La sonde InSight est sur le point de rendre l'âme

Sylvie Montard - 22 mai 2022


Les panneaux solaires d'InSight sont recouverts de poussière. L'image date du 24 avril 2022. Crédits: NASA/JPL-Caltech

 
La mission InSight vit probablement ses dernier jours sur Mars. La NASA a annoncé le 17 mai 2022 qu'elle devra mettre un terme à la mission de son atterrisseur avant la fin de l'année. La poussière martienne qui s'est accumulée sur les panneaux solaires et un ciel plus sombre sur Mars empêchent d'alimenter correctement la sonde en énergie.
 
« Comme mes niveaux de puissance diminuent en raison de la poussière sur mes panneaux solaires, mon équipe a mis en place mes plans de retraite », dévoile l'agence spatiale américaine sur le compte Twitter d'InSight. La NASA arrêtera donc progressivement les instruments de la sonde, dont le sismomètre et le bras robotisé d’InSight.


Comparaison des panneaux solaires d'InSight entre le début de sa mission et près de 20 mois plus tard. Crédits : NASA/JPL-Caltech

Les activités scientifiques cesseront dans le courant de l'été 2022. InSight pourra cependant continuer à communiquer et envoyer quelques photos. Puis en décembre, l'atterrisseur cessera complètement de fonctionner, pour devenir silencieux comme ses prédecesseurs, Phoenix, Spirit et Opportunity.
 
L'équipe scientifique d'InSight aura encore du pain sur la planche pendant au moins six mois supplémentaires, pour achever la collecte et l'analyse des données enregistrées sur la sonde. Elles s'ajouteront aux trois années et demie de données recueillies et disponibles pour l'ensemble de la communauté scientifique.


InSight produit dix fois moins d'énergie aujourd'hui qu'au début de sa mission en novembre 2018. Crédits : NASA/JPL-Caltech


InSight devait initialement travailler jusqu'en 2021. Mais la NASA a estimé que la sonde avait encore du potentiel, prolongeant la mission au moins jusqu’en décembre 2022. Malheureusement, comme tous les engins fonctionnant à l'énergie solaire sur Mars, InSight a subi les conditions difficiles de la planète rouge.
 
La capacité de charge actuelle de l'atterrisseur atteint seulement 10% de sa puissance d'origine. Les deux panneaux solaires d'InSight produisaient au début de sa mission environ 5000 Wh par jour martien, soit l'énergie nécessaire pour alimenter un four électrique pendant près de deux heures. Aujourd'hui, ils fournissent quotidiennement 500 Wh.


Le sismomètre d'InSight a permis aux scientifiques de mieux comprendre la formation des planètes de notre système solaire. Crédits: NASA/JPL-Caltech

À ce jour, InSight a détecté plus de 1300 séismes martiens, dont un de magnitude 5, le plus important jamais signalé sur une autre planète. Cette mission a permis aux scientifiques d'évaluer l'épaisseur de la croûte martienne à 10 km près, ainsi que la taille de son noyau à 50 km près. « Ces informations particulières nous permettent maintenant de revenir en arrière et d'examiner nos modèles de formation planétaire, de voir comment les planètes ont évolué à partir d'un nuage de poussière tournant autour du soleil », explique Bruce Banerdt, chercheur principal d'InSight au Jet Propulsion Laboratory de la NASA.
 
Source: marsdaily.com
 
   
 
 
Une occultation de Mars par notre Lune va se produire dans la nuit du 7 au 8 décembre prochain. Ce spectacle astronomique est rarement visible en France.
 
 
L'analyse d'images des profondeurs de Valles Marineris, le grand canyon martien, incite la science à y rechercher des indices d'activité biologique ancienne sur Mars.
 
 
Une animation présente les moments clés de la campagne Mars Sample Return, depuis l'atterrissage sur Mars et la sécurisation des tubes d'échantillons jusqu'à leur lancement vers la Terre.
   
 
La sonde Mars Express de l'ESA a révélé que Mars produit des modèles de nuages étonnamment semblables à ceux de la Terre, évoquant ceux des régions tropicales de notre planète.
 
 
L'ingénieur en chef Bob Balaram est le principal concepteur de l'hélicoptère Ingenuity qui évolue sur Mars depuis avril 2021. Il vient de dévoiler le design des futurs drones martiens.
 
 
Un survol récent de Phobos, la plus grande lune martienne, a permis de tester l'une des dernières améliorations de l'instrument MARSIS sur la sonde européenne Mars Express.
   
 
Pour la première fois depuis sa mise en orbite autour de Mars il y a 8 ans, la sonde MAVEN a été témoin de deux types d'aurores ultraviolettes simultanées, causées par des tempêtes solaires.
 
 
Sans tectonique des plaques, l’histoire de la croûte de Mars semblait simple à comprendre. Une nouvelle étude suggère cependant que sa formation pourrait être plus complexe que prévu.
 
 
La NASA continue de rechercher sur Mars des traces organiques ou minérales dont l'origine ne peut s'expliquer autrement que par la présence de structures ou d'activités biologiques.
   
 
Capturée le 1er novembre 2022 par le rover Perseverance, cette photo laisse entrevoir une forme rocheuse qui évoque celle d'une pyramide. Serait-ce la preuve d'une intelligence extraterrestre ?
 
 
Perseverance sillonne le cratère Jezero en carottant des échantillons de roche, qui seront stockés en surface puis rapportés sur Terre en 2033. La NASA a sélectionné le site de récupération.
 
 
Des chercheurs américains ont dévoilé une nouvelle preuve de la présence d'un ancien océan sur Mars, qui se serait formé il y a 3,5 milliards d'années, durant la période du Noachien/Hespérien.
   
 
La Russie devait fournir la fusée et la plate-forme d’atterrissage du programme ExoMars. Moscou étant désormais hors course, l’ESA cherche un moyen de poser son rover Rosalind Franklin.
 
 
La NASA a dévoilé un film sur son rover Opportunity, qui aura foulé le sol de Mars pendant 15 ans. Le film documentaire arrivera sur Amazon Prime Video le 23 novembre 2022.
 
 
Et si le meilleur moyen d'atterrir sur Mars était de s'écraser au sol ? Ce prototype d'atterrisseur utilise une base pliable en forme d'accordéon qui absorbe l'énergie d'un choc violent.