Far Cry 5 - Lost on Mars

Ubisoft a proposé en juillet 2018 un DLC (contenu téléchargeable) de son jeu Far cry 5, qui se déroule sur Mars. L'action se situe donc très loin des contrées du Montana du jeu original, et cet extension est 100 % indépendante de Far Cry 5, ce qui signifie qu’on y accède par le menu et non via une mission spéciale.
Lost On Mars met en scène un autre duo de héros que les amoureux de la franchise connaissent bien : Nick et Hurk, deux personnages loufoques. Passée une cinématique en animé à la performance technique douteuse (elle rame et pixellise), on se retrouve dans la peau de Nick, échoué dans une station située sur Mars. Une fois sur place, Hurk, qui a perdu son corps et devient un assistant robot un peu idiot, explique à son comparse qu’il doit ramasser des noyaux pour alimenter une intelligence artificielle capable de sauver le monde d’une invasion extraterrestre. Le tout est nourri par des blagues bien appuyées, qui descendent parfois en dessous de la ceinture, et des punchlines stupides.
Les scénaristes assument leurs nombreuses références à la culture SF. Ainsi, les ennemis, des Arachnées, ressemblent aux méchants de Starship Troopers tandis que des films comme Total Recall sont ouvertement cités. Il s’agit sans doute d’une manière d’impliquer les joueurs, qui devraient reconnaître les clins d’oeil disséminés dans une intrigue bon enfant mais décevante dans sa conclusion ô combien prévisible.

Côté gameplay, Lost On Mars intègre la gravité si particulière de Mars, ce qui permet à Ubisoft d’apporter de la verticalité aux nombreux combats au moyen d’une ceinture spéciale. Pour éliminer les étranges créatures du jeu, vous disposez d’un arsenal du futur à débloquer via une imprimante 3D. Sur ce point précis, on notera que les armes, si puissantes et variées soient-elles, manquent de feeling. Elles sont néanmoins indispensables pour affronter les nombreux monstres et les Reines récalcitrantes.
En revanche, les objets excentriques imaginés par Ubisoft sont plutôt plaisants, comme la grenade qui fait apparaître un poulet afin d’attirer les extraterrestres avant d’exploser. Cet engin en dit long sur la propension de Lost On Mars à faire sourire pendant les quelques heures de jeu (entre 5 et 10 heures). Pour en voir le bout, il suffit de remettre en route dix-neuf bâtiments et de retrouver les restes de Hurk sur une petite carte plutôt vide. Le contenu du jeu est quelque peu répétitif, mais son habillage reste plutôt chatoyant et donne envie d’aller découvrir Mars dans la vraie vie. Sans Arachnée, bien sûr. Et sans Hurk non plus, si possible.



Source : numerama.com
 
   
 
 
L'analyse d'images des profondeurs de Valles Marineris, le grand canyon martien, incite la science à y rechercher des indices d'activité biologique ancienne sur Mars.
 
 
Une animation présente les moments clés de la campagne Mars Sample Return, depuis l'atterrissage sur Mars et la sécurisation des tubes d'échantillons jusqu'à leur lancement vers la Terre.
 
 
La sonde Mars Express de l'ESA a révélé que Mars produit des modèles de nuages étonnamment semblables à ceux de la Terre, évoquant ceux des régions tropicales de notre planète.
   
 
L'ingénieur en chef Bob Balaram est le principal concepteur de l'hélicoptère Ingenuity qui évolue sur Mars depuis avril 2021. Il vient de dévoiler le design des futurs drones martiens.
 
 
Un survol récent de Phobos, la plus grande lune martienne, a permis de tester l'une des dernières améliorations de l'instrument MARSIS sur la sonde européenne Mars Express.
 
 
Pour la première fois depuis sa mise en orbite autour de Mars il y a 8 ans, la sonde MAVEN a été témoin de deux types d'aurores ultraviolettes simultanées, causées par des tempêtes solaires.
   
 
Sans tectonique des plaques, l’histoire de la croûte de Mars semblait simple à comprendre. Une nouvelle étude suggère cependant que sa formation pourrait être plus complexe que prévu.
 
 
La NASA continue de rechercher sur Mars des traces organiques ou minérales dont l'origine ne peut s'expliquer autrement que par la présence de structures ou d'activités biologiques.
 
 
Capturée le 1er novembre 2022 par le rover Perseverance, cette photo laisse entrevoir une forme rocheuse qui évoque celle d'une pyramide. Serait-ce la preuve d'une intelligence extraterrestre ?
   
 
Perseverance sillonne le cratère Jezero en carottant des échantillons de roche, qui seront stockés en surface puis rapportés sur Terre en 2033. La NASA a sélectionné le site de récupération.
 
 
Des chercheurs américains ont dévoilé une nouvelle preuve de la présence d'un ancien océan sur Mars, qui se serait formé il y a 3,5 milliards d'années, durant la période du Noachien/Hespérien.
 
 
La Russie devait fournir la fusée et la plate-forme d’atterrissage du programme ExoMars. Moscou étant désormais hors course, l’ESA cherche un moyen de poser son rover Rosalind Franklin.
   
 
La NASA a dévoilé un film sur son rover Opportunity, qui aura foulé le sol de Mars pendant 15 ans. Le film documentaire arrivera sur Amazon Prime Video le 23 novembre 2022.
 
 
Et si le meilleur moyen d'atterrir sur Mars était de s'écraser au sol ? Ce prototype d'atterrisseur utilise une base pliable en forme d'accordéon qui absorbe l'énergie d'un choc violent.
 
 
Après avoir voyagé cet été à travers un passage étroit bordé de sable, Curiosity est récemment arrivé dans une zone contenant des sulfates, longtemps convoitée pour ses minéraux salés.