HiRISE - Les plus belles photos de la sonde MRO


Pour tenter de déceler les mystères de la planète rouge, la sonde spatiale américaine Mars Reconnaissance Orbiter se charge de cartographier minutieusement sa surface. En orbite depuis 2006, l’engin scrute et capture ainsi les moindres détails à l’aide du télescope HIRISE, capable de réaliser des clichés en haute résolution (0,3 mètre par pixel) dans trois gammes de longueur d’onde. Deux de ces bandes de couleurs appartiennent au visible et correspondent à la couleur bleu-vert, et rouge. La troisième est proche de l’infrarouge.
La réalisation d’images en fausses couleurs permet aux observateurs de repérer de manière plus claire des particularités de la surface martienne. Cette technique d’imagerie permet en effet de mettre en évidence des détails qui pourraient ne pas être aussi visibles en noir et blanc. La camera HiRISE se révèle donc comme un excellent outil pour scruter les détails de la planète rouge et mieux comprendre sa géologie. L'université d'Arizona (Etats-Unis) publie chaque mois sur un site entièrement dédié à HiRISE les plus beaux clichés de Mars.
Découvrez ci-dessous les dernières photos mises en ligne. Cliquez sur les images pour les agrandir.



Des miiliers de tourbillons de poussière sillonnent le sol de Mars
En août 2020, parmi plus de 700 photos prises par l'instrument HiRISE équipant la sonde spatiale MRO (Mars Reconnaissance Orbiter), certaines montrent des milliers de sillons tracés dans le sol martien par des dust devils, des tourbillons de poussière. Leurs diamètres paraissent très variables, quelques dizaines de mètres pour les plus petits et quelques kilomètres pour les plus grands. Sur la base de ces observations, la moyenne est estimée à une centaine de mètres. Ces colonnes grimpent très haut, jusqu'à 10 km, et la vitesse des vents peuvent dépasser 100 km/h.
De tels tourbillons injectent dans l'atmosphère raréfiée de Mars de grandes quantités de poussière, laquelle s'échauffe sous la lumière du soleil. Elle représente donc une importante source de chaleur pour l'atmosphère et joue un rôle significatif aussi bien dans son climat que dans sa météorologie. Bien sûr, les vents sur Mars, même durant les pires tempêtes globales, n'ont pas la force de leurs équivalents terrestres. La densité de l'atmosphère y est en effet environ 170 fois moindre. Toutefois, les grains de poussière tourbillonnants doivent se frotter les uns contre les autres, de sorte qu'ils doivent se charger par triboélectricité. Le phénomène semble se produire également dans les dunes martiennes.


 

Moisson estival de photos HD - 21 septembre 2020
Du 1er au 18 juillet 2020, la caméra HiRISE a récolté près de 400 nouveaux clichés en haute définition de la surface de Mars. Ces photos de toute beauté dévoilent les différents reliefs qu'il est possible d'observer sur la planète rouge: des dunes, des cratères d'impact, des plaines, des falaises... Elles ont été mises en ligne par l'Université d'Arizona en septembre 2020. Admirez dans le diaporama ci-dessous notre sélection de 20 images parmi ces fascinantes photos de paysages martiens. Vous pouvez également consulter la totalité des clichés de HiRISE sur le site dédié.



Florilège de dunes et bords de cratères - 5 mai 2020
Du 6 mars au 6 avril 2020, le télescope HiRISE s'est déchaîné au-dessus de la planète rouge, en collectant près de 300 photos. La plupart de ces clichés représente des dunes aux formes innombrables, mais aussi des bords de cratères glacés et escarpés. Ils ont été mis en ligne par l'Université d'Arizona le 5 mai 2020. Voici une sélection de 20 images parmi cette spectaculaire récolte de paysages martiens.



Bord d'un cratère d'impact - 15 avril 2020


La NASA étudie les lignes sombres situées au bord de ce cratère d'impact, appelées lignes de pentes récurrentes (RSL en anglais, pour Recurring Slope Lineae). Elles s'étendent vers le bas, quand l'atmosphère se réchauffe progressivement durant l'été martien. Cependant, contrairement aux RSL habituellement observés, ces lignes persistent pendant plusieurs années, subissant seulement des changements mineurs.
   
 

Dunes de sable dans le cratère Matara - 14 avril 2020

Les ravines dans les dunes de sable du cratère Matara sont très actives. Un grand ravin en particulier a connu des changements majeurs à chaque hiver martien depuis que HiRISE a commencé à le surveiller, déclenché par le gel saisonnier de glace sèche qui s'accumule chaque année.
   
 

Jeune cratère - 13 avril 2020

Cette image montre un cratère géologiquement jeune d'environ 300 mètres de diamètre, avec des éjectas rocheux. Le cratère semble très frais et escarpé, et n'est pas enterré ou rempli des dépôts lisses qui couvrent la région. Des cratères comme celui-ci révèlent ce qui se trouve dans la subsurface peu profonde et sont très précieux pour comprendre la géologie martienne.
   
 

(heure de Paris)
Lever de Mars: 12h01
Coucher de Mars: 2h25
Distance Terre-Mars
157,7 millions de km

Arrivée du rover
Perseverance
sur Mars dans


 
   
 
L'arrivée sur Mars du rover Perseverance approche à grand pas. La phase d'entrée du vaisseau qui le transporte devrait produire des signaux sismiques détectable par la sonde InSight.
 
 
Après une ultime tentative, la NASA a annoncé le jeudi 14 janvier la fin de la mission HP3, la taupe de la sonde InSight qui devait s'enfoncer dans le sol de Mars pour mesurer sa température.
 
 
Pierre Brisson, président de la Mars Society Switzerland, n'approuve pas le livre intitulé « Nous ne vivrons pas sur Mars ni ailleurs » de l'astrophysicienne Sylvia Ekström.
   
 
Observée pour la première sur une autre planète que la Terre, l'oscillation de Chandler a été détectée sur Mars. Il s'agit de l'oscillation de l’axe de rotation par rapport à sa surface.
 
 
La caméra HiRISE de la sonde MRO nous gâte une fois de plus, avec ces superbes images de Mars, prises début décembre 2020, et mises en ligne par l'Université de l'Arizona le 5 janvier 2021.
 
 
Tianwen-1a parcouru plus de 400 millions de km et devrait entrer en orbite sur Mars le 10 février prochain, selon l'Administration spatiale nationale chinoise (CNSA).
   
 
Christophe Lasseur dirige le programme MELiSSA, qui vise à perfectionner un système de survie, pour alimenter les astronautes en eau, oxygène, et en nourriture via un microsystème artificiel.
 
 
La caméra MAHLI située sur le bras robotique du robot offre un premier aperçu très détaillé des Sables de Forvie, une région qu'il a atteint fin décembre 2020.
 
 
Il est prévu de mettre quelques-uns de ces échantillons sous cache dans des tubes en vue d’un futur retour sur Terre, pour être analysés en laboratoire avec des instruments de pointe.
 
 
Ce n'est que récemment que la NASA s'est décidé a révéler de plus amples informations sur les objectifs de cette mission lors d'une réunion tenue en novembre 2020.
 
 
Malgré toute la controverse qu'ils suscitent sur Terre, les réacteurs nucléaires peuvent produire l'énergie et la propulsion nécessaires pour transporter de gros engins spatiaux vers Mars.
 
 
Le rover Curiosity vient d'atteindre pour les vacances de fin d'année une bande sablonneuse appelée "Sands of Forvie", qui s'étend sur 400 mètres de largeur et 1 kilomètre de long.
 
 
En attendant de vivre cette prochaine étape de l'exploration martienne, la NASA vient de mettre en ligne sur Youtube une très belle bande-annonce de l'atterrissage de son rover.
 
 
L'exploration de Mars ne sera bientôt plus réservée aux rovers. Des scientifiques veulent utiliser lors de futures missions martiennes des chiens robots, pour notamment explorer des grottes.
 
 
Le CNES vous propose de réaliser un film court (d'environ 30 secondes) sur le thème de l'arrivée du rover Perseverance en février 2021. Le jeu est réservé à un public jeune, entre 8 et 25 ans.
 
 
Un peu plus d'une année martienne s'est écoulée depuis l'atterrissage d'InSight fin 2018. Bien qu'elle ait encore des choses à apprendre, la sonde a déjà apporté 3 grandes découvertes sur Mars.
 
 
Un groupe d'experts indépendants vient de publier un rapport afin d'évaluer le coût d'une telle mission. Ce document révèle le risque probable d'une forte hausse du budget nécessaire.
 
 
Afin de préparer au mieux l'exploration du cratère Jezero par le rover Perseverance, l'agence scientifique USGS a mis au point une carte interactive extrêmement détaillée du site d'atterrissage.