La NASA analyse l'état de santé du drone Ingenuity


 
Les ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory de la NASA en Californie du Sud ont reçu le premier rapport de situation de l'hélicoptère Ingenuity, qui a atterri le 18 février 2021 dans le cratère Jezero,  attaché au ventre du rover Perseverance. Les données transmises via une connexion avec la sonde Mars Reconnaissance Orbiter qui orbite autour de la planète rouge indique que l'hélicoptère, qui restera attaché au rover pendant 30 à 60 jours, et sa station de base (un boîtier électrique sur le rover qui stocke et achemine les communications entre le drone et la Terre) fonctionnent comme prévu.
 
« Il y a deux éléments importants que nous recherchons dans les données: l'état de charge des batteries d'Ingenuity ainsi que la confirmation que la station de base fonctionne comme prévu, ordonnant aux chauffages de s'éteindre et de s'allumer pour maintenir l'électronique de l'hélicoptère dans les limites prévues. », a déclaré Tim Canham, responsable des opérations Ingenuity Mars Helicopter au JPL. « Les deux semblent très bien fonctionner. Avec ce rapport positif, nous commencerons la charge des batteries de l'hélicoptère. »
 
S'assurer qu'Ingenuity dispose de beaucoup d'énergie stockée à bord pour maintenir le chauffage et d'autres fonctions vitales tout en maintenant une santé optimale de la batterie est essentiel au succès de l'hélicoptère Mars. La mise en charge d'une heure augmentera les batteries du giravion à environ 30% de sa capacité totale. Quelques jours plus tard, Elles seront à nouveau chargées pour atteindre 35%, les futures sessions de charge étant planifiées chaque semaine pendant que l'hélicoptère reste attaché au rover. Les données reçues lors des prochaines sessions de charge seront comparées à celles effectuées pendant la traversée de l'espace vers Mars, une semaine seulement après le décollage de la mission Mars 2020.
Comme la plupart des giravions de 2 kilogrammes, les six batteries lithium-ion sont disponibles dans le commerce. Ils reçoivent actuellement des recharges de l'alimentation électrique du rover. Une fois Ingenuity déployé à la surface de Mars, les batteries de l'hélicoptère seront chargées uniquement par son propre panneau solaire.




L'hélicoptère disposera d'une fenêtre d'essai en vol expérimentale de 30 jours martiens (31 jours terrestres). Si Ingenuity survit à ses premières nuits martiennes glaciales (où les températures descendent jusqu'à moins 90°), l'équipe procédera au premier vol d'un drone sur un autre monde.
Si Ingenuity réussit à décoller et à planer lors de son premier vol, plus de 90% des objectifs du projet auront été atteints. Si le giravion atterrit avec succès et reste opérationnel, jusqu'à quatre autres vols pourraient être tentés, chacun s'appuyant sur le succès du dernier.
« Nous sommes en territoire inconnu, mais cette équipe est habituée à cela », a déclaré MiMi Aung, chef de projet pour l'hélicoptère Ingenuity Mars au JPL. « À peu près toutes les étapes d'ici à la fin de notre programme de démonstration en vol seront une première, et chacune doit réussir pour que nous puissions passer à la suivante. Nous allons profiter de cette bonne nouvelle pour le moment, mais nous devons ensuite nous remettre au travail. »
Les giravions de nouvelle génération, descendants d'Ingenuity, pourraient ajouter une dimension aérienne à l'exploration future de la planète rouge. Ces véhicules volants robotiques avancés offriraient un point de vue unique non fourni par les orbiteurs actuels en hauteur ou par les rovers et les atterrisseurs au sol, fournissant des images haute définition et une reconnaissance pour les robots ou les humains, et permettraient d'accéder à des terrains difficiles à atteindre pour les rovers.

 
   
 
 
Après avoir effectué son douzième carottage dans le sol martien, le rover Perseverance a détecté un étrange débris dans le système de prélèvement d'échantillons.
 
 
Fort du succès d'Ingenuity, la NASA a annoncé lors d'une conférence le 27 juillet 2022 le lancement de deux autres hélicoptères, dans le cadre de la mission de retour d'échantillons martiens.
 
 
Une nouvelle mission martienne est en préparation, baptisée Mars Life Explorer (MLE). Son objectif est de creuser profondément dans la glace de Mars pour y chercher des signes de vie.
   
 
Le rover Curiosity poursuit son ascension du Mont Sharp. Des rochers qui se sont détachés d'une falaise ont attiré l'attention de la NASA. L'un d'entre eux présente une forme très particulière.
 
 
Des chercheurs sont parvenus à localiser le site d’éjection de la météorite Black Beauty, fournissant des informations essentielles sur l’histoire magmatique et climatique de Mars.
 
 
Le rover Perseverance n'en finit pas de déceler d'étranges objets sur Mars, tandis qu'il cherche des formes de vie passées dans le delta du cratère Jezero. L'image date du 12 juillet 2022.
   
 
Jusqu'à présent, seuls des satellites, des rovers et un petit hélicoptère ont exploré la planète rouge. La NASA étudie un nouveau mode de déplacement pour explorer une zone méconnue.
 
 
La NASA publie chaque mois de nouvelles photos fascinantes de la surface de Mars, capturées par la puissante caméra haute résolution HiRISE de la sonde MRO (Mars Reconnaissance Orbiter).
 
 
Poser des hommes sur Mars nécessitera des charges utiles plus imposantes et plus lourdes, et un bouclier thermique beaucoup plus grand que ceux existant actuellement.
   
 
Curiosity continue de faire des découvertes intéressantes sur Mars. Les scientifiques ont récemment découvert un élément essentiel à la vie dans les échantillons prélevés par le rover.
 
 
Une expérience de laboratoire suggère que les rovers opérant sur Mars devront probablement creuser à au moins deux mètres de profondeur pour trouver des signes de vie ancienne.
 
 
Des chercheurs ont identifié des microbes dans l’une des sources d’eau les plus froides du monde. Les exobiologistes estime que des conditions de vie similaires pourraient exister sur Mars.
 
 
Sur Mars, Perseverance a encore rencontré un étrange objet. Dans l’une des nombreuses images prises par le robot, le 23 juin 2022, on distingue un objet inhabituel posé sur le sol de Mars.
 
 
Les roches de Hogwallow Flats semblent être à grain fin, ce qui est passionnant pour les scientifiques, car elles ont de meilleures chances de préserver des preuves de vie passée sur Mars.
 
 
La Chine prévoit de rapporter ses premiers échantillons martiens en 2031, soit deux ans avant la NASA et l’Agence spatiale européenne (ESA) dans le cadre de leur mission conjointe.