Far Cry 5 - Lost on Mars

Ubisoft a proposé en juillet 2018 un DLC (contenu téléchargeable) de son jeu Far cry 5, qui se déroule sur Mars. L'action se situe donc très loin des contrées du Montana du jeu original, et cet extension est 100 % indépendante de Far Cry 5, ce qui signifie qu’on y accède par le menu et non via une mission spéciale.
Lost On Mars met en scène un autre duo de héros que les amoureux de la franchise connaissent bien : Nick et Hurk, deux personnages loufoques. Passée une cinématique en animé à la performance technique douteuse (elle rame et pixellise), on se retrouve dans la peau de Nick, échoué dans une station située sur Mars. Une fois sur place, Hurk, qui a perdu son corps et devient un assistant robot un peu idiot, explique à son comparse qu’il doit ramasser des noyaux pour alimenter une intelligence artificielle capable de sauver le monde d’une invasion extraterrestre. Le tout est nourri par des blagues bien appuyées, qui descendent parfois en dessous de la ceinture, et des punchlines stupides.
Les scénaristes assument leurs nombreuses références à la culture SF. Ainsi, les ennemis, des Arachnées, ressemblent aux méchants de Starship Troopers tandis que des films comme Total Recall sont ouvertement cités. Il s’agit sans doute d’une manière d’impliquer les joueurs, qui devraient reconnaître les clins d’oeil disséminés dans une intrigue bon enfant mais décevante dans sa conclusion ô combien prévisible.

Côté gameplay, Lost On Mars intègre la gravité si particulière de Mars, ce qui permet à Ubisoft d’apporter de la verticalité aux nombreux combats au moyen d’une ceinture spéciale. Pour éliminer les étranges créatures du jeu, vous disposez d’un arsenal du futur à débloquer via une imprimante 3D. Sur ce point précis, on notera que les armes, si puissantes et variées soient-elles, manquent de feeling. Elles sont néanmoins indispensables pour affronter les nombreux monstres et les Reines récalcitrantes.
En revanche, les objets excentriques imaginés par Ubisoft sont plutôt plaisants, comme la grenade qui fait apparaître un poulet afin d’attirer les extraterrestres avant d’exploser. Cet engin en dit long sur la propension de Lost On Mars à faire sourire pendant les quelques heures de jeu (entre 5 et 10 heures). Pour en voir le bout, il suffit de remettre en route dix-neuf bâtiments et de retrouver les restes de Hurk sur une petite carte plutôt vide. Le contenu du jeu est quelque peu répétitif, mais son habillage reste plutôt chatoyant et donne envie d’aller découvrir Mars dans la vraie vie. Sans Arachnée, bien sûr. Et sans Hurk non plus, si possible.



Source : numerama.com
 
   
 
 
Après avoir effectué son douzième carottage dans le sol martien, le rover Perseverance a détecté un étrange débris dans le système de prélèvement d'échantillons.
 
 
Fort du succès d'Ingenuity, la NASA a annoncé lors d'une conférence le 27 juillet 2022 le lancement de deux autres hélicoptères, dans le cadre de la mission de retour d'échantillons martiens.
 
 
Une nouvelle mission martienne est en préparation, baptisée Mars Life Explorer (MLE). Son objectif est de creuser profondément dans la glace de Mars pour y chercher des signes de vie.
   
 
Le rover Curiosity poursuit son ascension du Mont Sharp. Des rochers qui se sont détachés d'une falaise ont attiré l'attention de la NASA. L'un d'entre eux présente une forme très particulière.
 
 
Des chercheurs sont parvenus à localiser le site d’éjection de la météorite Black Beauty, fournissant des informations essentielles sur l’histoire magmatique et climatique de Mars.
 
 
Le rover Perseverance n'en finit pas de déceler d'étranges objets sur Mars, tandis qu'il cherche des formes de vie passées dans le delta du cratère Jezero. L'image date du 12 juillet 2022.
   
 
Jusqu'à présent, seuls des satellites, des rovers et un petit hélicoptère ont exploré la planète rouge. La NASA étudie un nouveau mode de déplacement pour explorer une zone méconnue.
 
 
La NASA publie chaque mois de nouvelles photos fascinantes de la surface de Mars, capturées par la puissante caméra haute résolution HiRISE de la sonde MRO (Mars Reconnaissance Orbiter).
 
 
Poser des hommes sur Mars nécessitera des charges utiles plus imposantes et plus lourdes, et un bouclier thermique beaucoup plus grand que ceux existant actuellement.
   
 
Curiosity continue de faire des découvertes intéressantes sur Mars. Les scientifiques ont récemment découvert un élément essentiel à la vie dans les échantillons prélevés par le rover.
 
 
Une expérience de laboratoire suggère que les rovers opérant sur Mars devront probablement creuser à au moins deux mètres de profondeur pour trouver des signes de vie ancienne.
 
 
Des chercheurs ont identifié des microbes dans l’une des sources d’eau les plus froides du monde. Les exobiologistes estime que des conditions de vie similaires pourraient exister sur Mars.
 
 
Sur Mars, Perseverance a encore rencontré un étrange objet. Dans l’une des nombreuses images prises par le robot, le 23 juin 2022, on distingue un objet inhabituel posé sur le sol de Mars.
 
 
Les roches de Hogwallow Flats semblent être à grain fin, ce qui est passionnant pour les scientifiques, car elles ont de meilleures chances de préserver des preuves de vie passée sur Mars.
 
 
La Chine prévoit de rapporter ses premiers échantillons martiens en 2031, soit deux ans avant la NASA et l’Agence spatiale européenne (ESA) dans le cadre de leur mission conjointe.