De mystérieuses formes dans un cratère de Mars intriguent les chercheurs

Sylvie Montard - 22 décembre 2022



 
La planète rouge possède de nombreuses énigmes scientifiques. Bien qu'elle dévoile ses secrets peu à peu, certaines questions restent encore sans réponse. Héberge-t-elle une quelconque forme de vie ? Cache-t-elle des lacs sous ses calottes polaires ? Et que se passe-t-il dans ces cratères situés dans la région d'Arabia Terra, et photographiés par la sonde MRO (Mars Reconnaissance Orbiter) le 23 octobre 2022 ?
 
Arabia Terra est une vaste région martienne de terrains anciens et fortement cratérisés datant du Noachien. Située dans l'hémisphère nord de la planète, dans les quadrangles d'Ismenius Lacus, d'Oxia Palus et d'Arabia, elle atteint 5100 kilomètres dans sa plus grande extension, et présente une altitude générale inférieure de 4 kilomètres dans sa lisière nord-ouest par rapport à l'ensemble.


Plusieurs cratères d'Arabia Terra sont remplis de roches stratifiées, souvent exposées en monticules arrondis. Les couches brillantes ont à peu près la même épaisseur, donnant un aspect en escalier. Le processus qui a formé ces roches sédimentaires n'est pas encore bien compris. Ils auraient pu se former à partir de sable ou de cendres volcaniques soufflées dans le cratère, ou dans l'eau si le cratère abritait un lac. Crédits : NASA/JPL-Caltech/Université d'Arizona

Arabia Terra est surtout connue comme la région identifiée en 2003 par les instruments de la sonde Mars Odyssey comme étant la plus riche en hydrogène de toute la surface de Mars, d'où une forte présomption de présence d'eau dans les matériaux qui en composent le sol.
 
Des vues exceptionnelles de cratères dans la région d'Arabia Terra ont été capturées récemment par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter, grâce à sa caméra haute définition HiRISE. Paul Geissler, qui gère cet équipement à l'Université d'Arizona (Etats-Unis) explique que ces cratères contiennent de curieux dépôts aux formes et à la distribution mystérieuses.


Crédits : NASA/JPL-Caltech/UArizona

Le 14 décembre 2022, le chercheur a rédigé sur le site uahirise.org un article sur ce sujet. « Les dépôts présentent des laminations horizontales qui pourraient être des couches ou des terrasses », affirme Paul Geissler. Ils présentent également des crêtes brillantes et saillantes. Mais le plus surprenant, c'est que ces dépôts n'apparaissent que sur les côtés sud des cratères de plus de 600 mètres de diamètre, alors que les cratères plus petits n'en possèdent pas.
 
Ces formes distinctives sont un peu déroutantes, mais il y a une explication possible liée à la sublimation des matériaux glacés sur Mars (la sublimation est le processus par lequel un solide se transforme directement en gaz). « Les terrasses pourraient représenter différentes époques de sublimation », pense Paul Geissler. « Peut-être que les plus grands cratères ont pénétré jusqu'à une nappe phréatique située entre 45 et 60 mètres sous la surface et ont été inondés après leur formation. »


Sur Mars, le cratère Galle nous fait un beau sourire. Crédits : NASA/JPL/MSSS

Le phénomène de sublimation est courant sur Mars. Un exemple connu est le cratère Galle aussi appelé "cratère du visage souriant", dans la région polaire sud gelée de la planète. La sublimation du givre a modifié l'aspect du cratère au fil du temps, créant une illusion d’optique (paréidolie) dans laquelle on peut voir un visage humain.
 
Source: cnet.com
 
   
 
 
La NASA a inventé un plastron anti-radiation actuellement par les astronautes. Ce gilet de protection leur permettra peut-être de partir à la conquête de la Lune, puis de la planète Mars.
 
 
Lors de son 39ème vol effectué le 11 janvier dernier, l'hélicoptère Ingenuity a capturé quelques images de sa phase d'atterrissage, où l'on aperçoit quatre trous qui forment un carré parfait.
 
 
Mauvaise nouvelle pour l'exploration martienne. Un des rovers qui sillonne la surface de la planète rouge n'a pas donné signe de vie depuis décembre dernier.
   
 
Curiosity a découvert un minéral à la surface de Mars, dans le cratère Gale. Il a détecté un réseau de fractures rocheuses contenant de l'opale, un minéral riche en eau.
 
 
La caméra HiRISE de la sonde américaine MRO a capturé plus de 700 photos de la surface martienne en décembre 2022, entre 250 et 300 km d'altitude.
 
 
La NASA a effectué un essai en vol d'un nouveau bouclier thermique gonflable qui pourrait devenir un élément clé pour poser un vaisseau et son équipage sur la planète rouge.
   
 
Perseverance dissémine sur Mars ses tubes d'échantillons, tout en scrutant les paysages autour de lui. Il a photographié un rocher qui présente des traces d'érosion inhabituelles.
 
 
Depuis l'atterrissage du rover, l'instrument MOXIE a fabriqué de l'oxygène à partir de l’atmosphère martienne riche en CO2. Les résultats ont rapidement été très prometteurs.
 
 
Quand la NASA a mis en ligne les premières photos des tubes d'échantillons largués sur le sol de Mars, de nombreux internautes ont évoqué leur ressemblance avec un sabre laser de Jedi.
   
 
La planète Mars détient encore de nombreuses énigmes, comme ses mystérieuses formations géologiques repérées par la sonde MRO dans plusieurs cratères de l'hémisphère nord martien.
 
 
Arrivée en 2018, la sonde InSight arrive au bout de sa mission. Même à l'agonie, elle continue d'enregistrer des séismes record qui aideront les spécialistes à percer les secrets de Mars.
 
 
Les dix tubes d'échantillons déposés à la surface de Mars pour être ramenés et étudiés sur Terre contiennent une incroyable diversité de la géologie de la planète rouge.
   
 
Perseverance a récupéré deux nouveaux échantillons martiens en décembre 2022. Contrairement aux 15 carottes de roche collectées à ce jour, ils contiennent du sable et de la poussière.
 
 
Perseverance a capturé le son des grains de poussière d'un tourbillon. L'enregistrement pourrait être essentiel pour comprendre comment la poussière est transportée autour de Mars.
 
 
Le documentaire d'Alain Tixier retrace la formidable épopée de Perseverance, depuis sa construction jusqu'à ses premiers tours de roues sur le sol de Mars.