Le déploiement au sol d'Ingenuity s'effectuera pendant 6 jours

Sylvie Montard - 25 mars 2021


Credit: NASA/JPL-Caltech
 
La NASA a sélectionné une zone de déploiement pour l'hélicoptère Ingenuity. La parcelle choisie est parfaitement plate, sans obstacle et couvre une surface de 100 m². Quand le déploiement aura débuté, toutes les activités seront étroitement coordonnées, irréversibles et interdépendantes.
 
Le processus de déploiement de l'hélicoptère prendra environ six jours. Au premier jour, la NASA activera un dispositif de rupture de verrou, libérant un mécanisme qui a maintenu fermement l'hélicoptère contre le ventre du rover pendant le lancement et l'atterrissage sur Mars. Le jour suivant, elle déclenchera un dispositif pyrotechnique coupant les câbles, permettant au bras mécanisé qui tient Ingenuity de commencer à faire pivoter l'hélicoptère. C'est également à ce moment que le giravion étendra deux de ses quatre pattes d'atterrissage.



Credit: NASA/JPL-Caltech

Au cours du troisième jour de la séquence de déploiement, un petit moteur électrique terminera de faire tourner Ingenuity jusqu'à ce qu'il se verrouille, ce qui amènera l'hélicoptère complètement à la verticale. Pendant le quatrième jour, les deux dernières jambes d'atterrissage se mettront en place. Durant ces quatre premiers jours, l'imageur WATSON (Wide Angle Topographic Sensor for Operations and eNgineering) prendra des photos d'Ingenuity au fur et à mesure qu'il se déploie dans sa configuration de vol. Dans sa position finale, l'hélicoptère sera suspendu à environ 13 centimètres au-dessus de la surface martienne. À ce stade, un seul boulon et quelques dizaines de minuscules contacts électriques relieront l'hélicoptère à Perseverance.
 
Au cinquième jour de déploiement, l'équipe  utilisera une dernière fois le rover Perseverance comme source d'alimentation pour charger les six cellules de batterie d'Ingenuity. Quand l'hélicoptère sera enfin déposé au sol, Perseverance s'éloignera rapidement pour que l'hélicoptère puisse profiter des rayons du soleil et continuer de charger ses batteries.



Credit: NASA/JPL-Caltech

Lors du sixième et dernier jour planifié de cette phase de déploiement, la NASA devra s'assurer que les quatre pattes d'Ingenuity sont bien en contact avec la surface du cratère Jezero, que le rover a parcouru suffisamment de distance (environ 5 mètres) pour s'éloigner de son petit protégé, et que l'hélicoptère et le rover communiquent via leurs radios embarquées.
 
Une fois que l'a NASA sera prête à tenter le premier vol, Perseverance recevra et transmettra à Ingenuity les instructions finales de vol, au plus tôt le 8 avril 2021. Plusieurs facteurs détermineront l'heure précise du vol, dont les vents locaux. Ingenuity fera tourner ses rotors à 2537 tours par minute. Si tous les autocontrôles sont corrects, l'engin devrait décoller. Après avoir grimpé à une vitesse 1 mètre par seconde, l'hélicoptère volera à 3 mètres au-dessus de la surface pendant 30 secondes maximum. Ensuite, l'hélicoptère de Mars descendra et se posera sur la surface martienne.
 

Source: mars.nasa.gov
 
   
 
 
La mission Mars Orbiter (MOM), exploitée par l’Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO), vient de tirer sa révérence, faute de carburant.
 
 
La planète Mars continue de dévoiler ses secrets avec une flopée de nouvelles images de sa surface, capturées du 3 au 29 juillet 2022 par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter.
 
 
L’hélicoptère martien de la NASA a effectué son 33ème vol le samedi 24 septembre dernier. Lors du trajet, sa caméra de navigation a aperçu un morceau de débris accroché à l'un de ses pieds.
   
 
Conçue par la maison horlogère Col&MacArthur, cette montre de luxe contient des particules de météorites martiennes dans une petite capsule disposée sur le côté du cadran.
 
 
Perseverance a réalisé un panorama composé de 2,5 milliards de pixels. Le précédent record était un panorama du cratère Gale réalisé par le Curiosity qui contenait 1,8 milliard de pixels.
 
 
Le rover chinois est équipé d'un instrument qui donne une image de la surface de Mars jusqu’à près de 100 mètres de profondeur, grâce à des ondes radios qui rebondissent contre les obstacles.
   
 
Depuis le début des années 1960, plus de quarante sondes spatiales, orbiteurs, atterrisseurs et rovers ont été envoyés vers Mars. Cette exploration y a laissé une grande quantité de débris.
 
 
L'étude de ces anciens lacs, dont l'existence remonte à plusieurs milliards d'années, est importante pour déterminer les conditions climatiques qui ont régné sur Mars au début de son histoire.
 
 
La sonde InSight a entendu sur Mars la chute d’une météorite, une première sur une autre planète que la Terre. Le cratère provoqué par l’impact a été repéré et confirme la découverte.
   
 
La NASA a affirmé lors d'une conférence le 15 septembre avoir franchi une étape majeure dans sa quête de traces de vie sur Mars avec la collecte des échantillons "les plus précieux" jusqu'ici.
 
 
L'ouvrage "En avant Mars !" paru le 15 septembre 2022 a été présenté en avant-première au salon du Livre sur la place de Nancy. Fascinant et très accessible, il est publié par Nicolas Beck.
 
 
Selon une étude parue le 7 septembre 2022, il suffirait peut-être de creuser quelques centimètres sous la surface de Mars pour y détecter, si elles existent, des traces de vie encore préservées.
 
 
Produire de l'oxygène à partir de l'atmosphère martienne : c'est ce que fait Moxie, instrument intégré à Perseverance, depuis l'arrivée du rover sur Mars en février 2021.