Explorez le sombre cratère Moreux au nord de Terra Sabea

Bienvenue dans le cratère Moreux ! Cette image fascinante en haute résolution, capturée par la sonde européenne « vétéran » Mars Express, raconte bien des histoires du passé géologique de notre voisine, Mars. Situé tout au nord de Terra Sabea, région coincée entre la sombre Syrtis Major et Arabia Terra, Moreux a été creusé par l'impact d'un astéroïde voici plusieurs milliards d'années. L'énergie du choc qui a ramolli la croûte martienne a en partie donné cet aspect fondu à la bosse centrale née du rebond (elle s'élève à deux kilomètres). Bien que presque aussi étendu que le cratère Gale (135 kilomètres de diamètre contre 155 pour celui qu'arpente le rover Curiosity), sa forme et sa montagne au centre sont différentes. D'aspect ovale, la noirceur qui macule les différents niveaux intérieurs est un autre de ses signes distinctifs. Il s'agit probablement de dépôts éoliens de poussière volcanique comme ceux que l'on peut voir nettement sur la Lune.
C'est le vent aussi qui a dressé ces beaux champs de dunes noires aux motifs complexes que l'on peut admirer, épars, à l'intérieur du cratère de trois kilomètres de profondeur. Le vent et la glace... car les glaciers sont nombreux dans la région à fondre à répétition. Ces épisodes successifs sont récents à l'échelle géologique : quelques millions d'années seulement, estiment les chercheurs de l'ESA. On peut voir des chenaux qui ont forcé par endroits les remparts et se répandent sur le plancher du cratère, de même que sur les pentes du dôme central.
Pour découvrir dans les détails ce magnifique paysage martien, téléchargez la version en haute résolution.


Source : futura-sciences.com
 
   
 
 
La NASA a inventé un plastron anti-radiation actuellement par les astronautes. Ce gilet de protection leur permettra peut-être de partir à la conquête de la Lune, puis de la planète Mars.
 
 
Lors de son 39ème vol effectué le 11 janvier dernier, l'hélicoptère Ingenuity a capturé quelques images de sa phase d'atterrissage, où l'on aperçoit quatre trous qui forment un carré parfait.
 
 
Mauvaise nouvelle pour l'exploration martienne. Un des rovers qui sillonne la surface de la planète rouge n'a pas donné signe de vie depuis décembre dernier.
   
 
Curiosity a découvert un minéral à la surface de Mars, dans le cratère Gale. Il a détecté un réseau de fractures rocheuses contenant de l'opale, un minéral riche en eau.
 
 
La caméra HiRISE de la sonde américaine MRO a capturé plus de 700 photos de la surface martienne en décembre 2022, entre 250 et 300 km d'altitude.
 
 
La NASA a effectué un essai en vol d'un nouveau bouclier thermique gonflable qui pourrait devenir un élément clé pour poser un vaisseau et son équipage sur la planète rouge.
   
 
Perseverance dissémine sur Mars ses tubes d'échantillons, tout en scrutant les paysages autour de lui. Il a photographié un rocher qui présente des traces d'érosion inhabituelles.
 
 
Depuis l'atterrissage du rover, l'instrument MOXIE a fabriqué de l'oxygène à partir de l’atmosphère martienne riche en CO2. Les résultats ont rapidement été très prometteurs.
 
 
Quand la NASA a mis en ligne les premières photos des tubes d'échantillons largués sur le sol de Mars, de nombreux internautes ont évoqué leur ressemblance avec un sabre laser de Jedi.
   
 
La planète Mars détient encore de nombreuses énigmes, comme ses mystérieuses formations géologiques repérées par la sonde MRO dans plusieurs cratères de l'hémisphère nord martien.
 
 
Arrivée en 2018, la sonde InSight arrive au bout de sa mission. Même à l'agonie, elle continue d'enregistrer des séismes record qui aideront les spécialistes à percer les secrets de Mars.
 
 
Les dix tubes d'échantillons déposés à la surface de Mars pour être ramenés et étudiés sur Terre contiennent une incroyable diversité de la géologie de la planète rouge.
   
 
Perseverance a récupéré deux nouveaux échantillons martiens en décembre 2022. Contrairement aux 15 carottes de roche collectées à ce jour, ils contiennent du sable et de la poussière.
 
 
Perseverance a capturé le son des grains de poussière d'un tourbillon. L'enregistrement pourrait être essentiel pour comprendre comment la poussière est transportée autour de Mars.
 
 
Le documentaire d'Alain Tixier retrace la formidable épopée de Perseverance, depuis sa construction jusqu'à ses premiers tours de roues sur le sol de Mars.