Des gants intelligents pour piloter des drones sur Mars

Ce projet issu d’une collaboration entre l’Agence spatiale américaine (NASA) et le Search for Extra-Terrestrial Intelligence (SETI) a permis de concevoir une paire de gants pas comme les autres baptisée Astronaut Smart Glove. Les astronautes prenant part à la conquête spatiale pourraient se retrouver un jour à utiliser ces gants pour diriger des drones sur Mars ! Il s’agirait alors d’effectuer des missions de reconnaissance, ou encore de prélever des échantillons dans des endroits difficilement accessibles.
La NASA et le SETI ont repris le travail de Ntention, une start-up norvégienne. Les ingénieurs nordiques avaient pensé à un système plutôt simple en termes de fonctionnement et d’utilisation. Les gants en question sont dotés de nombreux capteurs capables de détecter l’intégralité des mouvements de la main. Ensuite, les informations sont transmises au drone via un système sans fil. Par ailleurs, d’autres machines pourraient être concernées par ce système de contrôle comme les robots.
Selon le SETI, cette technologie a déjà été testée avec succès. Néanmoins, il faudra s’attendre à ce que celle-ci rencontre éventuellement quelques difficultés une fois sur Mars ou sur la Lune. En effet, l’atmosphère et la gravité y sont différentes de celles de la Terre, et quelques ajustements seront nécessaires. Toutefois, ces gants semblent déjà très intéressants compte tenu de la combinaison spatiale portée par les astronautes. Effectivement, celle-ci est très rigide et ne facilite pas du tout les mouvements des doigts.
Au passage, évoquons le fait que le dispositif Astronaut Smart Glove fait partie d’un programme plus large, le Haughton-Mars Project (HMP) de la NASA. Il s’agit plus précisément d’un projet de recherche interdisciplinaire concernant les technologies qui seront utilisées dans le cadre des missions vers Mars, ou encore la Lune. Par exemple, d’autres recherches concernent une combinaison spatiale à base de réalité augmentée ! Ce programme est basé sur l’Île Devon (Canada), la plus grande île inhabitée du monde. Là-bas, le désert polaire et le climat rigoureux de l’Extrême-Arctique permettent de mener des expériences dans des conditions se rapprochant de celles.
Découvrez ci-dessous la présentation du projet Astronaut Smart Glove en vidéo.


 


Source : science.post.fr
 
   
 
 



Créer un site
Créer un site