La fusée Starship d'Elon Musk veut envoyer la première mission habitée sur Mars

Ce n'était pas une promesse en l'air. Elon Musk, le patron de SpaceX, a bel et bien achevé la construction de Starship, anciennement baptisée Big Falcon Rocket (BFR), la nouvelle fusée avec laquelle il veut envoyer une première mission habitée sur Mars. Elon Musk a publié une photo du prototype sur Twitter, en précisant: «C'est une vraie fusée et pas une vue d'artiste sur ordinateur !» Le design de Starship est inspiré des fusées métallisées imaginées par les auteurs de BD (comme celle de l'album de Tintin, On a marché sur la Lune) ou les scénaristes de films de science-fiction dans les années 1960-1970.
Pour son vol inaugural, Starship devrait réaliser un vol suborbital, c'est-à-dire à 100 km d'altitude, à la frontière de l'espace. Cela, en vue de tester les systèmes de décollage et d'atterrissage ainsi que le comportement général de la fusée. Car Starship sera réutilisable. Elon Musk a aussi précisé qu'il allait construire un prototype plus grand qui volera dans l'espace. La construction de Starship 2 devrait être achevée vers juin 2019.  A terme, ce vaisseau spatial permettra d’embarquer un équipage pour des missions vers la Lune (dans un premier temps), puis vers la planète Mars à l’horizon 2030-2035.
Mais de simples bourrasques de vent de 80 km/h en janvier 2019 auront suffi à mettre la fusée au sol sur sa base située au Texas. Une vidéo a confirmé l’avarie avant qu’Elon Musk en personne n’officialise l’information son compte Twitter. Le CEO de SpaceX précise qu’il faudra au moins quelques semaines avant de tout remettre en état.

Source : lefigaro.fr et kulturegeek.fr
 
   
 



Créer un site
Créer un site