Des milliers de tourbillons de poussière sillonnent le sol de Mars

En août 2020, parmi plus de 700 photos prises par l'instrument HiRISE équipant la sonde spatiale MRO (Mars Reconnaissance Orbiter), certaines montrent des milliers de sillons tracés dans le sol martien par des dust devils, des tourbillons de poussière. Leurs diamètres paraissent très variables, quelques dizaines de mètres pour les plus petits et quelques kilomètres pour les plus grands. Sur la base de ces observations, la moyenne est estimée à une centaine de mètres. Ces colonnes grimpent très haut, jusqu'à 10 km, et la vitesse des vents peuvent dépasser 100 km/h.
De tels tourbillons injectent dans l'atmosphère raréfiée de Mars de grandes quantités de poussière, laquelle s'échauffe sous la lumière du soleil. Elle représente donc une importante source de chaleur pour l'atmosphère et joue un rôle significatif aussi bien dans son climat que dans sa météorologie. Bien sûr, les vents sur Mars, même durant les pires tempêtes globales, n'ont pas la force de leurs équivalents terrestres. La densité de l'atmosphère y est en effet environ 170 fois moindre. Toutefois, les grains de poussière tourbillonnants doivent se frotter les uns contre les autres, de sorte qu'ils doivent se charger par triboélectricité. Le phénomène semble se produire également dans les dunes martiennes.



 



 
   
 



Créer un site
Créer un site