Mars : War logs

Mars : War Logs est un jeu de rôle à la troisième personne au scénario mature, non linéaire, disposant d’un système de combat complexe mélangeant corps à corps, magie et ustensiles à gérer en temps réel. Vous jouez le rôle de Roy, un renégat prisonnier de guerre de la guilde Abondance. C'est dans le camp 19, alors que la guerre se termine sur une terrible bataille, qu'il rencontre Innocence, un jeune soldat. Pour eux, pas question d'attendre des plombes que les prisonniers soient libérés. Le premier acte consiste donc en une évasion. Ensuite, légèrement désoeuvrés, les deux compères contacteront la résistance qui lutte contre des Technomants toujours plus avides de pouvoir.
Rapidement, Roy va flairer un complot politique. Pour continuer, il faudra choisir ses alliés et c'est là que Mars : War Logs impressionne, avec un embranchement aux conséquences importantes. De plus, même si les quêtes secondaires se montrent assez basiques, c'est toujours l'occasion de prendre des décisions morales dont les répercussions se sentiront ici et là dans le scénario. Le jeu propose aussi un petit système de réputation peu utile, qui se base surtout sur le choix de Roy d'achever ses victimes ou non. S'il le fait, il passe pour un salaud, mais il gagne de l'argent.



Côté arme, vous avez votre gourdin de combat, aux effets variables selon la manière dont vous le trafiquez (blessures, critiques, étourdissement, etc). On trouve aussi différentes armures que l'on customise d'après son style de jeu : plutôt bourrin ou technomant.
Mars : War Logs dégage une bonne ambiance. Côté animations, c'est un peu la misère. Tout ce qui touche au combat est correct, mais le reste se montre bien pauvre. Le sprint est clairement embarrassant tant il est raté. Autre étrangeté : chaque carte est découpée en mini-zones qui demandent une petite animation pour être franchies (ouvrir une porte, sauter un mur, etc.). Enfin, on notera que les créateurs du jeu n'ont pas fait de très gros efforts du côté de la musique.



Source : gameblog.fr
 
   

(heure de Paris)
Lever de Mars: 9h01
Coucher de Mars: 1h05
Distance Terre-Mars
328,8 millions de km
 
   
 
 
Le premier rover chinois sur Mars, Zhurong, est descendu de sa plate-forme d'atterrissage le samedi 22 mai 2021, laissant les premières «empreintes» de la Chine sur la planète rouge.
 
 
Lors de son troisième vol, Ingenuity a été filmé par le rover Perseverance. Les ingénieurs de la NASA ont converti cette performance en 3D, offrant une profondeur inédite au vol.
 
 
La sonde chinoise a atterri le samedi 15 mai 2021 sur Mars pour déployer son rover Zhurong. C'est un triomphe pour les ambitions spatiales de plus en plus audacieuses de la Chine.
   
 
Le 10 mars 2021, la sonde MRO (Mars Reconnaissance Orbiter) a photographié une étrange forme dans des dunes de sable, évoquant la silhouette d'un joueur de football.
 
 
Les preuves de l'activité volcanique récente sur Mars montrent que des éruptions auraient pu avoir lieu au cours des 50000 dernières années, selon un article du chercheur David Horvath.
 
 
Le rover Perseverance a utilisé l'un de ses microphones pour écouter l'hélicoptère Ingenuity le 30 avril 2021, alors qu'il volait sur Mars pour la quatrième fois.
   
 
Une nouvelle étude géochimique suggère qu'une vie microbienne ancienne pourrait encore prospérer sous la surface de la planète rouge.
 
 
Après avoir prouvé que le vol motorisé et contrôlé est possible sur Mars, Ingenuity se lance dans une nouvelle phase d'opération aérienne, pour assister les déplacements de Perseverance.
 
 
Lors de son troisième vol sur Mars le dimanche 25 avril 2021, l'hélicoptère Ingenuity a volé plus vite et plus loin que lors de tous les tests qu'il a subi sur Terre.
 
 
La Chine a nommé le samedi 24 avril 2021 son premier rover sur Mars, baptisé "Zhurong", le dieu du feu dans la mythologie chinoise.
 
 
Ce jeudi 22 avril 2021, Ingenuity réalise son deuxième décollage dans l'atmosphère de Mars. Il s'agit d'un vol un peu plus haut et plus long que le précédent.
 
 
Grâce à Perseverance et son instrument MOXIE, la science fait un pas supplémentaire vers une future exploration humaine de Mars, en convertissant le dioxyde de carbone en oxygène.
 
 
Après le succès de son premier vol, Ingenuity va tenter d'autres manoeuvres. Mais la dernière pourrait lui être fatale. La NASA souhaite tester ses limites, au risque de le voir s'écraser au sol.
 
 
Cette fois-ci, c'est la bonne ! L'hélicoptère Ingenuity tente enfin de décoller depuis la surface de Mars. La NASA diffuse en direct la réception des premières données du vol.
 
 
Alors que le premier vol du petit hélicoptère Ingenuity est imminent sur la planète Mars, la NASA travaille déjà à la conception d’un successeur plus performant.
 
 
Une anomalie s'est produite lors d'un test sur les hélices d'Ingenuity. Initialement prévu le 11 avril 2021, le premier essai de vol sur une autre planète est reporté trois jours plus tard.
 
 
Curiosity vient de prouver que le climat de Mars a connu des alternances de périodes sèches et d'autres plus humides, avant de s'assécher complètement il y a environ 3 milliards d'années.
 
 
Les scientifiques étaient dans l’attente du premier bulletin météo fourni par le rover, afin de connaître les conditions atmosphériques de la planète rouge plus en détail.