Quelles sont les différences majeures entre les rovers Mars 2020 et Curiosity?

En 2020 la NASA profitera d’une fenêtre de lancement entre les mois de juillet et août pour lancer sa mission Mars 2020. L’atterrissage devrait avoir lieu en février 2021 dans le cratère Jezero. C’est ici que le rover, dont on ne connaît pas encore le nom officiel, sera déployé. Il rejoindra ainsi Curiosity, qui évolue dans le cratère Gale depuis 2012. Physiquement les deux robots se ressemblent beaucoup. Malgré tout, ils sont assez différents à bien des égards.
Les deux rovers ne servent en effet pas les mêmes objectifs. La mission de Curiosity consiste à évaluer le potentiel d’habitabilité passée de son site d’atterrissage. La NASA avait d’ailleurs vu juste, puisque le rover a rapidement déterminé que le cratère Gale abritait il y a plusieurs milliards d’années un système de lacs et de cours d’eau.
Le rover Mars 2020, de son côté, ne vas pas évaluer le potentiel d’habitabilité de son site d’atterrissage, il va directement chercher des traces de vie passée. En effet, cette formation de 45 km de diamètre pour 500 mètres de profondeur est censée avoir abrité un delta de rivières menant à un lac il y a entre 3,5 et 3,9 milliards d’années. Un lieu idéal pour traquer d’éventuelles biosignatures. Le rover aura également pour objectif de récolter des échantillons martiens et de les mettre sous scellés en vue d’un prochain retour sur Terre.
La masse des rovers diffère également. Le robot de Mars 2020 pèse en effet 127 kilos de plus que Curiosity. C’est parce que la mission Mars 2020 transportera beaucoup plus d’instruments. À titre d’exemple, Curiosity dispose actuellement de 17 caméras quand Mars 2020 en transportera 23. Celles-ci seront également de bien meilleure qualité, permettant la capture de photos et de vidéos en haute définition. Le nouveau rover de la NASA, contrairement à son prédécesseur, transportera également deux microphones pour écouter les sons de l’atterrissage sur Mars, ainsi que le vent de la planète.
Les bras des deux robots ont la même portée (2,2 mètres). En revanche, celui de Mars 2020 sera plus sensible et disposera d’un plus grand foret. Pour chercher des traces de vie sur Mars, il est en effet nécessaire d’explorer les sous-sols, où d’éventuels microbes pourraient s’être cachés pour se protéger des rayons cosmiques. Les roues du rover Mars 2020 ont par ailleurs été repensées. Celles de Curiosity ont en effet été endommagées à plusieurs reprises à cause de roches très coupantes retrouvées à certains endroits. Celles du nouveau rover seront plus grandes, plus épaisses et avec de plus gros crampons. « Des tests approfondis au Mars Yard du JPL ont montré que ces roues résistent mieux à la pression des roches coupantes tout en fonctionnant tout aussi bien sur le sable », ont déclaré des responsables de la NASA.
Côté informatique, l’ordinateur de bord de la mission Mars 2020 sera plus autonome, déterminant son chemin sur Mars cinq fois plus rapidement que celui de Curiosity. Les membres de l’équipe passeront donc moins de temps à planifier les données de navigation, permettant au rover de couvrir plus de terrain et d’accomplir plus de tâches.


Source : sciencepost.fr
 
   
 
 
La NASA a inventé un plastron anti-radiation actuellement par les astronautes. Ce gilet de protection leur permettra peut-être de partir à la conquête de la Lune, puis de la planète Mars.
 
 
Lors de son 39ème vol effectué le 11 janvier dernier, l'hélicoptère Ingenuity a capturé quelques images de sa phase d'atterrissage, où l'on aperçoit quatre trous qui forment un carré parfait.
 
 
Mauvaise nouvelle pour l'exploration martienne. Un des rovers qui sillonne la surface de la planète rouge n'a pas donné signe de vie depuis décembre dernier.
   
 
Curiosity a découvert un minéral à la surface de Mars, dans le cratère Gale. Il a détecté un réseau de fractures rocheuses contenant de l'opale, un minéral riche en eau.
 
 
La caméra HiRISE de la sonde américaine MRO a capturé plus de 700 photos de la surface martienne en décembre 2022, entre 250 et 300 km d'altitude.
 
 
La NASA a effectué un essai en vol d'un nouveau bouclier thermique gonflable qui pourrait devenir un élément clé pour poser un vaisseau et son équipage sur la planète rouge.
   
 
Perseverance dissémine sur Mars ses tubes d'échantillons, tout en scrutant les paysages autour de lui. Il a photographié un rocher qui présente des traces d'érosion inhabituelles.
 
 
Depuis l'atterrissage du rover, l'instrument MOXIE a fabriqué de l'oxygène à partir de l’atmosphère martienne riche en CO2. Les résultats ont rapidement été très prometteurs.
 
 
Quand la NASA a mis en ligne les premières photos des tubes d'échantillons largués sur le sol de Mars, de nombreux internautes ont évoqué leur ressemblance avec un sabre laser de Jedi.
   
 
La planète Mars détient encore de nombreuses énigmes, comme ses mystérieuses formations géologiques repérées par la sonde MRO dans plusieurs cratères de l'hémisphère nord martien.
 
 
Arrivée en 2018, la sonde InSight arrive au bout de sa mission. Même à l'agonie, elle continue d'enregistrer des séismes record qui aideront les spécialistes à percer les secrets de Mars.
 
 
Les dix tubes d'échantillons déposés à la surface de Mars pour être ramenés et étudiés sur Terre contiennent une incroyable diversité de la géologie de la planète rouge.
   
 
Perseverance a récupéré deux nouveaux échantillons martiens en décembre 2022. Contrairement aux 15 carottes de roche collectées à ce jour, ils contiennent du sable et de la poussière.
 
 
Perseverance a capturé le son des grains de poussière d'un tourbillon. L'enregistrement pourrait être essentiel pour comprendre comment la poussière est transportée autour de Mars.
 
 
Le documentaire d'Alain Tixier retrace la formidable épopée de Perseverance, depuis sa construction jusqu'à ses premiers tours de roues sur le sol de Mars.