La NASA rend hommage à Mick Jagger en baptisant une pierre martienne

Le 26 novembre 2018, InSight se pose sur Mars. Pour parcourir en douceur les derniers mètres qui le séparent du sol, l'atterrisseur de 358 kg, lancé six mois plus tôt par la NASA, active ses propulseurs. Le souffle déplace alors un petit rocher à peine plus gros qu'une balle de golf, sur un mètre. L'agence spatiale américaine croit savoir qu'il s'agit de la plus grande distance parcourue par un caillou au moment de l'atterrissage d'un engin spatial sur une autre planète.
Une pierre qui roule ? En référence à un groupe de musique bien connu, les scientifiques de la mission ont décidé de la baptiser « Rolling Stones Rock ». C'est l'acteur Robert Downey Jr. qui a annoncé la nouvelle le 22 août 2019, au Stade Rose Bowl de Pasadena (Californie), quelques minutes avant que les Stones entrent sur scène. Et ce, à quelques encablures du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA, responsable de la mission InSight. Une opération de communication bien huilée. Pendant des décennies, la musique des Rolling Stones a eu une portée mondiale sur Terre. Maintenant, l'influence du groupe s'étend jusqu'à Mars.
« Une partie de la mission de la NASA consiste à partager notre travail avec un public varié. Lorsque nous avons appris que les Stones étaient à Pasadena, les honorer semblait être un moyen amusant de nouer des liens avec des fans du monde entier », explique Lori Glaze, directrice de la division Sciences planétaires de la NASA à Washington.
Les Rolling Stones (Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ronnie Wood) ont été ravis de cette nouvelle et ont commenté « Quelle merveilleuse façon de célébrer notre tournée qui arrive à Pasadena. C’est définitivement un événement marquant de notre longue histoire mouvementée. Un grand merci à tous les membres de la NASA d’avoir réussi. »
« J'ai vu beaucoup de roches martiennes au cours de ma carrière », a déclaré le géologue Golombek du JPL. « Celui-ci ne figurera probablement pas dans beaucoup d'articles scientifiques, mais c'est certainement l'un des plus cool. »
Les noms scientifiques officiels des lieux et des objets du système solaire (astéroïdes, comètes et emplacements sur les planètes, par exemple) ne peuvent être désignés que par l'Union astronomique internationale, située à Paris. Mais les scientifiques travaillant avec les rovers martiens de la NASA ont donné de nombreux surnoms non officiels à des roches et à d'autres caractéristiques géologiques. Cela leur permet de discuter plus facilement de différents objets et de s'y référer dans des articles scientifiques. Ainsi, bien que le nom Rolling Stones Rock soit informel, il apparaîtra sur les cartes de travail de la planète rouge.



Source : leparisien.fr
 
   
 
 
La mission Mars Orbiter (MOM), exploitée par l’Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO), vient de tirer sa révérence, faute de carburant.
 
 
La planète Mars continue de dévoiler ses secrets avec une flopée de nouvelles images de sa surface, capturées du 3 au 29 juillet 2022 par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter.
 
 
L’hélicoptère martien de la NASA a effectué son 33ème vol le samedi 24 septembre dernier. Lors du trajet, sa caméra de navigation a aperçu un morceau de débris accroché à l'un de ses pieds.
   
 
Conçue par la maison horlogère Col&MacArthur, cette montre de luxe contient des particules de météorites martiennes dans une petite capsule disposée sur le côté du cadran.
 
 
Perseverance a réalisé un panorama composé de 2,5 milliards de pixels. Le précédent record était un panorama du cratère Gale réalisé par le Curiosity qui contenait 1,8 milliard de pixels.
 
 
Le rover chinois est équipé d'un instrument qui donne une image de la surface de Mars jusqu’à près de 100 mètres de profondeur, grâce à des ondes radios qui rebondissent contre les obstacles.
   
 
Depuis le début des années 1960, plus de quarante sondes spatiales, orbiteurs, atterrisseurs et rovers ont été envoyés vers Mars. Cette exploration y a laissé une grande quantité de débris.
 
 
L'étude de ces anciens lacs, dont l'existence remonte à plusieurs milliards d'années, est importante pour déterminer les conditions climatiques qui ont régné sur Mars au début de son histoire.
 
 
La sonde InSight a entendu sur Mars la chute d’une météorite, une première sur une autre planète que la Terre. Le cratère provoqué par l’impact a été repéré et confirme la découverte.
   
 
La NASA a affirmé lors d'une conférence le 15 septembre avoir franchi une étape majeure dans sa quête de traces de vie sur Mars avec la collecte des échantillons "les plus précieux" jusqu'ici.
 
 
L'ouvrage "En avant Mars !" paru le 15 septembre 2022 a été présenté en avant-première au salon du Livre sur la place de Nancy. Fascinant et très accessible, il est publié par Nicolas Beck.
 
 
Selon une étude parue le 7 septembre 2022, il suffirait peut-être de creuser quelques centimètres sous la surface de Mars pour y détecter, si elles existent, des traces de vie encore préservées.
 
 
Produire de l'oxygène à partir de l'atmosphère martienne : c'est ce que fait Moxie, instrument intégré à Perseverance, depuis l'arrivée du rover sur Mars en février 2021.