Mars Horizon

Le studio de développement Auroch Digital a développé, en partenariat avec l'Agence spatiale européenne, un nouveau jeu de stratégie et de gestion spatiale : Mars Horizon, disponible sur consoles (Switch, PS4, Xbox One) et PC.
Le jeu, qui vous place à la tête d'une agence spatiale, cherche à simuler les véritables challenges d'une agence spatiale, de la recherche de financements à la recherche scientifique, en passant par la compétition entre nations. Des membres de la mission ExoMars ont été consultés et ont testé le jeu tout au long de son développement.
 
L'histoire de Mars Horizon démarre en 1956, aux prémices de la course à l'espace, et s'achève dans un futur qui n'est pas si loin de notre présent. Les joueurs peuvent choisir l'agence spatiale avec laquelle ils comptent évoluer et poursuivre leurs missions en partenariat avec d'autres agences, ou la jouer en solitaire.
L'objectif de Mars Horizon est, comme on s'en doute, d'atteindre la planète rouge. À cheval entre les genres de la simulation, de la stratégie et de la gestion, Mars Horizon, qui se joue au tour-par-tour, propose aux joueurs de gérer leurs choix de recherches scientifiques, leurs financements, le soutien public, les risques pris dans certaines missions. Par exemple, l'échec d'une mission entraînant la mort de l'équipage ne conduira pas à un « game over », mais mettra sur votre chemin plus de difficultés pour obtenir des fonds et pourrait ainsi vous retarder à atteindre Mars face aux autres agences.

« Chaque décision est critique, passerez-vous du temps à réparer une antenne fonctionnant mal ou à récupérer l'énergie perdue lors d'une fuite de carburant ? Peut-être risquer de prendre trois mois de plus à planifier une mission empêchera-t-il un désastre d'arriver ? » note l'ESA sur son site officiel.
Ce qui fait la particularité de Mars Horizon, c'est donc bien l'implication qu'a eu l'Agence spatiale européenne dans son développement. À ce sujet, l'agence explique : « Mars Horizon a été développé avec la coopération de l'ESA, où les équipes, notamment des membres de la mission ExoMars, furent consultés sur le processus réel de la planification et de l'exécution d'une mission vers Mars. Aux côtés de la UK Space Agency, l'ESA a apporté une assistance technique, des conseils de gameplay et a testé le jeu. »


Source : clubic.com
 
   
 
 
Après avoir effectué son douzième carottage dans le sol martien, le rover Perseverance a détecté un étrange débris dans le système de prélèvement d'échantillons.
 
 
Fort du succès d'Ingenuity, la NASA a annoncé lors d'une conférence le 27 juillet 2022 le lancement de deux autres hélicoptères, dans le cadre de la mission de retour d'échantillons martiens.
 
 
Une nouvelle mission martienne est en préparation, baptisée Mars Life Explorer (MLE). Son objectif est de creuser profondément dans la glace de Mars pour y chercher des signes de vie.
   
 
Le rover Curiosity poursuit son ascension du Mont Sharp. Des rochers qui se sont détachés d'une falaise ont attiré l'attention de la NASA. L'un d'entre eux présente une forme très particulière.
 
 
Des chercheurs sont parvenus à localiser le site d’éjection de la météorite Black Beauty, fournissant des informations essentielles sur l’histoire magmatique et climatique de Mars.
 
 
Le rover Perseverance n'en finit pas de déceler d'étranges objets sur Mars, tandis qu'il cherche des formes de vie passées dans le delta du cratère Jezero. L'image date du 12 juillet 2022.
   
 
Jusqu'à présent, seuls des satellites, des rovers et un petit hélicoptère ont exploré la planète rouge. La NASA étudie un nouveau mode de déplacement pour explorer une zone méconnue.
 
 
La NASA publie chaque mois de nouvelles photos fascinantes de la surface de Mars, capturées par la puissante caméra haute résolution HiRISE de la sonde MRO (Mars Reconnaissance Orbiter).
 
 
Poser des hommes sur Mars nécessitera des charges utiles plus imposantes et plus lourdes, et un bouclier thermique beaucoup plus grand que ceux existant actuellement.
   
 
Curiosity continue de faire des découvertes intéressantes sur Mars. Les scientifiques ont récemment découvert un élément essentiel à la vie dans les échantillons prélevés par le rover.
 
 
Une expérience de laboratoire suggère que les rovers opérant sur Mars devront probablement creuser à au moins deux mètres de profondeur pour trouver des signes de vie ancienne.
 
 
Des chercheurs ont identifié des microbes dans l’une des sources d’eau les plus froides du monde. Les exobiologistes estime que des conditions de vie similaires pourraient exister sur Mars.
 
 
Sur Mars, Perseverance a encore rencontré un étrange objet. Dans l’une des nombreuses images prises par le robot, le 23 juin 2022, on distingue un objet inhabituel posé sur le sol de Mars.
 
 
Les roches de Hogwallow Flats semblent être à grain fin, ce qui est passionnant pour les scientifiques, car elles ont de meilleures chances de préserver des preuves de vie passée sur Mars.
 
 
La Chine prévoit de rapporter ses premiers échantillons martiens en 2031, soit deux ans avant la NASA et l’Agence spatiale européenne (ESA) dans le cadre de leur mission conjointe.