Curiosity photographie des structures ressemblant à des fossiles

Membre du Centre d’astrobiologie de Buckingham, ce scientifique se passionne depuis longtemps pour la planète rouge et il a signé plusieurs ouvrages dédiés, des ouvrages comme Mars The Living Planet ou encore The Microbes of Mars. Pour lui, la planète n’est effectivement pas stérile et elle pourrait donc nous en apprendre beaucoup sur le processus de formation de la vie.
En compulsant les photos prises en début d’année par Curiosity, le chercheur est tombé sur des images montrant des objets inconnus incrustés dans des roches. Il a alors été frappé par la ressemblance entre ces structures et les fossiles de l’Ordovicien étudiés sur notre planète.
L’Ordovicien fait révérence au second des six systèmes géologiques du Paléozoïque et il vient trouver sa place entre le Cambrien et le Silurien. Evoqué pour la toute première fois par Charles Lapworth au 19e siècle, il renvoie donc vers les jeunes années de la Terre. Suite à cette étonnante découverte, Barry DiGregorio a donc développé une théorie intéressante. Il pense en effet que ces structures pourraient (notez le conditionnel) être d’anciens fossiles.
Ashwin Vasavada, un membre du JPL affecté à la mission Curiosity, a confirmé la découverte. Selon la NASA, ces objets pourraient également être de nature minérale. « En observant ces choses de près, on a vu qu’elles sont linéaires, mais pas tubulaires de sorte à former des cylindres, elles sont plutôt angulaires », déclare Ashwin Vasavada. « Elles ont une sorte de section transversale en forme de carré ou de parallélogramme et forment des angles les unes avec les autres quand il y en a plusieurs ensemble, et tout cela rappelle beaucoup la formation de cristaux. »
L’équipe de Curiosity soupçonne que les cubes soient entièrement constitués de cristaux, ou que des cristaux aient formé un moule dans la roche qui a été rempli plus tard par un matériau sédimentaire. Deux scénarios qui impliqueraient de l’eau liquide, ce qui suggère que la zone que Curiosity explore actuellement était humide il y a longtemps. La zone en question est le flanc de l’imposant Mont Sharp, qui culmine à plus de 300 mètres au-dessus du site d’atterrissage de Curiosity.
Mais en dépit de toutes les déductions ci-dessus, l’équipe de la mission n’exclut pas la possibilité que les tubes aient été sculptés par des formes de vie martiennes. Ce n’est tout simplement pas le scénario le plus probable, compte tenu des preuves disponibles. En attendant, cette photo n’est évidemment pas passée inaperçue sur les réseaux sociaux et elle a ainsi été retweetée plusieurs milliers de fois en l’espace d’une semaine.


Source : fredzone.org
 
   
 
 
Une occultation de Mars par notre Lune va se produire dans la nuit du 7 au 8 décembre prochain. Ce spectacle astronomique est rarement visible en France.
 
 
L'analyse d'images des profondeurs de Valles Marineris, le grand canyon martien, incite la science à y rechercher des indices d'activité biologique ancienne sur Mars.
 
 
Une animation présente les moments clés de la campagne Mars Sample Return, depuis l'atterrissage sur Mars et la sécurisation des tubes d'échantillons jusqu'à leur lancement vers la Terre.
   
 
La sonde Mars Express de l'ESA a révélé que Mars produit des modèles de nuages étonnamment semblables à ceux de la Terre, évoquant ceux des régions tropicales de notre planète.
 
 
L'ingénieur en chef Bob Balaram est le principal concepteur de l'hélicoptère Ingenuity qui évolue sur Mars depuis avril 2021. Il vient de dévoiler le design des futurs drones martiens.
 
 
Un survol récent de Phobos, la plus grande lune martienne, a permis de tester l'une des dernières améliorations de l'instrument MARSIS sur la sonde européenne Mars Express.
   
 
Pour la première fois depuis sa mise en orbite autour de Mars il y a 8 ans, la sonde MAVEN a été témoin de deux types d'aurores ultraviolettes simultanées, causées par des tempêtes solaires.
 
 
Sans tectonique des plaques, l’histoire de la croûte de Mars semblait simple à comprendre. Une nouvelle étude suggère cependant que sa formation pourrait être plus complexe que prévu.
 
 
La NASA continue de rechercher sur Mars des traces organiques ou minérales dont l'origine ne peut s'expliquer autrement que par la présence de structures ou d'activités biologiques.
   
 
Capturée le 1er novembre 2022 par le rover Perseverance, cette photo laisse entrevoir une forme rocheuse qui évoque celle d'une pyramide. Serait-ce la preuve d'une intelligence extraterrestre ?
 
 
Perseverance sillonne le cratère Jezero en carottant des échantillons de roche, qui seront stockés en surface puis rapportés sur Terre en 2033. La NASA a sélectionné le site de récupération.
 
 
Des chercheurs américains ont dévoilé une nouvelle preuve de la présence d'un ancien océan sur Mars, qui se serait formé il y a 3,5 milliards d'années, durant la période du Noachien/Hespérien.
   
 
La Russie devait fournir la fusée et la plate-forme d’atterrissage du programme ExoMars. Moscou étant désormais hors course, l’ESA cherche un moyen de poser son rover Rosalind Franklin.
 
 
La NASA a dévoilé un film sur son rover Opportunity, qui aura foulé le sol de Mars pendant 15 ans. Le film documentaire arrivera sur Amazon Prime Video le 23 novembre 2022.
 
 
Et si le meilleur moyen d'atterrir sur Mars était de s'écraser au sol ? Ce prototype d'atterrisseur utilise une base pliable en forme d'accordéon qui absorbe l'énergie d'un choc violent.