Des indices d’une ancienne ère glacée ont été relevés par Curiosity

Des indices d’une période glacée dans le passé de la planète Mars ont été relevés par le rover Curiosity. La NASA a annoncé cette découverte le 19 mai 2020, détaillée dans une étude de la revue Nature Astronomy. « Parce que le climat de Mars a peut-être été plus compatible avec la vie dans le passé lointain, un objectif clé de l’exploration de Mars a impliqué la recherche de composés organiques qui auraient pu soutenir une ancienne biosphère martienne », rappellent les auteurs du texte. Les appareils envoyés en orbite et à la surface de Mars ont déjà permis de découvrir que la planète devait posséder de l’eau liquide dans son passé. Des molécules organiques ont également été trouvées. Mais l’histoire martienne reste encore incomprise : on ne sait pas si l’ancienne atmosphère de l’astre au pu être suffisamment chaude (et si elle l’a été suffisamment longtemps) pour favoriser la vie. On ne sait pas non plus si les composés organiques sont bien des signes de vie ou simplement le résultat de processus chimiques qui ont lieu sur Mars.
D’après cette nouvelle étude, des minéraux logés dans le cratère Gale, le cratère d’impact dans lequel s’est posé Curiosity en août 2012, pourraient s’être formés dans un ancien lac couvert de glace. Si cette période glacée a bien existé, que sait-on elle ? Soit elle se serait produite entre deux phases plus chaudes de l’histoire martienne, soit elle aurait eu lieu au moment où la quasi-totalité de l’atmosphère martienne a été perdue dans l’espace. L’hypothèse de cette ancienne ère glacée repose sur des extraits de dioxyde de carbone et d’oxygène, présents dans 13 échantillons de roches prélevés par le rover. Curiosity les a récupérés dans le cratère Gale, entre 2012 et 2017. Dans ce CO2, c’est le carbone qui intéresse particulièrement les chercheurs : ce qu’ils veulent savoir, c’est la manière dont le cycle du carbone a existé sur Mars. D’ailleurs, ce cycle du carbone est toujours à l’œuvre : son étude révèle des éléments sur le climat passé et actuel de la planète.
On suppose que l’ancienne atmosphère de Mars était riche en dioxyde de carbone, et que des traces de ce CO2 sont probablement encore stockées dans les roches de Mars, notamment sous forme de carbonates (des minéraux). D’après l’analyse des carbonates trouvés par Curiosity, les auteurs soupçonnent qu’il est possible qu’ils se soient formés dans un lac gelé. Si Mars a bien connu cette phase froide, peut-on en déduire des éléments sur la possibilité que la vie ait existé sur l’astre ? Les scientifiques restent prudents dans leur conclusion : « Bien que la surface martienne soit actuellement inhospitalière à la vie terrestre, le fonctionnement de ces processus au cours de périodes plus anciennes et plus clémentes de l’histoire de Mars aurait pu générer des composés utiles pour soutenir une biosphère », écrivent-ils.


Source : numerama.com
 
   
     

(heure de Paris)
Lever de Mars: 21h15
Coucher de Mars: 10h22
Distance Terre-Mars
65,5 millions de km

Arrivée du rover
Perseverance
sur Mars dans


 
   
 
Les pluies acides qui ont jadis coulé sur la surface martienne ont peut-être détruit de potentielles preuves biologiques cachées dans les argiles riches en fer de Mars.
 
 
L’Agence d’exploration aérospatiale japonaise a annoncé qu’elle développait de nouvelles caméras pour prendre des photos de la planète rouge en ultra-haute résolution.
 
 
Le rover Perseverance est actuellement en route pour un voyage de plusieurs mois vers Mars. En attendant, la NASA peuvent toujours profiter de la compagnie de son frère jumeau, Optimism.
 
 
C’est un spectacle étonnant réservé aux plus talentueux des astronomes amateurs : la calotte polaire sud martienne est en train de fondre, tandis que la planète Mars ne cesse de se rapprocher.
   
 
La planète Mars est en rétrograde du 9 septembre au 15 novembre 2020. L’astre donne l’impression de « reculer » dans le ciel. Un tel mouvement apparent n’est absolument pas inhabituel.
 
 
InSight a enregistré des signaux inattendus au cours d'éclipses solaires. Les passages de Phobos et Déimos devant le Soleil ont eu des influences sur le sismomètre et le magnétomètre.
 
 
Gaia Stucky de Quay, une planétologue travaillant pour l’Université du Texas, publie une étude se focalisant sur une période allant de 3,5 à 4 milliards d’années dans le passé.
 
 
La mission Mars 2020 a pour objectif de collecter des échantillons de Mars, qui doivent ensuite revenir sur Terre. Mais les laboratoires nécessaires à leur analyse n'existent pas encore.
 
 
La mission Mars 2020 voyage dans l'espace en direction de la planète rouge. Vous pouvez suivre en temps réel son périple grâce à un site de la NASA.
 
 
La NASA ont activé le système d’alimentation d’Ingenuity, son hélicoptère en route vers Mars. C’est la première fois qu'il est mis sous tension dans l’environnement spatial.
 
 
Dans une étude publiée le 5 août 2020, des scientifiques ont révélé l’existence d’une lueur ultraviolette qui brille dans le ciel de Mars et qui vibre trois fois par nuit.
 
 
Dans la gamme de spectre où le méthane est censé se manifester, la sonde TGO trouve à la place la présence de gaz martiens déjà connus mais dont la signature n'était pas attendue.
 
 
Avec l’aide de la pelle de la sonde, la « taupe » avait fini par s’enfoncer presque entièrement. Il ne restait plus qu’à voir le résultat de toutes ces manœuvres…
 
 
La NASA a annoncé que les caméras du rover martien avaient réussi à photographier un drôle de tourbillon de poussière dans le cratère Gale, le 9 août 2020.
 
 
De nombreux scientifiques estimaient que l’ancienne Mars était chaude et humide, mais cette nouvelle étude suggère qu'elle était couverte de glace.
 
 
Des scientifiques ont détecté la raie verte de l'oxygène dans le spectre de l'atmosphère de Mars. C'est la première fois qu'elle est observée autour d'une planète autre que la Terre.
 
 
L'envoi de la sonde Perseverance sur Mars a énervé plus d'un scientifique. Ces derniers aimeraient que l'agence spatiale américaine revalorise les autres explorations du système solaire.
 
 
La mission Mars 2020 a quitté la Terre le 30 juillet 2020. En février 2021, le rover Persévérance se posera sur la planète rouge. Ce sera alors le début d'une aventure longue de dix ans.