Ingenuity bat des records lors de son troisième vol sur Mars

Sylvie Montard - 26 avril 2021


Ingenuity en vol stationnaire au cours de son troisième vol le 25 Avril 2021, capturé par la caméra MastCam-Z de Perseverance. Crédits: NASA/JPL-Caltech
 
Lors de son troisième vol sur Mars le dimanche 25 avril 2021, Ingenuity a volé plus vite et plus loin que lors de tous les tests qu'il a subi sur Terre. L'hélicoptère s'est élevé de 5 mètres, la même altitude que son deuxième vol.
 
Il a ensuite parcouru environ 50 mètres, soit un peu plus de la moitié de la longueur d'un terrain de football, atteignant une vitesse maximale de 2 mètres par seconde. Après avoir reçu les données, l'équipe d'Ingenuity du Jet Propulsion Laboratory de la NASA en Californie du Sud était ravie de constater que l'hélicoptère sortait du champ de vision de Perseverance, qui a une nouvelle fois filmé les prouesses de son petit protégé.


Vue rapprochée du troisième décollage d'Ingenuity, alors qu'il s'apprête à parcourir 50 mètres sur sa gauche. Crédits: NASA/JPL-Caltech

« Le vol d'aujourd'hui s'est parfaitement déroulé comme prévu, et pourtant c'était tout simplement incroyable », a déclaré Dave Lavery, directeur du programme du Ingenuity au siège de la NASA à Washington. « Avec ce vol, nous démontrons des capacités exceptionnelles qui permettront d'ajouter une dimension aérienne aux futures missions sur Mars. »
 
Toujours stationné sur la zone d'observation baptisée "Van Zyl Overlook", et servant de station de base de communication, Perseverance a capturé une vidéo d'Ingenuity à l'aide de sa caméra Mastcam-Z. Dans les jours à venir, des segments de cette vidéo seront renvoyés sur Terre montrant la majeure partie du voyage de 80 secondes de l'hélicoptère dans sa zone de vol.


Crédits: NASA/JPL-Caltech

L'équipe d'Ingenuity a repoussé les limites de l'hélicoptère en ajoutant des instructions pour capturer plus de photos, y compris à partir de la caméra couleur, qui a capturé ses premières images. Comme pour tout ce qui concerne ces vols, l'objectif est de fournir des informations qui pourraient être utilisées par de futures missions aériennes.
 
La caméra de navigation noir et blanc de l'hélicoptère a quant à elle mis à l'épreuve le traitement embarqué de ces images. L'ordinateur de vol d'Ingenuity utilise les mêmes ressources que les caméras. Sur de plus grandes distances, plus d'images sont prises. Si Ingenuity vole trop vite, l'algorithme de vol ne peut pas suivre les caractéristiques de surface.
« C'est la première fois que nous voyons l'algorithme de la caméra fonctionner sur une longue distance », a déclaré MiMi Aung, chef de projet de l'hélicoptère au JPL. « Nous ne pouvions pas faire cela dans une chambre de test sur Terre. »



L'ombre d'Ingenuity capturée par sa caméra noir et blanc le 25 avril 2021. Crédits: NASA/JPL-Caltech

Les chambres à vide du JPL sont en effet trop étroites pour qu'un petit hélicoptère puisse se déplacer dans plusieurs directions. Cela posait un défi: la caméra suivrait-elle le sol comme prévu tout en se déplaçant à une vitesse plus élevée sur la planète rouge ?
En plus de se concentrer sur l'algorithme qui suit les caractéristiques de la surface, l'équipe a besoin des expositions d'image correctes. La poussière peut obscurcir les images et interférer avec les performances de la caméra. Et le logiciel doit fonctionner de manière cohérente.

 
Source: mars.nasa.gov
 
   
 
 



Créer un site
Créer un site