Ingenuity prépare son 20ème vol mais a bien failli devenir inutilisable

Sylvie Montard - 25 février 2022


Crédit : NASA/JPL-Caltech
 
Le vol 19 d'Ingenuity s'est terminé avec succès début février 2022, durant le 345ème sol (jour martien) de la mission du rover Perseverance, et a placé le petit hélicoptère en toute sécurité à environ 400 mètres au sud de la zone d'atterrissage de Perseverance. Mais ce vol a apporté son lot de défi et rappelé aux ingénieurs de la NASA que l'environnement martien peut être imprévisible.
 
Comme son compagnon Perseverance, Ingenuity rebrousse chemin depuis quelques semaines pour contourner l'est de la région de Séitah, un plateau rocheux surélevé qui masque la vue de la prochaine zone ciblée, le fameux delta de l'ancienne rivière qui se jetait autrefois dans le lac Jezero.
 
Comme indiqué dans notre précédent article, le vol 19 a été retardé en janvier 2022 par une tempête de poussière inattendue qui a provoqué une baisse significative de la densité de l'air et diminué la production d'énergie des panneaux solaires d'Ingenuity. Pendant ces intempéries martiennes, il a continué à communiquer avec Perseverance jusqu'à revenir à ses niveaux de production d'énergie habituels. La tempête de poussière a cependant laissé à l'équipe d'Ingenuity deux défis supplémentaires à relever : Une caméra de navigation encrassé et de la poussière dans le plateau cyclique, l'élément essentiel qui contrôle l'angle des pales du rotor.


Vue du sol de Mars sous le fuselage d'Ingenuity, après le vol 19. Crédit : NASA/JPL-Caltech

La comparaison des images de la caméra de navigation prises avant et après la tempête de poussière a révélé que la tempête a déposé des particules sur l'objectif de la caméra orientée vers le sol, en particulier en périphérie de son champ de vision. Ces grains de poussière posent problème car le logiciel de navigation visuel d'Ingenuity peut les confondre avec les caractéristiques réelles du sol de Mars, qu'il tente de suivre pendant le vol, ce qui peut entraîner des erreurs de navigation. Heureusement, le logiciel d'Ingenuity a fournit un outil pour résoudre son problème de caméra, en indiquant au système de navigation visuel d'ignorer certaines zones de l'image.
 
La tempête de poussière a également déposé de la poussière et du sable dans le plateau cyclique d'Ingenuity. Sur Mars comme sur Terre, les plateaux cycliques d'un hélicoptère sont très importants car ils contrôlent l'angle des pales du rotor, ce qui est essentiel pour un vol stable et contrôlé. Le problème du plateau cyclique d'Ingenuity a été détecté pour la première fois lorsque le giravion a signalé une panne lors de son premier auto-test de l'actionneur du plateau cyclique depuis la tempête de poussière du 28 janvier 2022. Les données ont révélé que les six servo-actionneurs du plateau cyclique connaissaient des niveaux inhabituels de résistance sur leur amplitude de mouvement.


Ensemble des plateaux cycliques d'Ingenuity. Crédit : NASA

Les expériences réalisées au cours du développement d'Ingenuity ont montré que son plateau cyclique devait être capable d'évacuer la poussière et le sable en effectuant des auto-test de rotation des pales à répétition. L'équipe d'Ingenuity a donc tenté cette opération, et les données ont montré une amélioration significative. La charge des servomoteurs d'Ingenuity semblaient presque identiques aux charges nominales observées avant la tempête de poussière. Ingenuity a ainsi été autorisé à effectuer le vol 19. Dans l'ensemble, le vol 19 a été semé d'embûches, mais Ingenuity a une fois de plus surmonté ces difficultés, secouant la poussière et s'extirpant du bassin sud de Séítah !


Carte du cratère Jezero. Crédit : NASA

L'équipe se prépare maintenant pour le vol 20, qui amènera Ingenuity jusqu'à la zone d'atterrissage de Perseverance, le d'Octavia E. Butler. De là, les deux partenaires robotiques commenceront à voyager vers le delta de la rivière Jezero. Bien qu'ils se dirigent tous les deux vers le même point, Ingenuity et Perseverance emprunteront des itinéraires différents pour se rendre au delta du fleuve : Perseverance contournera Séítah, et Ingenuity prendra un raccourci, volant vers le nord-ouest à travers Séítah. Le vol 20 emmènera Ingenuity juste au sud-ouest de son aérodrome d'origine, Wright Brothers Field. Cet emplacement servira de point de départ pour le voyage d'Ingenuity à travers Séítah. Pendant le vol 20, Ingenuity devrait parcourir 390 mètres, à une altitude de 10 mètres et une vitesse maximale de 4,5 mètres par seconde. Ce vol aura lieu avant fin février. Restez à l'écoute !

Source: mars.nasa.gov
 
   
 
 
Une occultation de Mars par notre Lune va se produire dans la nuit du 7 au 8 décembre prochain. Ce spectacle astronomique est rarement visible en France.
 
 
L'analyse d'images des profondeurs de Valles Marineris, le grand canyon martien, incite la science à y rechercher des indices d'activité biologique ancienne sur Mars.
 
 
Une animation présente les moments clés de la campagne Mars Sample Return, depuis l'atterrissage sur Mars et la sécurisation des tubes d'échantillons jusqu'à leur lancement vers la Terre.
   
 
La sonde Mars Express de l'ESA a révélé que Mars produit des modèles de nuages étonnamment semblables à ceux de la Terre, évoquant ceux des régions tropicales de notre planète.
 
 
L'ingénieur en chef Bob Balaram est le principal concepteur de l'hélicoptère Ingenuity qui évolue sur Mars depuis avril 2021. Il vient de dévoiler le design des futurs drones martiens.
 
 
Un survol récent de Phobos, la plus grande lune martienne, a permis de tester l'une des dernières améliorations de l'instrument MARSIS sur la sonde européenne Mars Express.
   
 
Pour la première fois depuis sa mise en orbite autour de Mars il y a 8 ans, la sonde MAVEN a été témoin de deux types d'aurores ultraviolettes simultanées, causées par des tempêtes solaires.
 
 
Sans tectonique des plaques, l’histoire de la croûte de Mars semblait simple à comprendre. Une nouvelle étude suggère cependant que sa formation pourrait être plus complexe que prévu.
 
 
La NASA continue de rechercher sur Mars des traces organiques ou minérales dont l'origine ne peut s'expliquer autrement que par la présence de structures ou d'activités biologiques.
   
 
Capturée le 1er novembre 2022 par le rover Perseverance, cette photo laisse entrevoir une forme rocheuse qui évoque celle d'une pyramide. Serait-ce la preuve d'une intelligence extraterrestre ?
 
 
Perseverance sillonne le cratère Jezero en carottant des échantillons de roche, qui seront stockés en surface puis rapportés sur Terre en 2033. La NASA a sélectionné le site de récupération.
 
 
Des chercheurs américains ont dévoilé une nouvelle preuve de la présence d'un ancien océan sur Mars, qui se serait formé il y a 3,5 milliards d'années, durant la période du Noachien/Hespérien.
   
 
La Russie devait fournir la fusée et la plate-forme d’atterrissage du programme ExoMars. Moscou étant désormais hors course, l’ESA cherche un moyen de poser son rover Rosalind Franklin.
 
 
La NASA a dévoilé un film sur son rover Opportunity, qui aura foulé le sol de Mars pendant 15 ans. Le film documentaire arrivera sur Amazon Prime Video le 23 novembre 2022.
 
 
Et si le meilleur moyen d'atterrir sur Mars était de s'écraser au sol ? Ce prototype d'atterrisseur utilise une base pliable en forme d'accordéon qui absorbe l'énergie d'un choc violent.