La mission de la sonde HP3 d'InSight est officiellement abandonnée


 
Après une ultime tentative, la NASA a annoncé le jeudi 14 janvier la fin de la mission HP3, la taupe de la sonde InSight qui devait s'enfoncer dans le sol de Mars pour mesurer sa température.
 
L'Agence spatiale allemande (DLR) a tout mis en oeuvre pendant deux ans pour percer la croûte martienne à l'aide de la sonde HP3, surnommée la taupe. Mais l'appareil de 40 centimètres de long qui équipe la sonde InSight n’a pas pu gagner suffisamment de friction dans le sol de la planète rouge. Les propriétés inattendues du sol de Mars à côté d'InSight ont déconcerté les scientifiques. La taupe devait initialement s'enfoncer à 5 mètres sous la surface de Mars, mais elle n'est parvenu à atteindre que quelques centimètres. Après une ultime tentative de 500 martèlements effectués le 9 janvier 2020, les scientifiques allemands ont décidé d'abandonner.
« Nous lui avons donné tout ce que nous avons, mais Mars et notre taupe héroïque restent incompatibles. Heureusement, nous avons beaucoup appris sur les caractéristiques du sous-sol de Mars et ceci profitera aux futures missions qui tenteront de creuser dans le sous-sol », a déclaré Tilman Spohn de l’Agence spatiale allemande, le scientifique principal de l’expérience. En 2008, l'atterrisseur Phoenix de la NASA avait gratté la couche supérieure de la surface martienne, mais aucune mission avant InSight n'avait tenté de s'enfouir dans le sol. Il est important de le faire pour diverses raisons. Selon la NASA, les astronautes devront peut-être un jour creuser le sol martien, à la recherche d’eau gelée pour boire, fabriquer du carburant, ou rechercher des formes de vie passées.
Le sismomètre français d’InSight, quant à lui, a enregistré près de 500 tremblements de terre, tandis que la station météo de l’atterrisseur fournit des rapports quotidiens. Le 12 janvier 2021, le maximum était de -8°, et le minimum était de -49° sur la plaine équatoriale d'Elysium Planitia.

 
 
   
 
 
Une occultation de Mars par notre Lune va se produire dans la nuit du 7 au 8 décembre prochain. Ce spectacle astronomique est rarement visible en France.
 
 
L'analyse d'images des profondeurs de Valles Marineris, le grand canyon martien, incite la science à y rechercher des indices d'activité biologique ancienne sur Mars.
 
 
Une animation présente les moments clés de la campagne Mars Sample Return, depuis l'atterrissage sur Mars et la sécurisation des tubes d'échantillons jusqu'à leur lancement vers la Terre.
   
 
La sonde Mars Express de l'ESA a révélé que Mars produit des modèles de nuages étonnamment semblables à ceux de la Terre, évoquant ceux des régions tropicales de notre planète.
 
 
L'ingénieur en chef Bob Balaram est le principal concepteur de l'hélicoptère Ingenuity qui évolue sur Mars depuis avril 2021. Il vient de dévoiler le design des futurs drones martiens.
 
 
Un survol récent de Phobos, la plus grande lune martienne, a permis de tester l'une des dernières améliorations de l'instrument MARSIS sur la sonde européenne Mars Express.
   
 
Pour la première fois depuis sa mise en orbite autour de Mars il y a 8 ans, la sonde MAVEN a été témoin de deux types d'aurores ultraviolettes simultanées, causées par des tempêtes solaires.
 
 
Sans tectonique des plaques, l’histoire de la croûte de Mars semblait simple à comprendre. Une nouvelle étude suggère cependant que sa formation pourrait être plus complexe que prévu.
 
 
La NASA continue de rechercher sur Mars des traces organiques ou minérales dont l'origine ne peut s'expliquer autrement que par la présence de structures ou d'activités biologiques.
   
 
Capturée le 1er novembre 2022 par le rover Perseverance, cette photo laisse entrevoir une forme rocheuse qui évoque celle d'une pyramide. Serait-ce la preuve d'une intelligence extraterrestre ?
 
 
Perseverance sillonne le cratère Jezero en carottant des échantillons de roche, qui seront stockés en surface puis rapportés sur Terre en 2033. La NASA a sélectionné le site de récupération.
 
 
Des chercheurs américains ont dévoilé une nouvelle preuve de la présence d'un ancien océan sur Mars, qui se serait formé il y a 3,5 milliards d'années, durant la période du Noachien/Hespérien.
   
 
La Russie devait fournir la fusée et la plate-forme d’atterrissage du programme ExoMars. Moscou étant désormais hors course, l’ESA cherche un moyen de poser son rover Rosalind Franklin.
 
 
La NASA a dévoilé un film sur son rover Opportunity, qui aura foulé le sol de Mars pendant 15 ans. Le film documentaire arrivera sur Amazon Prime Video le 23 novembre 2022.
 
 
Et si le meilleur moyen d'atterrir sur Mars était de s'écraser au sol ? Ce prototype d'atterrisseur utilise une base pliable en forme d'accordéon qui absorbe l'énergie d'un choc violent.