C'est officiel, deux hélicoptères vont rejoindre Ingenuity sur Mars

Sylvie Montard - 27 juillet 2022


Crédit : Anton Weaver

 
Le rover Perseverance a entamé son aventure sur Mars il y a un an et demi, après s'y être posé le 21 février 2021. Si il a déjà réalisé quelques prouesses technologiques, son principal objectif reste l'extraction d'échantillons de roches martiennes, qui devront un jour être rapportées sur Terre, pour des analyses approfondies, avec l'espoir de découvrir des indices sur une possible vie passée sur Mars.
 
Le 27 juillet 2022, la NASA et l’ESA (l’Agence spatiale européenne) ont révélé davantage d’informations sur la façon dont aura lieu le retour des échantillons martiens. Lors de cet événement, les agences spatiales ont fait une annonce importante. Il est désormais prévu que deux hélicoptères, capables de prendre des photos, contribuent au retour des échantillons.


Crédit : Anton Weaver

Ils devraient ressembler à Ingenuity, le seul giravion qui a réussi, à ce jour, l’exploit de voler sur la planète rouge. Ce petit hélicoptère accompagne Perseverance dans ses déambulations sur Mars, et a déjà largement rempli sa mission.
 
« Les exploits d'Ingenuity furent pour nous une véritable inspiration, a déclaré Thomas Zurbuchen, administrateur associé à la NASA, lors de la conférence. Nous voulions voir si toutes ses démonstrations techniques fonctionnaient. Notre équipe s’est sentie à l’aise avec l’utilisation d'un hélicoptère sur Mars. »


Crédit : Anton Weaver

Les deux engins vont remplacer le projet d'origine baptisé "Fetch rover". Ce robot était supposé atterrir à proximité de Perseverance en 2029, pour aller collecter les tubes déposés au sol par son homologue. Il devait ensuite rouler pour apporter les tubes à un atterrisseur.
 
Il est donc clair désormais que ce Fetch rover est annulé de la mission, et qu’il sera remplacé par les deux hélicoptères. Les deux engins volants vont servir de soutien au rover Perseverance. Car la NASA a également précisé une nouvelle information importante : le rover devra apporter lui-même ses prélèvements à l’atterrisseur. Autrement dit, Perseverance devra toujours fonctionner d’ici 2029.


Crédit : Anton Weaver

Même s’ils devraient ressembler à Ingenuity, les deux petits hélicos ne seront pas exactement comme lui. Ils pourraient s’en distinguer par la présence d’un bras, leur permettant de collecter les échantillons déposés à la surface de Mars. Ces robots pourraient également être montés sur des roues, ce qui les aiderait à se déplacer à la surface de la planète.
 
Toutes ces facultés se rapprochent du concept de drone proposé en 2020 par le designer Anton Weaver. Largement inspiré d'Ingenuity, cet hélicoptère est équipé d'un bras robotique capable de forer le sol pour prélever des échantillons. L'idée est très similaire à celle étudiée par la NASA. Toutes les images de cet article sont d'ailleurs des illustrations de ce concept de drone présenté par Anton Weaver.


Source: numerama.com
 
   
 
 
La mission Mars Orbiter (MOM), exploitée par l’Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO), vient de tirer sa révérence, faute de carburant.
 
 
La planète Mars continue de dévoiler ses secrets avec une flopée de nouvelles images de sa surface, capturées du 3 au 29 juillet 2022 par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter.
 
 
L’hélicoptère martien de la NASA a effectué son 33ème vol le samedi 24 septembre dernier. Lors du trajet, sa caméra de navigation a aperçu un morceau de débris accroché à l'un de ses pieds.
   
 
Conçue par la maison horlogère Col&MacArthur, cette montre de luxe contient des particules de météorites martiennes dans une petite capsule disposée sur le côté du cadran.
 
 
Perseverance a réalisé un panorama composé de 2,5 milliards de pixels. Le précédent record était un panorama du cratère Gale réalisé par le Curiosity qui contenait 1,8 milliard de pixels.
 
 
Le rover chinois est équipé d'un instrument qui donne une image de la surface de Mars jusqu’à près de 100 mètres de profondeur, grâce à des ondes radios qui rebondissent contre les obstacles.
   
 
Depuis le début des années 1960, plus de quarante sondes spatiales, orbiteurs, atterrisseurs et rovers ont été envoyés vers Mars. Cette exploration y a laissé une grande quantité de débris.
 
 
L'étude de ces anciens lacs, dont l'existence remonte à plusieurs milliards d'années, est importante pour déterminer les conditions climatiques qui ont régné sur Mars au début de son histoire.
 
 
La sonde InSight a entendu sur Mars la chute d’une météorite, une première sur une autre planète que la Terre. Le cratère provoqué par l’impact a été repéré et confirme la découverte.
   
 
La NASA a affirmé lors d'une conférence le 15 septembre avoir franchi une étape majeure dans sa quête de traces de vie sur Mars avec la collecte des échantillons "les plus précieux" jusqu'ici.
 
 
L'ouvrage "En avant Mars !" paru le 15 septembre 2022 a été présenté en avant-première au salon du Livre sur la place de Nancy. Fascinant et très accessible, il est publié par Nicolas Beck.
 
 
Selon une étude parue le 7 septembre 2022, il suffirait peut-être de creuser quelques centimètres sous la surface de Mars pour y détecter, si elles existent, des traces de vie encore préservées.
 
 
Produire de l'oxygène à partir de l'atmosphère martienne : c'est ce que fait Moxie, instrument intégré à Perseverance, depuis l'arrivée du rover sur Mars en février 2021.