La NASA fait une surprenante découverte sous les roues de Perseverance

Sylvie Montard - 16 décembre 2021


Paysage du cratère Jezero, dans le sud de la région de Séítah. Crédits : NASA/JPL-Caltech
 
Depuis son atterrissage sur mars en février 2021, Perseverance parcourt le cratère Jezero. Et les chercheurs qui exploitent les données qu'il renvoie vers la Terre viennent d'annoncer une nouvelle étonnante. Avant même d'y envoyer leur rover, les chercheurs de la NASA se questionnaient à propos de la nature du sol dans ce cratère. Ils se demandaient s'il était plutôt composé de roches sédimentaires, résultant d'une accumulation de particules minérales éventuellement transportées là par un ancien système fluvial, ou de roches ignées, issues de la solidification d'un magma volcanique.
 
C'est grâce à l'outil Pixl (Planetary Instrument for X-ray lithochemistry) que les chercheurs ont enfin trouvé la réponse. L'instrument est destiné à déterminer la composition élémentaire des matériaux à la surface de Mars par lithochimie aux rayons X. Et l'outil a profité des ouvertures offertes par la perceuse installée à l'extrémité du bras robotique de Perseverance. Celle-ci, en effet, peut abraser ou meuler les surfaces rocheuses.
 
En décembre 2021, une roche surnommée Brac et prélevée dans le sud de la région de Séítah a ainsi révélé sa composition : de gros cristaux d'olivine engloutis dans des cristaux de pyroxène dans des quantités tout à fait inhabituelles. Autrement dit, cette roche s'est formée à partir de cristaux déposés dans un magma qui se refroidissait lentement. Perseverance roulerait donc depuis le début sur un sol formé de roches magmatiques !
Les chercheurs ajoutent que la roche en question a ensuite été altérée à plusieurs reprises par l'eau. « Ce qui en fait un trésor qui permettra aux futurs scientifiques de dater les événements survenus dans le cratère Jezero, de mieux comprendre la période à laquelle l'eau était plus courante à sa surface et de révéler les débuts de l'histoire de la planète Mars », précise Ken Farley, chercheur de l'équipe, dans un communiqué de la NASA. Restera à déterminer si cette roche riche en olivine s'est formée dans un lac de lave épais se refroidissant à la surface ou dans une chambre souterraine qui a ensuite été exposée par l'érosion.
 
Les chercheurs ont profité d'une conférence de presse le 15 décembre 2021 pour rappeler aussi que l'instrument baptisé Sherloc du rover a quant à lui mis la main sur des molécules organiques, non seulement dans les roches abrasées, mais aussi sur les poussières de roche non abrasées. « De quoi cartographier la distribution spatiale des matières organiques à l'intérieur des roches et relier ces matières organiques aux minéraux qui s'y trouvent. Cela nous aide à comprendre l'environnement dans lequel les matières organiques se sont formées. Une analyse plus approfondie doit être effectuée pour déterminer comment ces molécules ont été produites », précise Luther Beegle, responsable du projet Sherloc. Pas encore de certitude concernant des preuves de vie, donc. Mais la présence de matières organiques préservées semble au moins signifier que des biosignatures potentielles ont pu, elles aussi, être conservées. Pour en apprendre plus, il faudra, là encore, attendre le retour des échantillons sur Terre.


Source: futura-sciences.com
 
   

(heure de Paris)
Lever de Mars: 6h32
Coucher de Mars: 14h37
Distance Terre-Mars
330,0 millions de km
 
   
 
 
Une tempête de poussière locale est survenue dans le cratère Jezero début janvier 2022. Subissant un important dépôt de poussière, Perseverance a observé les changements dans les paysages.
 
 
Un GIF animé montre l'éjection des cailloux tombant sur la surface martienne, sous le rover Perseverance, qui a utilisé sa perceuse à percussion pour faire vibrer son carrousel d'échantillonnage.
 
 
En analysant de la poudre de roche prélevée sur Mars par le rover Curiosity dans le cratère Gale, des scientifiques ont identifié des composés organiques particulièrement intéressants.
   
 
L'origine de ces mystérieuses taches pourrait apporter des détails sur le passé de Mars, notamment sur l'éventuelle présence d'une forme de vie.
 
 
Si vous souhaitez suivre en temps réel les déplacements de Perseverance sur le sol de Mars, ce site propose des vues immersives autour du rover, mises à jour quotidiennement.
 
 
La sonde américaine continue de capturer des images de la surface de Mars. Elle se concentre notamment sur les emplacements de cratères d'impact, qui révèlent mieux la nature du sol martien.
   
 
L’atterrisseur InSight est passé en mode sans échec sur Mars. Il a été pris dans une tempête de poussière qui complique sa production d’énergie solaire.
 
 
Perseverance a débuté la nouvelle année en filmant un tourbillon de poussière dans le cratère Jezero. A l'aide de la caméra HiRISE de la sonde MRO, sa trajectoire a pu être repérée.
 
 
La NASA fait face à un nouveau défi. Des débris de la taille de cailloux gênent le système de collecte d'échantillons de roches du rover Perseverance.
 
 
Gilles Clément étudie à l’université de Caen les effets de l’apesanteur sur la fonction d’équilibre des astronautes ayant séjourné dans la Station Spatiale Internationale.
 
 
Lors du 18ème vol d'Ingenuity effectué le 15 décembre 2021, le petit hélicoptère a capturé avec sa caméra haute résolution de splendides images de la surface martienne.
 
 
Pour échapper à une mort certaine, comme son ancêtre Spirit, le futur rover européen Rosalind Franklin sera capable de sillonner les dunes de sable martiennes sans s'enliser.
 
 
Ce lot d'images comprend un selfie de la sonde Tianwen-1, un gros plan de l'orbiteur, la calotte glaciaire du pôle Nord de Mars, et la topographie de surface capturée par le rover Zhurong.
 
 
La responsable de la mission du rover, Jessica Samuels, revient sur une année remplie de découvertes révolutionnaires dans le cratère Jezero et explique les prochaines étapes.
 
 
La première question de ce quiz concerne justement un évènement survenu un jour de Noël sur la planète Mars.