Les sondes et rovers récents (2007-2020)

A la fin des années 2000, l'exploration de Mars connaît de nouvelles orientations. La recherche de l'eau qui avait servi de fil conducteur aux missions des années 1990 est remplacée par celle des composants permettant l'apparition de la vie. Si les scientifiques parviennent à prouver que Mars a connu une période chaude et humide, analyser les couches de sédiments et rechercher la présence de signes du vivant dans le passé de Mars devient une priorité. C'est dans ce contexte que le rover Curiosity issu du programme Mars Science Laboratory voit le jour, pour atterrir sur Mars en août 2012.
La recherche d'une présence passée d'eau à la surface de la planète voisine s'est néanmoins poursuivi, avec la sonde Phoenix qui s'est posé en 2008 à proximité de la calotte polaire nord, dans la région de Vastitas Borealis.
D'autres sondes sont lancées vers Mars, comme les orbiteurs MAVEN et Exomars TGO, chargés d'étudier l'atmosphère martienne et de déterminer les mécanismes à l'origine de sa disparition.
L'agence spatiale de l'Inde entre dans la cour des grands en parvenant à mettre en orbite sa sonde Mars Orbiter Mission (MOM) en 2014. Malgré son objectif scientifique secondaire, l'Inde montre ainsi ses capacités dans le domaine de la navigation spatiale.
L'atterrisseur Insight est le dernier engin en date qui soit parvenu à se poser sur Mars, en novembre 2018. Sa mission est entièrement consacrée à l'étude de la structure interne de la planète. Il possède pour cela une charge utile fournie par des partenaires européens. Son sismomètre SEIS est notamment conçu par l'Institut de physique du globe de Paris.
Plusieurs missions sont planifiées dans un futur proche, comme le rover ExoMars, baptisé Rosalind Franklin. Ce projet de l'Agence spatiale européenne a pour principal objectif la recherche de traces de vie passée à la surface de Mars. Mais de multiples soucis techniques ont retardé le projet et annulé les lancements prévus en mai 2018 puis juillet 2020. La mission est désormais planifiée pour la fenêtre de lancement de 2022. La NASA compte aussi trouver des traces de vie passées sur Mars, grâce à son rover Perseverance qui devrait atterrir en juillet 2021.


Sondes et rovers de 2007 à 2020
Cliquer sur les images pour consulter la description complète
 
 
Cet atterrisseur s'est posé sur Mars le 25 mai 2008, à proximité de la calotte polaire Nord, dans la région de Vastitas Borealis où de vastes stocks de glace ont été détectés sous la surface. Il s'agit d'une plaine dont la température avoisine les -100°. L'atterrisseur étudia la météo des pôles et a pu photographier le paysage qui l'entourait en relief.
 
 
Curiosity est issu de la mission d'exploration Mars Science Laboratory, développée par la NASA. La sonde spatiale a été lancée le 26 novembre 2011 par une fusée Atlas V. Le site d'atterrissage, sur lequel le rover s'est posée le 6 août 2012 à 5h31 UTC, est situé dans le cratère Gale.
 
 
Cette sonde spatiale d'exploration développée dans le cadre du programme Mars Scout de la NASA, a étudié les caractéristiques de la partie supérieure de l’atmosphère de Mars, exposée au bombardement solaire, en déterminant sa composition, mesurant le flux d'énergie solaire ainsi que le taux d'échappement actuel des différents gaz.
 
 
Il s'agit de la première sonde martienne développée par l'agence spatiale indienne, l'ISRO. MOM emporte des instruments scientifiques permettant d'étudier l'échappement de l'atmosphère martienne, de détecter les traces de méthane et de rechercher les vestiges de la présence d'eau à la surface de la planète.
 
 
ExoMars Trace Gas Orbiter (TGO) est une sonde interplanétaire développée par l'Agence spatiale européenne placée en orbite autour de la planète Mars pour étudier la présence et l'origine des gaz présents dans l'atmosphère martienne à l'état de trace, notamment le méthane dont elle doit tenter de déterminer s'il est d'origine biologique.
 
 
Il s'agit de la première mission entièrement consacrée à l'étude de la structure interne de Mars, dont les caractéristiques sont mal connues, dans le but de reconstituer son histoire géologique. Les données collectées permettront également d'améliorer les modèles de formation et d'évolution des planètes rocheuses du système solaire.
 
 
De multiples soucis techniques, notamment sur la fiabilité du système de parachutes font que la sonde n'était pas prête pour les lancements prévus de mai 2018 puis de juillet 2020. La mission est désormais planifiée pour la fenêtre de lancement suivante, celle de 2022.
 
 
Son but principal sera de prélever des carottes de sol et de roches sur des emplacements qui ont été favorables à l'apparition de la vie et qui en conserveraient des traces. Ces échantillons seront ramenés sur Terre par une future mission de retour d'échantillons dont les caractéristiques et le planning restent à définir.
 
 
L'analyse d'images des profondeurs de Valles Marineris, le grand canyon martien, incite la science à y rechercher des indices d'activité biologique ancienne sur Mars.
 
 
Une animation présente les moments clés de la campagne Mars Sample Return, depuis l'atterrissage sur Mars et la sécurisation des tubes d'échantillons jusqu'à leur lancement vers la Terre.
 
 
La sonde Mars Express de l'ESA a révélé que Mars produit des modèles de nuages étonnamment semblables à ceux de la Terre, évoquant ceux des régions tropicales de notre planète.
   
 
L'ingénieur en chef Bob Balaram est le principal concepteur de l'hélicoptère Ingenuity qui évolue sur Mars depuis avril 2021. Il vient de dévoiler le design des futurs drones martiens.
 
 
Un survol récent de Phobos, la plus grande lune martienne, a permis de tester l'une des dernières améliorations de l'instrument MARSIS sur la sonde européenne Mars Express.
 
 
Pour la première fois depuis sa mise en orbite autour de Mars il y a 8 ans, la sonde MAVEN a été témoin de deux types d'aurores ultraviolettes simultanées, causées par des tempêtes solaires.
   
 
Sans tectonique des plaques, l’histoire de la croûte de Mars semblait simple à comprendre. Une nouvelle étude suggère cependant que sa formation pourrait être plus complexe que prévu.
 
 
La NASA continue de rechercher sur Mars des traces organiques ou minérales dont l'origine ne peut s'expliquer autrement que par la présence de structures ou d'activités biologiques.
 
 
Capturée le 1er novembre 2022 par le rover Perseverance, cette photo laisse entrevoir une forme rocheuse qui évoque celle d'une pyramide. Serait-ce la preuve d'une intelligence extraterrestre ?
   
 
Perseverance sillonne le cratère Jezero en carottant des échantillons de roche, qui seront stockés en surface puis rapportés sur Terre en 2033. La NASA a sélectionné le site de récupération.
 
 
Des chercheurs américains ont dévoilé une nouvelle preuve de la présence d'un ancien océan sur Mars, qui se serait formé il y a 3,5 milliards d'années, durant la période du Noachien/Hespérien.
 
 
La Russie devait fournir la fusée et la plate-forme d’atterrissage du programme ExoMars. Moscou étant désormais hors course, l’ESA cherche un moyen de poser son rover Rosalind Franklin.
   
 
La NASA a dévoilé un film sur son rover Opportunity, qui aura foulé le sol de Mars pendant 15 ans. Le film documentaire arrivera sur Amazon Prime Video le 23 novembre 2022.
 
 
Et si le meilleur moyen d'atterrir sur Mars était de s'écraser au sol ? Ce prototype d'atterrisseur utilise une base pliable en forme d'accordéon qui absorbe l'énergie d'un choc violent.
 
 
Après avoir voyagé cet été à travers un passage étroit bordé de sable, Curiosity est récemment arrivé dans une zone contenant des sulfates, longtemps convoitée pour ses minéraux salés.