InSight a déjà battu un record pour son premier jour martien

Les dernières nouvelles de l'atterrisseur InSight sont très bonnes. La Nasa a pu déterminer dernièrement, via les premières données reçues et les photos du robot, que son environnement direct est conforme à ce qu'ils attendaient. Un vrai « bac à sable », idéal pour déployer ses deux principaux instruments scientifiques : le sismomètre Seis et la sonde HP3.
Comme prévu, InSight s'est donc posé dans la plaine volcanique d'Elysium Planitia (près de l'équateur), et heureusement au sein d'un petit cratère, peu profond, où traînent quelques pierres. Ils ont pu établir qu'il est incliné de 4 degrés, ce qui n'a rien de gênant pour ses futures opérations car ses concepteurs avaient prévu une inclinaison maximale de 15 degrés. « L'équipe scientifique espérait atterrir dans une zone sablonneuse avec peu de roches depuis que le site d'atterrissage avait été choisi, nous ne pourrions donc être plus heureux », s'est réjoui Tom Hoffman qui dirige la mission au JPL. Pas d'obstacles en vue.
Mais, si InSight s'était posé sur une pente plus raide, cela aurait vraiment posé problème pour l'installation de Seis et HP3, et peut-être même, selon la direction, que cela aurait nui à son approvisionnement en énergie solaire. Enfin, si le lander s'était retrouvé au milieu d'un grand nombre de rochers, cela n'aurait pas facilité le déploiement de ses instruments. C'est justement pour éviter cela et minimiser ces risques que les équipes scientifiques et techniques se sont mises d'accord pour le faire atterrir dans la plaine Elysium, l'un des endroits les plus plats de Mars.
Ajoutons enfin que, à peine arrivé sur Mars, InSight a déjà battu un record pour son premier jour martien. Ses panneaux solaires ont en effet produit plus d'énergie que tout autre véhicule posé sur Mars, a annoncé la Nasa. « C'est formidable d'obtenir notre premier record hors du monde lors de notre toute première journée complète sur Mars, a salué Tom Hoffman. Mais, mieux que de générer plus d'électricité que n'importe quelle mission auparavant, c'est ce qu'elle représente pour nos futures tâches d'ingénierie. Les 4.588 watts/heure que nous avons produit au cours du sol 1 signifient que nous avons suffisamment de ressources pour accomplir ses tâches et aller de l'avant dans notre mission scientifique ».
Tout cela est de bon augure pour cette grande mission chargée d'étudier l'intérieur de Mars.

Source : futura-sciences.com
 
   

(heure de Paris)
Lever de Mars: 6h49
Coucher de Mars: 15h49
Distance Terre-Mars
367,8 millions de km
 
   
 
 
À l’occasion de la Biennale des Arts Numériques 2021, l’artiste Luke Jerram a installé à Paris une reproduction géante de Mars au sein de la verrière 104, dans le 19ème arrondissement.
 
 
Avec ce 17ème vol, Ingenuity va poursuivre son voyage de retour vers Wright Brothers Field sur le site d'atterrissage d'Octavia E. Butler, au plus tôt le 5 décembre 2021.
 
 
La sonde européenne Mars Express et le rover chinois Zhurong ont réussi une série de tests de communications, bien que les systèmes radio de leurs instruments ne soient pas totalement compatibles.
   
 
Quelle est la position de chaque sonde et rover de la NASA sur Mars? Une modélisation de l'agence américaine permet de suivre en temps réel toutes les missions en cours sur la planète rouge.
 
 
Des chercheurs sont capables de décrire les deux cents premiers mètres de la croûte martienne en traçant les réverbérations du bruit du vent sur les couches de sol et de roches.
 
 
Le 23 novembre 2021, la NASA a publié une image remarquable prise par Curiosity sur le flanc du mont Sharp. Stupéfaits par sa beauté, les scientifiques de la mission l'ont diffusé sur leur site.
   
 
Six personnes reproduisant sur Terre les conditions de longue mission dans l'espace, ont vécu coupés du monde dans une « station martienne », dans le désert du Néguev, en Israël.
 
 
Pourquoi avoir creusé deux fois dans la même roche ? Le sujet semble en tout cas avoir un intérêt scientifique, pour que l’astromobile réalise deux forages dans la même cible.
 
 
La NASA a publié le 18 novembre 2021 une nouvelle vidéo montrant le décollage du drone martien Ingenuity lors de son 13ème vol effectué le 4 septembre 2021.
 
 
Le rover Perseverance a annoncé avoir creusé une partie d'une roche martienne. L'opération va permettre de savoir ce qu'il se cache à l'intérieur du sol de la planète.