Désormais le rover Mars 2020 s'appelle Perseverance

En août 2019, la NASA avait lancé le concours Name the Rover Contest auquel 28000 jeunes Américains, de la maternelle au lycée, ont répondu à l'appel. Proposant non seulement un nom à donner au rover, mais aussi un texte court justifiant ce choix. 155 demi-finalistes avaient ensuite été sélectionnés par un jury de près de 4700 bénévoles. Enfin, la NASA a annoncé les neuf finalistes : Clarity, Courage, Endurance, Fortitude, Ingenuity, Promise, Tenacity, Vision et Perseverance. Après 77000 votes du public et l'expression des avis d'un panel d'experts, la NASA a donc choisi de baptiser son rover Perseverance.
Ce nom, Alexander Mather, le collégien de Virginie qui l'a proposé, l'a justifié ainsi, hier soir, à l'occasion de l'annonce faite par la NASA : « Curiosity, InSight, Spirit, Opportunity (comprenez curiosité, perspicacité, esprit et opportunité). Si vous réfléchissez, tous ces noms d'anciens rovers martiens sont des qualités que nous possédons en tant qu'êtres humains. Nous sommes toujours curieux et cherchons des opportunités. Nous avons l'esprit et la perspicacité nécessaires pour explorer la Lune, Mars et au-delà. Mais, si les rovers doivent symboliser nos qualités dans cette course à l'espace, nous avons oublié la chose la plus importante. La persévérance ! »
« Alexander a parfaitement compris l'esprit qui nous anime. Notre rover va faire des découvertes incroyables. Mais comme cela a été le cas de chacune de nos missions d’exploration, il va faire face à des défis. Il a déjà eu à surmonter de nombreux obstacles pour nous amener au point où nous en sommes aujourd'hui, presque prêts pour le lancement. Alexander et ses camarades de classe sont de la génération qui va franchir les prochaines étapes de l'exploration spatiale. De celle qui nous mènera sur Mars. Et cela exigera de la persévérance », a commenté Thomas Zurbuchen, administrateur associé de la Direction des missions scientifiques de la NASA.
Pour John McNamee, chef de projet de la mission au Jet Propulsion Laboratory où le robot a été assemblé, il n'aurait pas pu être fait de meilleur choix : « en regardant autour de moi, toutes ces femmes et tous ces hommes qui, depuis des années, ont investi leurs connaissances et leurs savoir-faire pour construire la mission la plus avancée technologiquement de l'histoire, je crois que Perseverance est un nom dont nous pouvons être fiers ».
Pour le rover, une fenêtre de lancement s'ouvrira entre le 17 juillet et le 5 août 2020. Son atterrissage sur Mars est prévu le 18 février 2021, dans le cratère Jezero. Pendant au moins une année martienne, il explorera les lieux à la recherche de traces d’une vie microbienne passée. Et pour la première fois de l'histoire, il préparera des échantillons de sol destinés à être ramenés sur Terre pour analyse par une prochaine mission.


Source : futura-sciences.com
 
   
 
 
La mission Mars Orbiter (MOM), exploitée par l’Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO), vient de tirer sa révérence, faute de carburant.
 
 
La planète Mars continue de dévoiler ses secrets avec une flopée de nouvelles images de sa surface, capturées du 3 au 29 juillet 2022 par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter.
 
 
L’hélicoptère martien de la NASA a effectué son 33ème vol le samedi 24 septembre dernier. Lors du trajet, sa caméra de navigation a aperçu un morceau de débris accroché à l'un de ses pieds.
   
 
Conçue par la maison horlogère Col&MacArthur, cette montre de luxe contient des particules de météorites martiennes dans une petite capsule disposée sur le côté du cadran.
 
 
Perseverance a réalisé un panorama composé de 2,5 milliards de pixels. Le précédent record était un panorama du cratère Gale réalisé par le Curiosity qui contenait 1,8 milliard de pixels.
 
 
Le rover chinois est équipé d'un instrument qui donne une image de la surface de Mars jusqu’à près de 100 mètres de profondeur, grâce à des ondes radios qui rebondissent contre les obstacles.
   
 
Depuis le début des années 1960, plus de quarante sondes spatiales, orbiteurs, atterrisseurs et rovers ont été envoyés vers Mars. Cette exploration y a laissé une grande quantité de débris.
 
 
L'étude de ces anciens lacs, dont l'existence remonte à plusieurs milliards d'années, est importante pour déterminer les conditions climatiques qui ont régné sur Mars au début de son histoire.
 
 
La sonde InSight a entendu sur Mars la chute d’une météorite, une première sur une autre planète que la Terre. Le cratère provoqué par l’impact a été repéré et confirme la découverte.
   
 
La NASA a affirmé lors d'une conférence le 15 septembre avoir franchi une étape majeure dans sa quête de traces de vie sur Mars avec la collecte des échantillons "les plus précieux" jusqu'ici.
 
 
L'ouvrage "En avant Mars !" paru le 15 septembre 2022 a été présenté en avant-première au salon du Livre sur la place de Nancy. Fascinant et très accessible, il est publié par Nicolas Beck.
 
 
Selon une étude parue le 7 septembre 2022, il suffirait peut-être de creuser quelques centimètres sous la surface de Mars pour y détecter, si elles existent, des traces de vie encore préservées.
 
 
Produire de l'oxygène à partir de l'atmosphère martienne : c'est ce que fait Moxie, instrument intégré à Perseverance, depuis l'arrivée du rover sur Mars en février 2021.