perseverance pour les américains et le robot chinois Zhurong.
 
Le droit de l'espace est un des chapitres du livre pour lequel les auteurs ont réalisé une interview de Philippe Clerc. Il est référent "conformité et éthique" au Centre national d’études spatiales (CNES). Il s’intéresse depuis plus de 30 ans à un droit pratique de l’espace, en lien étroit avec des institutions publiques et privées. Jessica Flahaut explique : « C’est une question qui se pose de plus en plus. Plusieurs nations souhaitent explorer et exploiter les ressources potentielles ».



Par exemple à la question : "Une nation ou une entreprise pourrait-elle s’approprier Mars aujourd’hui ?" Philippe Clerc répond : « Non, sans équivoque. L’article II du traité de l’espace de 1967 des Nations unies indique que l’espace extra-atmosphérique, y compris la Lune et les autres corps célestes, ne peut faire l’objet d’appropriation nationale par proclamation de souveraineté, ni par voie d’utilisation ou d’occupation. Ceci permet d’éviter concrètement que le premier arrivé sur un corps céleste déclare sa souveraineté ou y dicte sa seule loi économique. Cette disposition est opposable à des États souverains et par conséquent aux entreprises ou individus qui relèvent de leur juridiction, responsabilité, autorisation et surveillance continue suivant les articles VI et VII du même traité. »

 
Le livre projette aussi les événements futurs sur Mars et la possibilité pour les Européens de participer à l’exploration. L’arrivée du robot Rosalind Franklin, dit Rosa, aux côtés de ses cousins Perseverance et Zhurong fera le buzz dans tout le Système solaire cette décennie. Représentant la deuxième moitié du programme ExoMars, entamé en 2016 avec la mise en orbite du satellite Trace Gas Orbiter, Rosa s’intéressera à la recherche de traces de vie actuelle ou passée et à la caractérisation géochimique du sol in situ. Équipé de 9 instruments scienti?ques, le rover Rosa combinera les observations et les mesures pour déterminer ce qui fait d’une trace chimique ou physique une biosignature, c’est-à-dire une trace de vie ancienne ou présente.


Le rover Rosalind Franklin s’intéressera à la recherche de traces de vie actuelle ou passée et à la caractérisation géochimique du sol martien in situ. Crédit : ESA

En effet, détecter des traces de vie n’est pas toujours une mince affaire. Le robot disposera d’un avantage certain par rapport à ses prédécesseurs grâce à son système de forage. Cet exploit technique lui permettra d’atteindre des roches enfouies à 2 m de profondeur, à l’abri des radiations de la surface, là où la vie aurait pu se réfugier et où des biosignatures auraient pu être préservées. Après plusieurs reports liés à des problèmes de développement, Rosa est en 2022 victime de la situation géopolitique en Europe et la mission qui devait être lancée par l’agence spatiale russe se voit suspendue, en attendant les prochaines fenêtres de tir vers Mars, ?n 2024, ?n 2026/2028 ou début 2029.
 
C’est un livre presque 100% Lorrain. Sylvain Breton est chercheur associé au CRPG de Nancy tout en étant planétologue et enseignant à Saint Dizier en Haute-Marne. Nicolas Beck est directeur de la vie Universitaire et culturelle à l’Université de Lorraine. Peb &Fox les deux illustrateurs sont nancéiens. D’ailleurs, leurs dessins ponctuent l'ouvrage avec beaucoup d’humour. Une bonne façon d’intéresser les plus jeunes à Mars. Nicolas Beck, à qui on doit l’idée de ce livre, s’est attaché à développer les chapitres consacrés aux légendes et à la fantasmagorie autour de Mars.


Source: francetvinfo.fr
 
   
 
 
La mission Mars Orbiter (MOM), exploitée par l’Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO), vient de tirer sa révérence, faute de carburant.
 
 
La planète Mars continue de dévoiler ses secrets avec une flopée de nouvelles images de sa surface, capturées du 3 au 29 juillet 2022 par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter.
 
 
L’hélicoptère martien de la NASA a effectué son 33ème vol le samedi 24 septembre dernier. Lors du trajet, sa caméra de navigation a aperçu un morceau de débris accroché à l'un de ses pieds.
   
 
Conçue par la maison horlogère Col&MacArthur, cette montre de luxe contient des particules de météorites martiennes dans une petite capsule disposée sur le côté du cadran.
 
 
Perseverance a réalisé un panorama composé de 2,5 milliards de pixels. Le précédent record était un panorama du cratère Gale réalisé par le Curiosity qui contenait 1,8 milliard de pixels.
 
 
Le rover chinois est équipé d'un instrument qui donne une image de la surface de Mars jusqu’à près de 100 mètres de profondeur, grâce à des ondes radios qui rebondissent contre les obstacles.
   
 
Depuis le début des années 1960, plus de quarante sondes spatiales, orbiteurs, atterrisseurs et rovers ont été envoyés vers Mars. Cette exploration y a laissé une grande quantité de débris.
 
 
L'étude de ces anciens lacs, dont l'existence remonte à plusieurs milliards d'années, est importante pour déterminer les conditions climatiques qui ont régné sur Mars au début de son histoire.
 
 
La sonde InSight a entendu sur Mars la chute d’une météorite, une première sur une autre planète que la Terre. Le cratère provoqué par l’impact a été repéré et confirme la découverte.
   
 
La NASA a affirmé lors d'une conférence le 15 septembre avoir franchi une étape majeure dans sa quête de traces de vie sur Mars avec la collecte des échantillons "les plus précieux" jusqu'ici.
 
 
L'ouvrage "En avant Mars !" paru le 15 septembre 2022 a été présenté en avant-première au salon du Livre sur la place de Nancy. Fascinant et très accessible, il est publié par Nicolas Beck.
 
 
Selon une étude parue le 7 septembre 2022, il suffirait peut-être de creuser quelques centimètres sous la surface de Mars pour y détecter, si elles existent, des traces de vie encore préservées.
 
 
Produire de l'oxygène à partir de l'atmosphère martienne : c'est ce que fait Moxie, instrument intégré à Perseverance, depuis l'arrivée du rover sur Mars en février 2021.