Ingenuity en sursis : les prochains mois vont être compliqués

Sylvie Montard - 17 mai 2022



 
Depuis son premier vol le 19 avril 2021, l'hélicoptère Ingenuity a dépassé toutes les espérances de la NASA, avec 28 déplacements dans l'atmosphère martienne. Le compagnon de Perseverance n'a pas connu de problèmes majeurs jusqu'au 3 mai dernier, où il a raté une session de communication prévue avec le rover, pour la première fois en plus d'un an d'opérations.
 
Ingenuity a permis d'en savoir plus sur les conditions de vol dans une atmosphère très différente de celle de la Terre. Les données de vol recueillies sont importantes pour la NASA, qui peut désormais envisager d'envoyer un engin volant plus sophistiqué et plus autonome lors de prochaines missions sur Mars. Mais les prouesses d'Ingenuity vont probablement s'achever, malgré tous les efforts de l'agence spatiale américaine.



Durant son 28ème déplacement, Ingenuity a survolé les traces de roues de Perseverance. Les images proviennent de la caméra de navigation, située dans le fuselage de l'hélicoptère et pointée directement vers le bas pour filmer le sol pendant le vol. Crédit: NASA/JPL-Caltech

Un problème d'alimentation a mis en difficulté l'hélicoptère, qui est devenu incapable de communiquer avec Perseverance. La poussière de Mars qui s'est accumulée sur les petits panneaux solaires du drone a rendu impossible la recharge totale de ses batteries. La NASA a même interrompu la mission du rover, pour rester à l'écoute d'Ingenuity.
 
Sans énergie électrique, l’ordinateur de bord et les radiateurs de l'hélicoptère se sont éteints dans la nuit. La NASA pense qu’Ingenuity est alors entré dans un état de faible consommation d’énergie à cause du manque de charge de ses six batteries lithium-ion. L'approche de l'hiver sur Mars est certainement responsable de ce désagrément. À cette période, la quantité de poussière augmente dans le ciel martien, et les températures deviennent très basses.


Les panneaux solaires d'Ingenuity se couvrent peu à peu de poussière, rendant difficile la charge de ses batteries. Crédit: NASA/JPL-Caltech

Il est malheureusement impossible de se débarrasser de cette poussière, car elle est chargée en électricité statique, et colle littéralement sur les panneaux solaires. Les vents martiens ne peuvent donc pas l'éliminer. Et balayer les panneaux solaires avec de petits pinceaux ne serait pas une meilleure solution, car la poussière sur Mars est très abrasive. Le balayage pourrait rayer et endommager les panneaux solaires.
 
Les radiateurs d'Ingenuity lui permettent de maintenir une température stable autour de ses batteries, et de prolonger leur durée de vie. Avec des simples alliages en lithium-ion, elles n'ont cependant pas été conçues pour fonctionner plus d’un an, et le froid extrême de Mars commence à les endommager. Le cerveau du drone, un processeur Snapdragon 801, souffre lui aussi beaucoup du froid, qui va s'accentuer ces prochains mois.


Positions d'Ingenuity et de Perseverance le 15 mai 2022. Environ 700 mètres séparent les deux robots. Crédit :NASA/JPL-Caltech

La connexion entre Ingenuity et Perseverance a finalement été rétablie deux jours plus tard, le 5 mai 2022. Mais l'hélicoptère reste en sursis, et devra résister aux conditions difficiles de l'hiver martien. Pour l'aider, la NASA a paramétré le déclenchement du chauffage quand la température de la batterie atteint -40°, au lieu de -15° initialement. Les radiateurs s'allumeront alors plus tardivement, afin d'économiser la charge de la batterie. Mais cette modification exposera un peu plus longtemps les composants d'Ingenuity au froid nocturne de Mars.
 

Source: marsdaily.com
 
   
 
 
Une occultation de Mars par notre Lune va se produire dans la nuit du 7 au 8 décembre prochain. Ce spectacle astronomique est rarement visible en France.
 
 
L'analyse d'images des profondeurs de Valles Marineris, le grand canyon martien, incite la science à y rechercher des indices d'activité biologique ancienne sur Mars.
 
 
Une animation présente les moments clés de la campagne Mars Sample Return, depuis l'atterrissage sur Mars et la sécurisation des tubes d'échantillons jusqu'à leur lancement vers la Terre.
   
 
La sonde Mars Express de l'ESA a révélé que Mars produit des modèles de nuages étonnamment semblables à ceux de la Terre, évoquant ceux des régions tropicales de notre planète.
 
 
L'ingénieur en chef Bob Balaram est le principal concepteur de l'hélicoptère Ingenuity qui évolue sur Mars depuis avril 2021. Il vient de dévoiler le design des futurs drones martiens.
 
 
Un survol récent de Phobos, la plus grande lune martienne, a permis de tester l'une des dernières améliorations de l'instrument MARSIS sur la sonde européenne Mars Express.
   
 
Pour la première fois depuis sa mise en orbite autour de Mars il y a 8 ans, la sonde MAVEN a été témoin de deux types d'aurores ultraviolettes simultanées, causées par des tempêtes solaires.
 
 
Sans tectonique des plaques, l’histoire de la croûte de Mars semblait simple à comprendre. Une nouvelle étude suggère cependant que sa formation pourrait être plus complexe que prévu.
 
 
La NASA continue de rechercher sur Mars des traces organiques ou minérales dont l'origine ne peut s'expliquer autrement que par la présence de structures ou d'activités biologiques.
   
 
Capturée le 1er novembre 2022 par le rover Perseverance, cette photo laisse entrevoir une forme rocheuse qui évoque celle d'une pyramide. Serait-ce la preuve d'une intelligence extraterrestre ?
 
 
Perseverance sillonne le cratère Jezero en carottant des échantillons de roche, qui seront stockés en surface puis rapportés sur Terre en 2033. La NASA a sélectionné le site de récupération.
 
 
Des chercheurs américains ont dévoilé une nouvelle preuve de la présence d'un ancien océan sur Mars, qui se serait formé il y a 3,5 milliards d'années, durant la période du Noachien/Hespérien.
   
 
La Russie devait fournir la fusée et la plate-forme d’atterrissage du programme ExoMars. Moscou étant désormais hors course, l’ESA cherche un moyen de poser son rover Rosalind Franklin.
 
 
La NASA a dévoilé un film sur son rover Opportunity, qui aura foulé le sol de Mars pendant 15 ans. Le film documentaire arrivera sur Amazon Prime Video le 23 novembre 2022.
 
 
Et si le meilleur moyen d'atterrir sur Mars était de s'écraser au sol ? Ce prototype d'atterrisseur utilise une base pliable en forme d'accordéon qui absorbe l'énergie d'un choc violent.