La NASA rend hommage à Mick Jagger en baptisant une pierre martienne

Le 26 novembre 2018, InSight se pose sur Mars. Pour parcourir en douceur les derniers mètres qui le séparent du sol, l'atterrisseur de 358 kg, lancé six mois plus tôt par la NASA, active ses propulseurs. Le souffle déplace alors un petit rocher à peine plus gros qu'une balle de golf, sur un mètre. L'agence spatiale américaine croit savoir qu'il s'agit de la plus grande distance parcourue par un caillou au moment de l'atterrissage d'un engin spatial sur une autre planète.
Une pierre qui roule ? En référence à un groupe de musique bien connu, les scientifiques de la mission ont décidé de la baptiser « Rolling Stones Rock ». C'est l'acteur Robert Downey Jr. qui a annoncé la nouvelle le 22 août 2019, au Stade Rose Bowl de Pasadena (Californie), quelques minutes avant que les Stones entrent sur scène. Et ce, à quelques encablures du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA, responsable de la mission InSight. Une opération de communication bien huilée. Pendant des décennies, la musique des Rolling Stones a eu une portée mondiale sur Terre. Maintenant, l'influence du groupe s'étend jusqu'à Mars.
« Une partie de la mission de la NASA consiste à partager notre travail avec un public varié. Lorsque nous avons appris que les Stones étaient à Pasadena, les honorer semblait être un moyen amusant de nouer des liens avec des fans du monde entier », explique Lori Glaze, directrice de la division Sciences planétaires de la NASA à Washington.
Les Rolling Stones (Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ronnie Wood) ont été ravis de cette nouvelle et ont commenté « Quelle merveilleuse façon de célébrer notre tournée qui arrive à Pasadena. C’est définitivement un événement marquant de notre longue histoire mouvementée. Un grand merci à tous les membres de la NASA d’avoir réussi. »
« J'ai vu beaucoup de roches martiennes au cours de ma carrière », a déclaré le géologue Golombek du JPL. « Celui-ci ne figurera probablement pas dans beaucoup d'articles scientifiques, mais c'est certainement l'un des plus cool. »
Les noms scientifiques officiels des lieux et des objets du système solaire (astéroïdes, comètes et emplacements sur les planètes, par exemple) ne peuvent être désignés que par l'Union astronomique internationale, située à Paris. Mais les scientifiques travaillant avec les rovers martiens de la NASA ont donné de nombreux surnoms non officiels à des roches et à d'autres caractéristiques géologiques. Cela leur permet de discuter plus facilement de différents objets et de s'y référer dans des articles scientifiques. Ainsi, bien que le nom Rolling Stones Rock soit informel, il apparaîtra sur les cartes de travail de la planète rouge.



Source : leparisien.fr
 
   
 



Créer un site
Créer un site