La sonde InSight est sur le point de rendre l'âme

Sylvie Montard - 22 mai 2022


Les panneaux solaires d'InSight sont recouverts de poussière. L'image date du 24 avril 2022. Crédits: NASA/JPL-Caltech

 
La mission InSight vit probablement ses dernier jours sur Mars. La NASA a annoncé le 17 mai 2022 qu'elle devra mettre un terme à la mission de son atterrisseur avant la fin de l'année. La poussière martienne qui s'est accumulée sur les panneaux solaires et un ciel plus sombre sur Mars empêchent d'alimenter correctement la sonde en énergie.
 
« Comme mes niveaux de puissance diminuent en raison de la poussière sur mes panneaux solaires, mon équipe a mis en place mes plans de retraite », dévoile l'agence spatiale américaine sur le compte Twitter d'InSight. La NASA arrêtera donc progressivement les instruments de la sonde, dont le sismomètre et le bras robotisé d’InSight.


Comparaison des panneaux solaires d'InSight entre le début de sa mission et près de 20 mois plus tard. Crédits : NASA/JPL-Caltech

Les activités scientifiques cesseront dans le courant de l'été 2022. InSight pourra cependant continuer à communiquer et envoyer quelques photos. Puis en décembre, l'atterrisseur cessera complètement de fonctionner, pour devenir silencieux comme ses prédecesseurs, Phoenix, Spirit et Opportunity.
 
L'équipe scientifique d'InSight aura encore du pain sur la planche pendant au moins six mois supplémentaires, pour achever la collecte et l'analyse des données enregistrées sur la sonde. Elles s'ajouteront aux trois années et demie de données recueillies et disponibles pour l'ensemble de la communauté scientifique.


InSight produit dix fois moins d'énergie aujourd'hui qu'au début de sa mission en novembre 2018. Crédits : NASA/JPL-Caltech


InSight devait initialement travailler jusqu'en 2021. Mais la NASA a estimé que la sonde avait encore du potentiel, prolongeant la mission au moins jusqu’en décembre 2022. Malheureusement, comme tous les engins fonctionnant à l'énergie solaire sur Mars, InSight a subi les conditions difficiles de la planète rouge.
 
La capacité de charge actuelle de l'atterrisseur atteint seulement 10% de sa puissance d'origine. Les deux panneaux solaires d'InSight produisaient au début de sa mission environ 5000 Wh par jour martien, soit l'énergie nécessaire pour alimenter un four électrique pendant près de deux heures. Aujourd'hui, ils fournissent quotidiennement 500 Wh.


Le sismomètre d'InSight a permis aux scientifiques de mieux comprendre la formation des planètes de notre système solaire. Crédits: NASA/JPL-Caltech

À ce jour, InSight a détecté plus de 1300 séismes martiens, dont un de magnitude 5, le plus important jamais signalé sur une autre planète. Cette mission a permis aux scientifiques d'évaluer l'épaisseur de la croûte martienne à 10 km près, ainsi que la taille de son noyau à 50 km près. « Ces informations particulières nous permettent maintenant de revenir en arrière et d'examiner nos modèles de formation planétaire, de voir comment les planètes ont évolué à partir d'un nuage de poussière tournant autour du soleil », explique Bruce Banerdt, chercheur principal d'InSight au Jet Propulsion Laboratory de la NASA.
 
Source: marsdaily.com
 
   
 
 
Une expérience de laboratoire suggère que les rovers opérant sur Mars devront probablement creuser à au moins deux mètres de profondeur pour trouver des signes de vie ancienne.
 
 
Des chercheurs ont identifié des microbes dans l’une des sources d’eau les plus froides du monde. Les exobiologistes estime que des conditions de vie similaires pourraient exister sur Mars.
 
 
Sur Mars, Perseverance a encore rencontré un étrange objet. Dans l’une des nombreuses images prises par le robot, le 23 juin 2022, on distingue un objet inhabituel posé sur le sol de Mars.
   
 
Les roches de Hogwallow Flats semblent être à grain fin, ce qui est passionnant pour les scientifiques, car elles ont de meilleures chances de préserver des preuves de vie passée sur Mars.
 
 
La Chine prévoit de rapporter ses premiers échantillons martiens en 2031, soit deux ans avant la NASA et l’Agence spatiale européenne (ESA) dans le cadre de leur mission conjointe.
 
 
Une météorite martienne suggère que la planète rouge se serait formée très vite, et que l’atmosphère aurait évolué d’une manière mystérieuse.
   
 
Malgré des conditions hivernales rudes et un capteur défaillant, Ingenuity est parvenu à effectuer un déplacement supplémentaire, le 29ème, pour se rapprocher du rover Perseverance.
 
 
Le rover Perseverance gravit peu à peu le delta de l'ancienne rivière qui se jetait autrefois dans le cratère Jezero. Le 13 juin 2022, il a photographié un étrange objet coincé contre un rocher.
 
 
Avec ses paysages orange-brun s'étendant à perte de vue, Mars n'est pas réputée pour son apparence colorée. Mais certains reliefs sont néanmoins riches en couleurs selon les normes martiennes.
 
 
Cette animation interactive, composées de photos prises par Ingenuity le 20 avril 2022, permet d’explorer le lieu où la coque et le bouclier de Perseverance se sont écrasés sur le sol de Mars.
 
 
Perseverance a débuté l'exploration des roches sédimentaires de l'ancien delta du cratère Jezero. L'érosion des vents de Mars donnent parfois aux reliefs des formes insolites.
 
 
Comment choisir une roche sur Mars ? Parfois, ce n'est pas nécessaire, c'est elle qui vous choisit. Depuis 4 mois, Perseverance a un compagnon de route inattendu, installé dans l'une de ses roues.
 
 
En 15 mois d'exploration dans le cratère Jezero, le rover Perseverance a observé quotidiennement des "diables de poussière", confirmant l'activité intense de ce phénomène dans cette région.
 
 
Une nouvelle étude montre comment les futurs habitants de la planète rouge pourraient s'appuyer sur une source d'énergie solaire ou nucléaire, selon l'endroit où ils s'installent.
 
 
Les paréidolies martiennes remonte à 1877, quand les astronomes aperçoivent dans leur télescope des canaux. Internet a boosté cette tradition à trouver des formes dans les roches de Mars.