La NASA analyse l'état de santé du drone Ingenuity


 
Les ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory de la NASA en Californie du Sud ont reçu le premier rapport de situation de l'hélicoptère Ingenuity, qui a atterri le 18 février 2021 dans le cratère Jezero,  attaché au ventre du rover Perseverance. Les données transmises via une connexion avec la sonde Mars Reconnaissance Orbiter qui orbite autour de la planète rouge indique que l'hélicoptère, qui restera attaché au rover pendant 30 à 60 jours, et sa station de base (un boîtier électrique sur le rover qui stocke et achemine les communications entre le drone et la Terre) fonctionnent comme prévu.
 
« Il y a deux éléments importants que nous recherchons dans les données: l'état de charge des batteries d'Ingenuity ainsi que la confirmation que la station de base fonctionne comme prévu, ordonnant aux chauffages de s'éteindre et de s'allumer pour maintenir l'électronique de l'hélicoptère dans les limites prévues. », a déclaré Tim Canham, responsable des opérations Ingenuity Mars Helicopter au JPL. « Les deux semblent très bien fonctionner. Avec ce rapport positif, nous commencerons la charge des batteries de l'hélicoptère. »
 
S'assurer qu'Ingenuity dispose de beaucoup d'énergie stockée à bord pour maintenir le chauffage et d'autres fonctions vitales tout en maintenant une santé optimale de la batterie est essentiel au succès de l'hélicoptère Mars. La mise en charge d'une heure augmentera les batteries du giravion à environ 30% de sa capacité totale. Quelques jours plus tard, Elles seront à nouveau chargées pour atteindre 35%, les futures sessions de charge étant planifiées chaque semaine pendant que l'hélicoptère reste attaché au rover. Les données reçues lors des prochaines sessions de charge seront comparées à celles effectuées pendant la traversée de l'espace vers Mars, une semaine seulement après le décollage de la mission Mars 2020.
Comme la plupart des giravions de 2 kilogrammes, les six batteries lithium-ion sont disponibles dans le commerce. Ils reçoivent actuellement des recharges de l'alimentation électrique du rover. Une fois Ingenuity déployé à la surface de Mars, les batteries de l'hélicoptère seront chargées uniquement par son propre panneau solaire.




L'hélicoptère disposera d'une fenêtre d'essai en vol expérimentale de 30 jours martiens (31 jours terrestres). Si Ingenuity survit à ses premières nuits martiennes glaciales (où les températures descendent jusqu'à moins 90°), l'équipe procédera au premier vol d'un drone sur un autre monde.
Si Ingenuity réussit à décoller et à planer lors de son premier vol, plus de 90% des objectifs du projet auront été atteints. Si le giravion atterrit avec succès et reste opérationnel, jusqu'à quatre autres vols pourraient être tentés, chacun s'appuyant sur le succès du dernier.
« Nous sommes en territoire inconnu, mais cette équipe est habituée à cela », a déclaré MiMi Aung, chef de projet pour l'hélicoptère Ingenuity Mars au JPL. « À peu près toutes les étapes d'ici à la fin de notre programme de démonstration en vol seront une première, et chacune doit réussir pour que nous puissions passer à la suivante. Nous allons profiter de cette bonne nouvelle pour le moment, mais nous devons ensuite nous remettre au travail. »
Les giravions de nouvelle génération, descendants d'Ingenuity, pourraient ajouter une dimension aérienne à l'exploration future de la planète rouge. Ces véhicules volants robotiques avancés offriraient un point de vue unique non fourni par les orbiteurs actuels en hauteur ou par les rovers et les atterrisseurs au sol, fournissant des images haute définition et une reconnaissance pour les robots ou les humains, et permettraient d'accéder à des terrains difficiles à atteindre pour les rovers.

 
   
 
 



Créer un site
Créer un site