La première mission habitée sur Mars de la NASA prend forme

Sylvie Montard - 26 mai 2022



 
Au-delà du projet Artemis qui consiste à envoyer un équipage sur le sol lunaire d'ici 2025, c'est bien l'exploration martienne par l'Homme que vise la NASA. Les ambitions de l'agence spatiale américaine se sont confirmées récemment, avec une ébauche d'une première mission habitée sur la planète rouge.
 
Les premiers pas de l'humanité sur Mars devraient se produire vers la fin des années 2030, soit environ 12 à 15 ans après avoir (de nouveau) fouler le sol de la Lune. Mais les défis techniques et liés à la santé sont nombreux. Les futurs astronautes devront notamment contourner les contraintes de la microgravité (pendant le voyage), de la faible gravité martienne, et des radiations solaires et cosmiques.


Un rover pressurisé pourrait résoudre le problème de la faible gravité dans le cadre des futures missions sur Mars. Crédit: NASA

La première mission habitée sur Mars devrait durer 30 jours et impliquerait quatre personnes. Deux astronautes resteraient en orbite autour de la planète, dans le vaisseau spatial, tandis que deux autres personnes se poseraient à la surface de Mars. Pour compenser la faible gravité martienne, (environ trois fois moins importante que celle de la Terre), les astronautes vivraient dans un rover pressurisé. Ils pourraient alors effectuer plusieurs sorties extravéhiculaires pour explorer la surface.
 
Une mission robotique préalable serait envoyée en amont avec à son bord 25 tonnes de matériels et de fournitures, dont un véhicule d'ascension déjà alimenté, qui permettra aux explorateurs de quitter Mars pour rejoindre en orbite leurs collègues autour de la planète, et repartir vers la Terre.


Un véhicule d'ascension permettra aux explorateurs de quitter Mars pour rejoindre en orbite leurs collègues autour de la planète, et repartir vers la Terre. Crédit: NASA

La NASA a dévoilé les principales étapes de cette future mission martienne le mardi 17 mai 2022. Il s'agit d'une première ébauche qui sera soumis au grand public. Celui-ci aura la possibilité de donner son avis et d'apporter de nouvelles idées sur l'évolution de la planification, en complétant un formulaire disponible sur ce lien.
 
Un atelier sera également programmé en juin 2022 avec des partenaires de l’industrie et du monde universitaire américains. Plusieurs organisations internationales pourraient également intervenir lors d’un atelier en juillet.



La structure de cette première mission habitée sur Mars ressemble finalement aux missions lunaires Apollo. En attendant, la NASA se concentre sur le lancement de sa mission Artemis 1 pour se préparer aux missions habitées sur la Lune. Cette étape est indispensable pour se préparer aux futurs voyages vers Mars.
 

Source: sciencepost.fr
 
   
 
 
Une expérience de laboratoire suggère que les rovers opérant sur Mars devront probablement creuser à au moins deux mètres de profondeur pour trouver des signes de vie ancienne.
 
 
Des chercheurs ont identifié des microbes dans l’une des sources d’eau les plus froides du monde. Les exobiologistes estime que des conditions de vie similaires pourraient exister sur Mars.
 
 
Sur Mars, Perseverance a encore rencontré un étrange objet. Dans l’une des nombreuses images prises par le robot, le 23 juin 2022, on distingue un objet inhabituel posé sur le sol de Mars.
   
 
Les roches de Hogwallow Flats semblent être à grain fin, ce qui est passionnant pour les scientifiques, car elles ont de meilleures chances de préserver des preuves de vie passée sur Mars.
 
 
La Chine prévoit de rapporter ses premiers échantillons martiens en 2031, soit deux ans avant la NASA et l’Agence spatiale européenne (ESA) dans le cadre de leur mission conjointe.
 
 
Une météorite martienne suggère que la planète rouge se serait formée très vite, et que l’atmosphère aurait évolué d’une manière mystérieuse.
   
 
Malgré des conditions hivernales rudes et un capteur défaillant, Ingenuity est parvenu à effectuer un déplacement supplémentaire, le 29ème, pour se rapprocher du rover Perseverance.
 
 
Le rover Perseverance gravit peu à peu le delta de l'ancienne rivière qui se jetait autrefois dans le cratère Jezero. Le 13 juin 2022, il a photographié un étrange objet coincé contre un rocher.
 
 
Avec ses paysages orange-brun s'étendant à perte de vue, Mars n'est pas réputée pour son apparence colorée. Mais certains reliefs sont néanmoins riches en couleurs selon les normes martiennes.
 
 
Cette animation interactive, composées de photos prises par Ingenuity le 20 avril 2022, permet d’explorer le lieu où la coque et le bouclier de Perseverance se sont écrasés sur le sol de Mars.
 
 
Perseverance a débuté l'exploration des roches sédimentaires de l'ancien delta du cratère Jezero. L'érosion des vents de Mars donnent parfois aux reliefs des formes insolites.
 
 
Comment choisir une roche sur Mars ? Parfois, ce n'est pas nécessaire, c'est elle qui vous choisit. Depuis 4 mois, Perseverance a un compagnon de route inattendu, installé dans l'une de ses roues.
 
 
En 15 mois d'exploration dans le cratère Jezero, le rover Perseverance a observé quotidiennement des "diables de poussière", confirmant l'activité intense de ce phénomène dans cette région.
 
 
Une nouvelle étude montre comment les futurs habitants de la planète rouge pourraient s'appuyer sur une source d'énergie solaire ou nucléaire, selon l'endroit où ils s'installent.
 
 
Les paréidolies martiennes remonte à 1877, quand les astronomes aperçoivent dans leur télescope des canaux. Internet a boosté cette tradition à trouver des formes dans les roches de Mars.