La NASA dévoile la fusée qui rapportera des échantillons de Mars

Dans le cadre de la mission de retour d'échantillons que préparent la NASA et l'Agence spatiale européen, le site d'informations spatiales Spaceflight Now a dévoilé de nouvelles informations sur le Mars Ascent Vehicle (MAV). Il s'agit de la fusée qui sera utilisée pour envoyer en orbite martienne les échantillons de la planète ayant été récupérés par le fetch rover de l'agence spatiale européenne. Cette fusée à deux étages, dont la conception s'appuie sur des technologies militaires, utilisera deux moteurs à combustible solide pour décoller de sa plateforme et rejoindre l'orbite martienne.
Très contrainte concernant sa taille et sa masse pour des raisons d'encombrements, le MAV ne doit pas mesurer plus de 2,8 mètres et son diamètre est limité à 57 petits centimètres. Au décollage, sa masse ne devra pas dépasser les 400 kilogrammes (dont 14 à 16 kilogrammes représentent la masse du conteneur abritant les échantillons) sous peine d'avoir des difficultés à rejoindre l'orbite martienne. Par rapport à la taille d'un lanceur terrestre, tel que Ariane 5 qui mesure plus de 50 mètres de haut, les dimensions du MAV peuvent paraître lilliputiennes. Mais la gravité martienne, qui représente seulement 38 % de celle de la Terre, rend possible le décollage d'une fusée de ce gabarit.

Si l'on se fie au scénario aujourd'hui figé, mais sujet à modification si des imprévus surviennent lors de la collecte des échantillons avec le rover Perseverance, la NASA prévoit de lancer en 2026 le Sample Retrieval lander, sur lequel seront installés le MAV et le Fetch rover de l'Agence spatiale européenne. Le lander se posera à proximité de Perseverance dont le lancement est toujours prévu en 2020, malgré la pandémie mondiale du coronavirus (SARS-CoV-2).
Le Fetch rover de l'ESA récupérera les échantillons de la planète rouge collectés par le rover Perseverance qui les aura logés dans un container à tubes d'échantillons de la taille d'un stylo. Le container sera ensuite installé sur le MAV qui le lancera en orbite d'où il sera récupéré par l'Earth Return Orbiter de l'ESA. Un mécanisme enfermera le container à l'intérieur d'un système de bio-confinement avant de le ramener sur notre planète. Le lancement MAV, qui n'est pas prévu avant la mi-2029, sera observé par les rovers Perseverance et Fetch.
Désagréablement surpris par le deuxième report de la mission ExoMars 2018 de l'Agence spatiale européenne, la NASA préfère se prémunir d'une déconvenue similaire avec le Fetch rover. Elle se garde la possibilité d'utiliser Perseverance, s'il fonctionne toujours en 2029, pour livrer les échantillons au MAV. Officiellement, il s'agit d'une mesure de redondance complémentaire au cas où le rover européen serait empêcher de réaliser sa mission.
Cette mission de retour d'échantillons martiens est un préalable avant l'envoi d'une première mission habitée à destination de Mars. En effet, la poussière martienne est un sujet de préoccupation majeur au sein des agences spatiales désireuses d'envoyer des Hommes sur Mars. Étonnement, malgré plusieurs décennies d'exploration robotique de cette planète, on ne connait toujours pas sa composition chimique exacte ni les risques que sont susceptibles d'encourir les  astronautes à son contact. D'où la nécessité qu'elle soit davantage étudiée.


Source : futura-sciences.com
 
   

(heure de Paris)
Lever de Mars: 6h49
Coucher de Mars: 15h49
Distance Terre-Mars
367,8 millions de km
 
   
 
 
À l’occasion de la Biennale des Arts Numériques 2021, l’artiste Luke Jerram a installé à Paris une reproduction géante de Mars au sein de la verrière 104, dans le 19ème arrondissement.
 
 
Avec ce 17ème vol, Ingenuity va poursuivre son voyage de retour vers Wright Brothers Field sur le site d'atterrissage d'Octavia E. Butler, au plus tôt le 5 décembre 2021.
 
 
La sonde européenne Mars Express et le rover chinois Zhurong ont réussi une série de tests de communications, bien que les systèmes radio de leurs instruments ne soient pas totalement compatibles.
   
 
Quelle est la position de chaque sonde et rover de la NASA sur Mars? Une modélisation de l'agence américaine permet de suivre en temps réel toutes les missions en cours sur la planète rouge.
 
 
Des chercheurs sont capables de décrire les deux cents premiers mètres de la croûte martienne en traçant les réverbérations du bruit du vent sur les couches de sol et de roches.
 
 
Le 23 novembre 2021, la NASA a publié une image remarquable prise par Curiosity sur le flanc du mont Sharp. Stupéfaits par sa beauté, les scientifiques de la mission l'ont diffusé sur leur site.
   
 
Six personnes reproduisant sur Terre les conditions de longue mission dans l'espace, ont vécu coupés du monde dans une « station martienne », dans le désert du Néguev, en Israël.
 
 
Pourquoi avoir creusé deux fois dans la même roche ? Le sujet semble en tout cas avoir un intérêt scientifique, pour que l’astromobile réalise deux forages dans la même cible.
 
 
La NASA a publié le 18 novembre 2021 une nouvelle vidéo montrant le décollage du drone martien Ingenuity lors de son 13ème vol effectué le 4 septembre 2021.
 
 
Le rover Perseverance a annoncé avoir creusé une partie d'une roche martienne. L'opération va permettre de savoir ce qu'il se cache à l'intérieur du sol de la planète.