L'érosion martienne a sculpté ce rocher en forme de balle

Sylvie Montard - 6 juin 2022


Crédits: NASA/JPL-Caltech/ASU
 
Avec près de 12 kilomètres parcourus depuis son atterrissage, Perseverance a débuté l'exploration des roches sédimentaires de l'ancien delta du cratère Jezero. Ce site très spécifique est l'objectif principal de la mission du rover américain, qui espère dénicher d'anciennes traces de vie sur Mars.
 
Comme sur beaucoup d'autres sites déjà explorés sur Mars, l'érosion des vents martiens offrent parfois aux reliefs des formes insolites, comme ce rocher qui semble maintenir en équilibre une balle posée sur son sommet. Perseverance devrait sans aucun doute rencontrer prochainement d'autres étranges rochers.


Le rover Perseverance a acquis cette image le 5 juin 2022 à l'aide de sa caméra Mastcam-Z. Crédits: NASA/JPL-Caltech/ASU

Perseverance a donc commencé son ascension du delta, observant par télédétection de petites portions de couches rocheuses affleurantes, à la recherche d'une cible pour prélever un échantillon. Le robot explore une zone baptisée Shenandoah, comme le parc national éponyme situé dans l'état de Virginie aux Etats-Unis.
 
Le 19 mai dernier, Perseverance a sélectionné lui-même deux cibles rocheuses, puis tiré avec le laser de sa SuperCam pour déterminer leurs compositions chimiques. En temps normal, cet exercice est effectué par l'équipe du rover sur Terre, qui choisit les cibles pour les analyser le lendemain.


Image Navcam utilisée par le logiciel embarqué AEGIS pour sélectionner deux cibles rocheuses à tirer par le laser SuperCam pour analyse chimique. Crédits: NASA/JPL-Caltech

Quand Perseverance choisit ses propres cibles, il peut les tirer au laser plusieurs heures avant que l'équipe du rover sur Terre n'ait le temps de recevoir et d'analyser les images Navcam du nouvel emplacement et de sélectionner des cibles. En obtenant immédiatement les résultats de la SuperCam permet aux chercheurs de la NASA de prendre des décisions sur d'autres analyses avant que le rover ne se déplace à nouveau.
 
Le logiciel qui permet cette sélection de cibles s'appelle "Autonomous Exploration for Gathering Augmented Science", ou AEGIS, et a été développé au JPL. Il analyse les images Navcam capturées par Perseverance pour trouver des roches et les prioriser pour une analyse en fonction de la taille, de la luminosité et de plusieurs autres caractéristiques.


Crédit: NASA

Après avoir peaufiné plusieurs paramètres lors de tests successifs, le laser a été utilisé pour la première fois par AEGIS fin mai 2022. L'équipe de Perseverance prévoit d'utiliser fréquemment ce logiciel pour fournir des données plus rapidement sur la composition des roches sélectionné par le rover.
 

Source: marsdaily.com
 
   
 
 
Une occultation de Mars par notre Lune va se produire dans la nuit du 7 au 8 décembre prochain. Ce spectacle astronomique est rarement visible en France.
 
 
L'analyse d'images des profondeurs de Valles Marineris, le grand canyon martien, incite la science à y rechercher des indices d'activité biologique ancienne sur Mars.
 
 
Une animation présente les moments clés de la campagne Mars Sample Return, depuis l'atterrissage sur Mars et la sécurisation des tubes d'échantillons jusqu'à leur lancement vers la Terre.
   
 
La sonde Mars Express de l'ESA a révélé que Mars produit des modèles de nuages étonnamment semblables à ceux de la Terre, évoquant ceux des régions tropicales de notre planète.
 
 
L'ingénieur en chef Bob Balaram est le principal concepteur de l'hélicoptère Ingenuity qui évolue sur Mars depuis avril 2021. Il vient de dévoiler le design des futurs drones martiens.
 
 
Un survol récent de Phobos, la plus grande lune martienne, a permis de tester l'une des dernières améliorations de l'instrument MARSIS sur la sonde européenne Mars Express.
   
 
Pour la première fois depuis sa mise en orbite autour de Mars il y a 8 ans, la sonde MAVEN a été témoin de deux types d'aurores ultraviolettes simultanées, causées par des tempêtes solaires.
 
 
Sans tectonique des plaques, l’histoire de la croûte de Mars semblait simple à comprendre. Une nouvelle étude suggère cependant que sa formation pourrait être plus complexe que prévu.
 
 
La NASA continue de rechercher sur Mars des traces organiques ou minérales dont l'origine ne peut s'expliquer autrement que par la présence de structures ou d'activités biologiques.
   
 
Capturée le 1er novembre 2022 par le rover Perseverance, cette photo laisse entrevoir une forme rocheuse qui évoque celle d'une pyramide. Serait-ce la preuve d'une intelligence extraterrestre ?
 
 
Perseverance sillonne le cratère Jezero en carottant des échantillons de roche, qui seront stockés en surface puis rapportés sur Terre en 2033. La NASA a sélectionné le site de récupération.
 
 
Des chercheurs américains ont dévoilé une nouvelle preuve de la présence d'un ancien océan sur Mars, qui se serait formé il y a 3,5 milliards d'années, durant la période du Noachien/Hespérien.
   
 
La Russie devait fournir la fusée et la plate-forme d’atterrissage du programme ExoMars. Moscou étant désormais hors course, l’ESA cherche un moyen de poser son rover Rosalind Franklin.
 
 
La NASA a dévoilé un film sur son rover Opportunity, qui aura foulé le sol de Mars pendant 15 ans. Le film documentaire arrivera sur Amazon Prime Video le 23 novembre 2022.
 
 
Et si le meilleur moyen d'atterrir sur Mars était de s'écraser au sol ? Ce prototype d'atterrisseur utilise une base pliable en forme d'accordéon qui absorbe l'énergie d'un choc violent.