Igloo d'EPFL

Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) proposent un concept d'igloo géant protégé par une couche de glace de 3 mètres d’épaisseur. De quoi se protéger de manière durable des météorites et des rayons cosmiques, qui pourraient menacer l’intégrité physique des astronautes.
Les chercheurs décrivent ici un dôme d’environ 12,5 mètres de haut pour 5 mètres de large, composé d’un espace de vie central et de trois sas menant à l’extérieur. La structure serait faite de fibre de polyéthylène, protégée par 3 mètres de glace. Mars ne disposant que d’une fine atmosphère, sa surface est de fait exposée aux radiations et aux météorites. Le tout se retrouverait au pôle Nord, où les dépôts de glace sont importants. Une matière première de choix qui pourrait permettre de produire de l’eau, de l’oxygène et de l’azote. Un séjour longue durée sur Mars implique en effet d’emmener le moins de bagages possibles.

«Les pôles peuvent poser plus de problèmes au début, mais ils sont les meilleurs emplacements à long terme, car ils abritent des ressources naturelles que nous pouvons utiliser», explique Anne-Marlene Rüede, du Space Engineering Center de l’EPFL.
Les chercheurs prévoient une structure potentiellement viable d’ici une vingtaine d’années. Côté calendrier, l’idée consisterait à envoyer des robots en reconnaissance pour monter les fondations et estimer les ressources naturelles disponibles. Si feu vert il y a, une équipe de 6 astronautes pourrait alors être envoyée sur place pendant neuf mois, au cours de l’été polaire, qui offre 288 jours de lumière continue.


Source : sciencepost.fr
 
   
 
 
Une occultation de Mars par notre Lune va se produire dans la nuit du 7 au 8 décembre prochain. Ce spectacle astronomique est rarement visible en France.
 
 
L'analyse d'images des profondeurs de Valles Marineris, le grand canyon martien, incite la science à y rechercher des indices d'activité biologique ancienne sur Mars.
 
 
Une animation présente les moments clés de la campagne Mars Sample Return, depuis l'atterrissage sur Mars et la sécurisation des tubes d'échantillons jusqu'à leur lancement vers la Terre.
   
 
La sonde Mars Express de l'ESA a révélé que Mars produit des modèles de nuages étonnamment semblables à ceux de la Terre, évoquant ceux des régions tropicales de notre planète.
 
 
L'ingénieur en chef Bob Balaram est le principal concepteur de l'hélicoptère Ingenuity qui évolue sur Mars depuis avril 2021. Il vient de dévoiler le design des futurs drones martiens.
 
 
Un survol récent de Phobos, la plus grande lune martienne, a permis de tester l'une des dernières améliorations de l'instrument MARSIS sur la sonde européenne Mars Express.
   
 
Pour la première fois depuis sa mise en orbite autour de Mars il y a 8 ans, la sonde MAVEN a été témoin de deux types d'aurores ultraviolettes simultanées, causées par des tempêtes solaires.
 
 
Sans tectonique des plaques, l’histoire de la croûte de Mars semblait simple à comprendre. Une nouvelle étude suggère cependant que sa formation pourrait être plus complexe que prévu.
 
 
La NASA continue de rechercher sur Mars des traces organiques ou minérales dont l'origine ne peut s'expliquer autrement que par la présence de structures ou d'activités biologiques.
   
 
Capturée le 1er novembre 2022 par le rover Perseverance, cette photo laisse entrevoir une forme rocheuse qui évoque celle d'une pyramide. Serait-ce la preuve d'une intelligence extraterrestre ?
 
 
Perseverance sillonne le cratère Jezero en carottant des échantillons de roche, qui seront stockés en surface puis rapportés sur Terre en 2033. La NASA a sélectionné le site de récupération.
 
 
Des chercheurs américains ont dévoilé une nouvelle preuve de la présence d'un ancien océan sur Mars, qui se serait formé il y a 3,5 milliards d'années, durant la période du Noachien/Hespérien.
   
 
La Russie devait fournir la fusée et la plate-forme d’atterrissage du programme ExoMars. Moscou étant désormais hors course, l’ESA cherche un moyen de poser son rover Rosalind Franklin.
 
 
La NASA a dévoilé un film sur son rover Opportunity, qui aura foulé le sol de Mars pendant 15 ans. Le film documentaire arrivera sur Amazon Prime Video le 23 novembre 2022.
 
 
Et si le meilleur moyen d'atterrir sur Mars était de s'écraser au sol ? Ce prototype d'atterrisseur utilise une base pliable en forme d'accordéon qui absorbe l'énergie d'un choc violent.