Les vents de Mars révèlent la nature de son sous-sol

Sylvie Montard - 28 novembre 2021


Vue d'artiste de la croûte martienne. Crédits: NASA
 
La mission InSight, qui a atterri du côté d'Elysium Planitia, une zone volcanique située sur l'équateur de la planète, est la première à s'intéresser spécifiquement à son sous-sol. Grâce à son sismomètre embarqué, l'atterrisseur a déjà permis aux scientifiques de se faire une idée de la taille et de la composition du noyau de Mars. Mais aussi de la nature de son manteau et de l'épaisseur de sa croûte. Aujourd'hui, des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Zurich (Suisse) montrent comment, en traçant les réverbérations du bruit du vent sur les couches de sol et de roches, ils sont capables de préciser de quoi sont faits les deux cents premiers mètres de la croûte martienne.
 
La technique qu'ils ont utilisée a été développée à des fins tout à fait terrestres. Dans le but d'étudier les structures souterraines des régions à risque sismique. Sur notre bonne vieille Terre, en effet, les océans, mais également les vents, font sans cesse trembler le sol. Et ces faibles secousses que les sismologues peuvent mesurer grâce à leurs instruments les plus sensibles constituent comme des empreintes de ce qui se passe dans le sous-sol. Sur Mars, il n'y a pas d'océan, seulement une atmosphère très ténue, avec peu de vent. Et une seule et unique station de mesure, la mission InSight. Pourtant, les enregistrements de l'atterrisseur viennent de révéler quelques détails étonnants du sous-sol martien, avec une résolution d'un mètre, près de la surface, et de quelques dizaines de mètres plus en profondeur.
La cartographie établie par les chercheurs fait apparaître une couche inattendue de 30 à 40 mètres de sédiments. Leur origine reste à déterminer. Cette couche est entourée d'épais dépôts de lave solidifiée. Le tout recouvert d'une couche d'environ trois mètres de régolite sableux. Et laissant supposer que l'histoire d'Elysium Planitia a pu être plus perturbée que les astronomes ne le pensaient jusqu'alors.
 
Déjà, grâce à des études antérieures sur des cratères voisins, les chercheurs ont déterminé que les couches de lave sont datées entre 1,7 milliard (période plutôt calme, froide et sèche sur Mars) et 3,6 milliards d'années (période de forte activité volcanique). Au-dessus de la couche de lave la plus jeune, juste en dessous du régolite de surface, se trouve également une couche de roches d'environ 15 mètres d'épaisseur. Celle-ci a probablement été soulevée de la surface martienne par un impact de météorite.
Désormais, les chercheurs espèrent pouvoir appliquer leur technique pour explorer le sous-sol de Mars plus en profondeur. Jusqu'aux premiers kilomètres de la croûte martienne.


Source: futura-sciences.com
 
   

(heure de Paris)
Lever de Mars: 6h32
Coucher de Mars: 14h37
Distance Terre-Mars
330,0 millions de km
 
   
 
 
Une tempête de poussière locale est survenue dans le cratère Jezero début janvier 2022. Subissant un important dépôt de poussière, Perseverance a observé les changements dans les paysages.
 
 
Un GIF animé montre l'éjection des cailloux tombant sur la surface martienne, sous le rover Perseverance, qui a utilisé sa perceuse à percussion pour faire vibrer son carrousel d'échantillonnage.
 
 
En analysant de la poudre de roche prélevée sur Mars par le rover Curiosity dans le cratère Gale, des scientifiques ont identifié des composés organiques particulièrement intéressants.
   
 
L'origine de ces mystérieuses taches pourrait apporter des détails sur le passé de Mars, notamment sur l'éventuelle présence d'une forme de vie.
 
 
Si vous souhaitez suivre en temps réel les déplacements de Perseverance sur le sol de Mars, ce site propose des vues immersives autour du rover, mises à jour quotidiennement.
 
 
La sonde américaine continue de capturer des images de la surface de Mars. Elle se concentre notamment sur les emplacements de cratères d'impact, qui révèlent mieux la nature du sol martien.
   
 
L’atterrisseur InSight est passé en mode sans échec sur Mars. Il a été pris dans une tempête de poussière qui complique sa production d’énergie solaire.
 
 
Perseverance a débuté la nouvelle année en filmant un tourbillon de poussière dans le cratère Jezero. A l'aide de la caméra HiRISE de la sonde MRO, sa trajectoire a pu être repérée.
 
 
La NASA fait face à un nouveau défi. Des débris de la taille de cailloux gênent le système de collecte d'échantillons de roches du rover Perseverance.
 
 
Gilles Clément étudie à l’université de Caen les effets de l’apesanteur sur la fonction d’équilibre des astronautes ayant séjourné dans la Station Spatiale Internationale.
 
 
Lors du 18ème vol d'Ingenuity effectué le 15 décembre 2021, le petit hélicoptère a capturé avec sa caméra haute résolution de splendides images de la surface martienne.
 
 
Pour échapper à une mort certaine, comme son ancêtre Spirit, le futur rover européen Rosalind Franklin sera capable de sillonner les dunes de sable martiennes sans s'enliser.
 
 
Ce lot d'images comprend un selfie de la sonde Tianwen-1, un gros plan de l'orbiteur, la calotte glaciaire du pôle Nord de Mars, et la topographie de surface capturée par le rover Zhurong.
 
 
La responsable de la mission du rover, Jessica Samuels, revient sur une année remplie de découvertes révolutionnaires dans le cratère Jezero et explique les prochaines étapes.
 
 
La première question de ce quiz concerne justement un évènement survenu un jour de Noël sur la planète Mars.