Ingenuity a pris des photos spectaculaires du parachute échoué de Perseverance

Sylvie Montard - 28 avril 2022


Déploiement du parachute de Perseverance, lors de sa descente dans l'atmosphère de Mars, le 18 février 2021. Crédit: NASA/JPL-Caltech.

 
L'hélicoptère Ingenuity se porte à merveille et vient d'achever son 27ème vol le 24 avril 2022. Il continue de suivre le rover Perseverance, qui s'apprête à étudier le delta de l'ancienne rivière asséchée qui s'écoulait autrefois dans le cratère Jezero. Lors du 26ème vol, effectué le 20 avril, Ingenuity a photographié certains composants échoués au sol qui ont permis à Perseverance d'atterrir en toute sécurité sur Mars le 18 février 2021.
 
Un an après son premier vol, effectué le 19 avril 2021, Ingenuity s'est déplacé durant 2 minutes et 39 secondes, à 8 mètres d'altitude. Il a parcouru 192 mètres vers le sud-est et a pris sa première photo. Le giravion s'est ensuite dirigé vers le sud-ouest puis vers le nord-ouest, pour photographier des zones sélectionnées avec précision. Après avoir collecté une dizaine d'images, Ingenuity s'est ensuite dirigé vers l'ouest sur 75 mètres pour se rapprocher de Perseverance. L'hélicoptère aura parcouru au total une distance de 360 mètres lors de ce 26ème vol.


L'ombre d'Ingenuity projetée sur le sol de Mars, lors du 26ème vol, le 20 avril 2022. Crédit: NASA/JPL-Caltech.

« Pour obtenir les photos dont nous avions besoin, Ingenuity a fait beaucoup de manœuvres, mais nous étions confiants car il a déjà effectué des manœuvres compliquées sur les vols 10, 12 et 13 », a déclaré Håvard Fjær Grip, pilote en chef d'Ingenuity à JPL. Et le jeu en valait la chandelle, avec une opération réussie et fructueuse.
 
Ingenuity a ainsi pu photographier le parachute de Perseverance, gisant au sol. Il est encore fixé à la coque arrière en forme de cône qui protégeait le rover durant son voyage dans l'espace, et pendant sa descente vers la surface martienne le 18 février 2021. Le revêtement protecteur de la coque arrière semble être restée intact lors de l'entrée dans l'atmosphère de Mars. Beaucoup des 80 lignes de suspension à haute résistance reliant la coque arrière au parachute sont visibles et semblent aussi intactes. Étalé et couvert de poussière, seulement un tiers du parachute orange et blanc (de 21,5 mètres de large) est visible, mais la verrière ne montre aucun signe de dommages causés par le flux d'air au moment de son ouverture. Plusieurs semaines d'analyse seront nécessaires pour un verdict plus définitif.


La partie centrale de la coque arrière est encore intacte. Seuls les bords ont été endommagé lors de l'impact au sol. Crédit: NASA/JPL-Caltech.

Les images obtenues sont impressionnantes et pourraient apporter des informations précieuses pour les futures missions martiennes, dont la mission Mars Sample Return, chargée de ramener sur Terre des échantillons de roches prélevés par Perseverance. « La NASA a étendu les opérations d'Ingenuity pour effectuer des vols pionniers comme celui-ci », a déclaré Teddy Tzanetos, membre de l'équipe d'Ingenuity au Jet Propulsion Laboratory de la NASA en Californie du Sud.
 
Ingenuity a en effet la lourde responsabilité d'effectuer des vols de reconnaissance pour repérer de potentielles zones d'atterrissages dans le cadre de la mission Mars Sample Return. « Chaque fois qu'il se déplace dans l'atmosphère de Mars, Ingenuity couvre un nouveau terrain et offre une perspective qu'aucune mission martienne antérieure n'a pu réaliser. La demande de reconnaissance pour la mission Mars Sample Return est un parfait exemple de l'utilité d'engin aérien sur Mars. », ajoute Teddy Tzanetos.


Le parachute échoué de Perseverance est encore fixé à la coque arrière de protection. Crédit: NASA/JPL-Caltech.


Perseverance a bénéficié du meilleur atterrissage dans toute l'histoire de l'exploration martienne, avec des caméras montrant tout, de l'ouverture du parachute à l'instant où ses roues ont touché le sol de Mars. Mais les images d'Ingenuity offrent un point de vue différent. Elles renforcent le fait que les systèmes ont fonctionné comme prévu, et aideront sûrement à assurer des atterrissages encore plus sécurisés pour les futurs vaisseaux spatiaux.
 

Source: mars.nasa.gov
 
   

(heure de Paris)
Lever de Mars: 3h47
Coucher de Mars: 15h39
Distance Terre-Mars
223,2 millions de km
 
   
 
 
L’image a été prise par l’appareil photo à bord de Zhurong, peu de temps après son atterrissage sur Mars, mais elle n’avait pas encore été présentée au grand public.
 
 
L'atterrisseur InSight de la NASA ne pourra bientôt plus continuer à sonder l'intérieur de Mars. Ces panneaux solaires recouverts de poussière peinent de plus en plus à l'alimenter en énergie.
 
 
10 jours après avoir capturé l'image d'une étrange ouverture dans la roche, Curiosity récidive en photographiant à nouveau une roche insolite, qui évoque la tige d'une plante fossilisée.
   
 
Le 7 mai 2022, la photo d'une étrange cavité dans la roche capturée par Curiosity a provoqué un raz-de-marée de réactions sur les réseaux sociaux. Des géologues apportent une réponse.
 
 
Depuis le 3 mai 2022, Ingenuity souffre de plusieurs problèmes. La poussière martienne s’est accumulée sur ses panneaux solaires, rendant difficile la recharge de ses batteries.
 
 
Selon l’équipe chinoise, les instruments de Zhurong auraient analysé des minéraux soutenant la présence d’une quantité substantielle d’eau liquide il y a environ 700 millions d’années.
   
 
En mai 2022, le télescope HiRISE de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter a survolé la planète rouge, en collectant des photos mises en ligne par l'Université de l'Arizona.
 
 
Le 7 mai 2022, le rover a capturé une image intrigante qui évoque l'entrée d'une grotte. Elle présente une forme parfaitement rectangulaire, et semble avoir été façonnée par un maçon.
 
 
Présente depuis plus de trois ans sur Mars, la sonde InSight de la NASA a mesuré le 4 mai 2022 le plus grand séisme jamais détecté sur la planète rouge, d'une magnitude supérieure à 5.
 
 
Les scientifiques l’appellent "aurore discrète sinueuse". Cette bande de lumière semblable à un ver illumine le ciel en partant d’un des pôles pour atteindre la face cachée de Mars.
 
 
Ingenuity a photographié le parachute qui a aidé Perseverance à atterrir sur Mars et la coquille arrière en forme de cône qui protégeait le rover pendant sa descente vers la surface martienne.
 
 
InSight a enregistré ses deux plus grands événements sismiques à ce jour, de magnitude 4,2 et 4,1. Le premier s'est produit de l'autre côté de la planète, à l'opposé de l'atterrisseur.
 
 
Des données collectées par Curiosity renforcent l’hypothèse selon laquelle des lacs ont existé sur Mars. Des traces suggèrent qu’il y aurait eu des systèmes hydrothermaux comme sur Terre.
 
 
Les progrès techniques actuels rendent accessible la colonisation d’autres planètes. Mais est-ce souhaitable ? Le cinéaste Werner Herzog et son fils Rudolph partent en quête de réponses.
 
 
Des météorites récupérées dans la plaine australienne de Nullarbor contenaient des résidus organiques sous forme de microfossiles conservés dans des veines minérales au sein de la roche.