Le regain d'intérêt pour Mars (1996-2005)

Au cours des années 1990, l'exploration de Mars rencontre plusieurs échecs. En dix ans, sept sondes spatiales connaissent un destin fatal, perdues à jamais dans l'espace: les deux sondes soviétiques du programme Phobos en 1988, la sonde Mars Observer lancée en 1992 par la NASA, la sonde soviétique Mars 96 développée en collaboration avec l'Europe en 1996, les sondes américaines Mars Climate Orbiter et Mars Polar Lander en 1998, et la sonde japonaise Nozomi, également en 1998.
Ces multiples échecs ne découragent pas pour autant les scientifiques, et la NASA réussit néanmoins a déposer sur le sol martien son petit rover Sojourner par Mars Pathfinder en 1996. La même année, l'orbiteur Mars Global Surveyor parvient à atteindre Mars et à collecter des données détaillées sur la planète rouge durant neuf années.
Les années 2000 apportent une moisson de découvertes et de succès plus importantes, avec des missions à budget certes restreint, mais très instructive, notamment sur la présence passée et présente d'eau sur Mars. Les sondes 2001 Mars Odyssey en 2001, Mars express en 2003, Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) en 2005, ainsi que les deux rovers Opportunity et Spirit issus du programme Mars Exploration Rover en 2003 permettent d'esquisser l'histoire géologique et climatique de Mars.

 
Sondes et rovers de 1996 à 2005
Cliquer sur les images pour consulter la description complète
 
 
En novembre 1996, la NASA et le JPL s'intéresse de nouveau à Mars, après 20 ans d'absence, avec Mars Global Surveyor, qui possède à son actif de nombreuses découvertes. La caméra MOC a ainsi imagé des traces d'écoulements récents. Des preuves de la présence d'eau dans un passé bien plus lointain ont également été observées.
 
 
La mission Pathfinder a été un véritable succès. Sur une durée de 3 mois, 16000 images de la surface de Mars ont été prises par la caméra de l'atterrisseur, et 8,5 millions de mesures concernant la température, la pression et les vents martiens. Sojourner est le premier rover à se déplacer sur le sol de Mars.
 
 
Mars Odyssey a participé au choix et à la caractérisation des sites d'atterrissage des rovers Spirit et Opportuniy, et le relais radio de la sonde a retransmis vers la Terre 90 % de leurs données, faisant de Mars Odyssey le premier élément d'un réseau de télécommunication martien.
 
 
Lancée le 2 juin 2003, cette sonde est la première mission d'exploration d'une autre planète du système solaire lancée par l'Agence européenne. La sonde comprend un orbiteur et un petit atterrisseur, Beagle 2, chargé de se poser sur la surface et de déceler d'éventuelles traces de vie.
 
 
Spirit est arrivé à la surface de Mars le 3 janvier 2004. Ce fut le début de sa mission primaire de 90 sols. Le rover n'était pas sensé survivre au-delà mais des événements de nettoyage des cellules solaires ont permis de prolonger sa mission, jusqu'en 2010.
 
 
Opportunity a atterri sur Mars dans la région équatoriale de Terra Meridiani. Conçu pour analyser géologiquement le sol martien, le robot était programmé pour ne fonctionner que 90 sols. Il a survécu près de 15 ans, jusqu'en juin 2018, où une tempête a eu raison de lui. Suite à cela, il n'a émis plus aucun signal.
 
 
L'orbiteur disposait du télescope HIRISE permettant d'obtenir des images avec une résolution de 20 à 30 cm. MRO était équipé d'un système de télécommunications et à jouer le rôle de relais pour les données collectées par les atterrisseurs et rovers posés sur Mars tels que Phoenix et Curiosity. 

(heure de Paris)
Lever de Mars: 14h21
Coucher de Mars: 3h36
Distance Terre-Mars
100,8 millions de km

Arrivée du rover
Perseverance
sur Mars dans


 
   
 
Des rovers de toutes tailles circulent sur Mars, mais ils ne sont pas aussi mignons que le nouveau rover ExoMy de l’Agence Spatiale Européenne, à fabriquer soi-même grâce à une imprimante 3D.
 
 
Une équipe d'ingénieurs américains a validé un système d'électrolyse de la saumure dans des conditions martiennes typiques.
 
 
Des experts en géologie et planétologie testent à Chypre des équipements destinés à dater les roches sur Mars, géologiquement similaire à celle de l'île méditerranéenne.
   
 
Curiosity, a pris bon nombre de photos du sol, près du mont Sharp. Le cratère de Gale, présente de nombreuses traces fossiles d’anciens courants d’eau, comme des vagues figées dans la pierre.
 
 
Le 12 novembre 2020, l’astronome amateur Ethan Chappel a découvert l’émergence d’une tempête sur Mars, non loin de Valles Marineris.
 
 
Le rover Perseverance évolue dans l'espace interplanétaire, en direction de Mars. L'un de ses microphones a pu réaliser un enregistrement du bruit de ses rouages pendant ce voyage.
 
 
En 2019, l’Agence spatiale européenne était en difficulté après deux échecs consécutifs avec les parachutes de son rover Rosalind Franklin, qui doivent le ralentir dans sa chute.
 
 
Découverte en 2011 au Maroc, elle dévoile des données du plus profond de la planète Mars et indiquent que le centre de la planète ne s'est quasiment pas modifié depuis sa formation.
 
 
Lors de sa récente opposition, Mars a été activement observée au Pic du Midi, permettant de réaliser une vue globale sous la forme d’une carte et d’une animation.
 
 
Les photos d’un étonnant triplet de cratères sur Mars ont récemment été dévoilées par L’ESA. Ces nouvelles photographies viennent enrichir nos connaissances de la planète rouge.
 
 
SpaceX semble estimer que c'est à lui de décider l'organisation juridique et politique d'une colonie sur Mars, si la firme en est à l'origine. Mais dans les faits, c'est moins évident.
 
 
Une étude des données de la sonde indienne MOM et de sa consœur américaine Maven montre que, lors de la tempête de poussières planétaire de 2018, l'atmosphère de Mars s'échappait plus vite.
 
 
L'autosuffisance en terme de nourriture sera l'un des enjeux majeurs pour maintenir une présence humaine sur Mars en parfaite autonomie.
 
 
Le concept, développé en partenariat avec la NASA, promet non seulement une poussée plus élevée par rapport à celle des fusées traditionnelles, mais aussi plus de fiabilité.
 
 
Le rover Perseverance est désormais à la moitié de son voyage en direction de Mars, a annoncé la NASA le 27 octobre 2020. Encore 235,4 millions de kilomètres et il arrivera à destination.
 
 
La NASA a publié une magnifique illustration du cratère Jezero quand la planète Mars possédait encore de l'eau liquide à sa surface.
 
 
L'équipe du Flight Mission Support Center du centre de recherche Langley de la NASA a reçu des données du vaisseau spatial pour la première fois depuis son lancement en juillet 2020.
 
 
Une caméra sur le bras d'InSight a récemment pris des images du trou de « la taupe » désormais partiellement rempli, ne montrant que l'attache scientifique de l'appareil dépassant du sol.